Forum

Faurum

Psychomotricité  

  RSS
Thomas974
(@Thomas974)
Membre actif

Bonjour à tous,

J'aimerai avoir votre témoignage concernant la prise en charge en psychomotricité.

Si quelqu'un a déjà fait appel à un psychomotricien en libéral:

- Quelles attentes aviez vous concernant ce professionnel?

- Que vous a t'il apporté?

- Comment avez vous trouvé ou choisi votre professionnel?

Merci beaucoup pour vos retours concernant cette profession.

A bientôt!

Thomas

Quote
Posté : 09/05/2017 9:29
Sylvain59
(@Sylvain59)
Membre actif

Dans psychomotricité, il y a psycho.

En partenariat avec ce professionnel, vous pouvez agir sur la confiance de votre enfant.

Les Dys sont hypersensibles, ce qui fait que si vous avez le moindre doute sur sa capacité à faire une action, il va ressentir ce doute décuplé.

Il faut considérer votre enfant comme un superman ou une wonderwomen. Ce que j'ai fait avec ma fille.

lui laisser faire des choses impensables pour ce que vous croyez impensable pour lui.

Les Dys sont des enfants qui veulent faire les choses plus vites qu'ils ne peuvent . Mais parce qu' ils n'ont pas l'expérience, ils se mettent en échec et par conséquence perdent confiance et on en rajoute en disant "je te l'avais dit que tu n'y serais pas arrivé"

Un échec doit se transformer en expérience qui doit être renouvelée et toujours lui dire que", cette fois tu n'a pas réussi, c'est normal parce que c'est difficile et à force d'essayer , tu y arriveras"

Pour être Dys, il faut en avoir dans le cerveau, en fait il y est à l’étroit

RépondreQuote
Posté : 14/03/2018 11:20
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour,

Je me permet de vous citer ceci

trouble psychomoteur se manifeste à la fois dans la façon dont le sujet est engagé dans l'action et dans la relation avec autrui. Les troubles psychomoteurs sont des troubles neurodéveloppementaux qui affectent l'adaptation du sujet dans sa dimension perceptivo-motrice. Leurs causes sont plurifactorielles et transactionnelles associant des facteurs génétiques, neurobiologiques, psychologiques et/ou psychosociaux qui agissent à différents niveaux de complémentarité et d'expression. Ils sont souvent situationnels et discrets, entravant en priorité les mécanismes d'adaptation, constituant une source de désagrément et de souffrance pour le sujet et son milieu social. Leur analyse clinique s'appuie sur une connaissance référentielle approfondie du développement normal. Elle nécessite des investigations spécifiques dont l'examen psychomoteur, pour appréhender les aspects qualitatifs et quantitatifs des perceptions, des représentations et des actions du sujet (Albaret, 2011).

La source "Wikipedia "

@sylvain59,

Bien sûr la confiance en soi relève aussi d'expérience réussite, et ce pour tous les enfants DYS ou non. Je ne pense pas personnellement qu'il faille faire une confiance aveugle aux professionels, on peut s'interroger ,douter, changer de professionels si vous méme ou l'enfant ne voit pas d'amélioration ..

Cordialement

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 14/03/2018 8:46
Sylvain59
(@Sylvain59)
Membre actif

Bonjour lolo78

Je vois qu'on est en partie sur la même longueur d'onde.

Il ne faut pas hésiter à prendre différents avis de "professionnels" et différents professionnels.

Chaque pro a vision des troubles Dys en fonction de son vécu, de son expérience.

Je ne suis pas pro des troubles dys mais professionnel de santé depuis 18 ans.j'ai posté sur le forum dans la rubrique "recherche" mon expérience. Je n'ai eu aucune réponse. c'est à croire que le milieu des dys est résigné et n'a plus d'espoir. j'en ai été stupéfait.

Cela a été très difficile pour moi durant ma réflexion sur ma PNL , parce que je n'avais aucun soutien de ma famille, aucune aide de qui que soit. bien au contraire.

Maintenant tout est rentré dans l'ordre et même bénéfique.

Pour être Dys, il faut en avoir dans le cerveau, en fait il y est à l’étroit

RépondreQuote
Posté : 15/03/2018 9:59
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription