Forum

Faurum

témoignage d'un parcours scolaire  

Page 2 / 2
  RSS
carolineyeah
(@carolineyeah)
Nouveau membre

Bonjour je suis en 3eme et je dys j'ai un PAI pour avoir des aide et quasiment aucun professeur ne prend en conte mon PAI et quand j'ai le droit a des aides beaucoup de mes camarade me dise que j'ai de la chance, trouve que j'ai trop aide ou traite tous les dys de attarder mentaux et des fois jusqu'a lancer des gros débat en classe (au quelle je ne participer pas)beaucoup de fois j'ai voulu suprimer mon PAI car je suis plutot timide et n'aime pas me faire remarquer .Je ne sais plus quoi faire. Je voudrais faire un bac s mais me demande si je suis capable de le faire.

RépondreQuote
Posté : 02/02/2015 12:10
chanoine
(@chanoine)
Membre éminent

Pour le bac S cela dépend des notes que tu as (si tu as anglais et que tu as de mauvaise note change la en LV2 le plus rapidement possible et essaie d'avoir les amenagement en dispense d'anglais (total ou partiel) cela t'aidera pour les études supérieures! (sauf si tu as un projet professionnel nécessitant l'anglais au quel cas si tu es mauvaise cela risque de te poser des pb voir une impossibilité d'etre au meme niveau que les autres.)

en 3 eme si tu as plus de 15 de moyenne en math, plus de 13 en matiere scientifique ( bio et physi chimie) et plus de 10 en francais alors oui c'est possible! En gros si tu es a l'aise dans tes notes ( musique sport art plastique histoire géo et LV2 étant secondaire)!

Pour tes professeurs demande un tiers temps et des document en arial 12 ! parfois il suffit de leur donner l'idée de ce dont tu as besoin pour qu'ils le fassent ! Les professeur sont souvent mal formé pour les dys!

Pour tes camarades, joues en! En effet plus tu voudras être discrete, plus tu seras visible! s'il trouve que tu as de la chance, répond leur que oui : "oui oui je sais je suis trop chanceuse héhéhé" bref tourne ce qu'ils disent à la plaisanterie ! car si tu dis rien, ils pourront continuer de plus belle!

Pour mamafive, oui c'était le but de mon témoignage ainsi que de donner des astuces cité plus haut, mais après il est vrai que je ne suis pas un dys sévère comme il a été dit, juste un dys "normal" si on peut dire !

RépondreQuote
Posté : 02/02/2015 3:39
airgat007
(@airgat007)
Membre estimable

Bonjour Mireille, bonjour Geneviève et Mamafive,

Bonjour Caroline,

Bonjour Chanoine, maître ès sagesse!... si, si!!...

Bonjour à tous et toutes en fait!... Du courage et que du courage à tous!...

Pour Caroline, courage face à la bêtise humaine. Chanoine à raison! L'esprit est une arme dont tu disposes à volonté et à ta guise!... Humour (facile) sans méchanceté (difficile) face à la bêtise... Sélection de un ou deux vrais amis... De bonnes lectures... De la patience... De la confiance en toi... Voilà quelques ingrédients pour confectionner tes propres recettes...

Pour les mamans, courage et confiance en vos enfants. Il y a aura des jours sans et des jours avec... Je vous souhaite que cette période avec vos enfants aux mains de l'éducation nationale se termine du mieux possible et aussi le plus rapidement possible. L'éducation nationale est plutôt impersonnelle et aveugle!...

Vive l'école personnelle et personnalisée! Vive l'école de la vie en club de sport, en apprentissage, en famille ou entre amis... bref, vive l'école partout mais pas qu'à l'école!... Multipliez les rencontres, exprimez vous ici et faites exprimer vos enfants ici ou ailleurs!...

Voilà, que de bonnes pensées positives à tous et toutes...

Très sincèrement,

Laurent

RépondreQuote
Posté : 03/02/2015 10:49
Chocho
(@Chocho)
Nouveau membre

Bonjour Chanoine,

Je suis dyslexique et j'ai intégré cette année une école d'ergothérapie (métier paramédical). Je bénéficie d'un tiers temps. Je compense bien en français, mais l'anglais c'est la cata ... Mon problème, c'est que la validation de l'UE anglais avec 10/20 est obligatoire pour mes 3 ans d'études, alors que je ne connais pas ce genre de note ... C'était une grande source de stress et de souffrance pour moi en début d'année. L'équipe pédagogique étant compréhensible, ils m'ont dispensé d'anglais. Mais rien n'est officiel. Ils me demande un document officiel comme quoi je peux être dispensé d'anglais.

Dans ton témoignage, tu as parlé d'une loi qui t'avait permis d'être dispensé d'anglais à l'université. Comme mon école est intégrés à une université et qu'elle ne propose pas d'autre langue étrangère, je pense que je peux m'appuyer dessus. Aurais tu la référence du texte de loi pour que je puisse m'appuyer dessus stp ? Et tu as parlé d'un certificat médical. C'est un certificat du médecin de l'université ? Si oui, ça va me poser un autre problème, car ils vont me demander de refaire des bilans et ils n'ont pas d'orthophoniste à l'université ... (Créteil). Et je ne trouve pas d'orthophoniste pas trop surbouqué qui veut bien me faire un bilan. Et comment un bilan dys normal, en français, prouve que j'ai 20 fois plus de difficultés en anglais qu'en français ? J'ai peur qu'ils trouvent que je compense bien en français et qu'ils ne se rendent pas compte de mes difficultés en anglais...

Merci beaucoup en tout cas pour ton témoignage ! Ca fait plaisir de voir des gens qui disent enfin qu'il ne faut pas s'acharner sur les dys pour qu'ils apprennent l'anglais !!! C'est beaucoup de stress et de sueur pour se retrouver en échec et avoir un niveau d'anglais encore de 6e ...

Chocho

RépondreQuote
Posté : 27/05/2015 5:01
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Le certificat médical, c'est celui d'un médecin formé aux troubles dys, le plus souvent un neuro.

Un ortho juste pour un bilan ça doit pouvoir ce trouver (elle ont des créneaux pendant les vacances).

Pour le texte de loi, je ne sais pas.

GENE

Message édité par : gene / 28-05-2015 13:18

RépondreQuote
Posté : 27/05/2015 8:04
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025372274&dateTexte=&categorieLien=id

Message édité par : Lolo78 / 27-05-2015 22:04

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 27/05/2015 11:27
Chocho
(@Chocho)
Nouveau membre

Merci Gene !

Merci Lolo78 mais ce texte de loi est pour le bacalauréat, je n'y ai pas trouvé de référence aux études universitaires...

Mais merci, je suis entrain de faire des démandes, j'espère que ça aboutira !

Chocho

RépondreQuote
Posté : 03/06/2015 10:07
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Regardez ceci,peut être que?

http://www.handiplace.org/media/pdf/autres/Guide_Onisep_ES.pdf

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 03/06/2015 11:43
sarha33
(@sarha33)
Nouveau membre

Bonjour,
Je viens de lire vos posts et notamment celui du témoignage initial.
Je suis maman d’une petite fille de 10 ans.
Depuis l’année dernière elle a été diagnostiquée dyslexique, dysorthographique et trouble des apprentissages.
Elle est scolarisée en cm1 à partir de la rentrée. Elle sera en inclusion ULIS concernant les maths et le français.
C’est une enfant éveillée, épanouie et débrouillarde. Je l’aide beaucoup à se développer et elle est prise en charge pr une orthophoniste et une orthoptiste. Elle a jamais réussit à faire du vélo jusqu’à 10 ans. Je lui ai dit maintenant à falloir savoir en faire. Elle a pris un vélo, elle poussait avec les pieds, se lançait dans des descentes ( toute seule sans que je dise rien) et en 3 jours elle roulait à fond la gamelle. Elle a des déclics comme ça qui la fond mûrir et grandir mais il faut que cela vienne d’elle sinon elle s’investit pas.
Je suis inquiète concernant son avenir comme tous les parents dans mon cas je pense.
Je suis une ancienne éducatrice et je connais le mode de fonctionnement de certains professionnels qui estiment que les enfants en situation de handicaps sont prédisposés à un cursus bien précis. Par exemple lors de la réunion avant l’inscription à la mdph j’ai dû taper du point sur la table et expliquant que certes les handicaps etaient là mais avec les moyens adaptés et l’encouragement et l accompagnement nécessaire je voulais que ma fille est l’opportunité de se battre pour atteindre son objectif.
Elle veut faire toiletteuse mais d’ici là celui peut changer.
J’aimerais qu’elle puisse atteindre un bac peu importe lequel mais un bac car aujourd’hui quand on veut changer d’orientation scolaire le bac est parfois nécessaire pour les concours et je veux qu’elle puisse s’épanouir. Je me heurte souvent aux professionnels de la MDPH qui estiment que les enfants comme cela ne fond pas d’études et encore moins de cursus scolaires ordinaires.
Je suis qqun de déterminée et obstinée. Et je pense que quand on veut on peut peu importe les moyens à mettre en place et le temps nécessaire.
Mais cela m’inquiète quand même.
A bientôt

RépondreQuote
Posté : 29/08/2019 3:18
Page 2 / 2
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription