Forum

Faurum

Donner envie de lire et progresser?  

  RSS
celfour
(@celfour)
Nouveau membre

Bonjour à tous,

Je suis la maman d'une adorable fillette de 10 ans, en CM2, que nous avons beaucoup accompagné pendant sa scolarité. Après avoir beaucoup tatonné, nous venons de  découvrir en octobre dernier que notre fille serait dyslexique et dysorthographique. Si elle a toujours suivi correctement - mais avec beaucoup de soutien à la maison -, elle a peu a peu décroché en lecture et en orthographe, malgré ses efforts.

Côté leçon, je crois qu'à force nous avons en réalité ses dernières années acquis pas mal de méthodes (cartes mentales,  images mentales, art de la répétition...) .

Côté attention, les techniques précédentes sont utiles, mais je ne suis pas certaine qu'on est tout essayé (parfois j'ai l'impression qu'elle décroche... et il est alors difficile de poursuivre...)

Reste la lecture : son rythme (fluence) est très faible, pourtant, elle a toujours adoré les livres (mais surtout qu'on lui lise des histoires, aujourd'hui encore!). Tous les soirs, on fait un "sprint lecture" en 1 minute pour lui donner l'habitude de lire un peu plus vite. J'ai l'impression que cela porte un peu ses fruits. Naturellement on fait toujours une 2ème relecture où le score est meilleur que le premier pour montrer chaque soir à notre enfant ses progrès.

Mais surtout, je suis convaincue que la clef est de développer le plaisir de la lecture, malgré ses difficultés. J'a commandé récemment des livres" spécial" dys en espérant qu'elle les aimera.

Je serais heureuse d'échanger avec des parents engagés dans cette démarche ou ayant une plus longue expérience que moi, pour l'accompagner au mieux!

Un grand merci par avance,

Céline

Quote
Posté : 02/12/2018 10:02
sse1507
(@sse1507)
Nouveau membre

Bonjour,

j'ai 24 ans et je suis moi même dyslexique. Je ne peux pas dire que j'ai toujours aimé la lecture, sinon je serais en train de mentir. A l'école on nous obligeais de lire certains livres et je détestait cela. Devoir lire quelque chose que je n'ai pas choisi et que je trouve dificil de comprendre, donc j'allais souvent sur internet essayer de trouver un résumé et je demander toujours a mes collèges ce qu''ils pensaient du livres et comme ça ils me donnaient eux aussi un petit résumé. Il m'arrivait souvent de devoir relire le même paragraphe 2 fois pour comprendre ce que je venais de lire. Mais a l'université tout a changer, j'ai commencer a lire des livres que j'aimais et je ne pouvais me coucher sans avoir lu un peux.

Je trouve génial le petit jeux de rapidité. Essayé de lui trouver des petits livres dont l'histoire lui plait et elle sera tellement curieuse de savoir le reste de l'histoire qu'elle finira par lire toute seule. Même si elle prendra plus de temps a finir le livre. 

Courage a vous, et a votre petite fille.

 

RépondreQuote
Posté : 14/01/2019 9:51
RachelV
(@rachelv)
Nouveau membre

Bonjour, 

J'ai également 24 ans, je suis actuellement en master preuve qu'une difficulté comme la dyslexie dysorthographie ne veux pas toujours dire échec scolaire. En terme de lecture, le dernier bilan que j'ai réalisé me donner un niveau de lecture de fin CE2 alors que j'avais déjà 18 ans. Et mon apprentissage de la lecture a été vraiment très difficile. Au CP, si mes parents ne me faisait pas lire tous les jours je ne savais plus lire. Le suivi par une orthophonie m'a également beaucoup aidé même si on a pas toujours l'impression que cela sert vraiment. 

Pendant longtemps je n'aimais vraiment pas lire du tout, alors pour votre fille c'est déjà un point très positif. Mes petites techniques sont venu de la lecture de livre simple et qui me plaisait (mangas). Pour ceux qui est des livres scolaires, beaucoup de livres existent en livre audio ce qui est vraiment un point positif. Votre fille lira de plus en plus vite au plus elle lira. Pour vos jeux de rapidité je trouve cela plutôt bien mais n'oublier pas qu'une journée pour un dyslexique et déjà très fatiguante et laborieuse donc je pense qu'il faut vraiment que ça reste un jeu. De plus, je dirais que pour un dyslexique c'est la connaissance du vocabulaire qui permet une lecture plus rapide, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle lis plus vite la deuxième fois.   

L'apprentissage d'un dyslexique prend juste beaucoup plus de temps. Je suis vraiment parti de très bas, et à l'heure actuelle j'adore lire, je lis des romans. Je n'ai plus peur des livres long (ce qui peut faire vraiment peur au dyslexique). Mes parents ont tous essayé pour me faire aimé lire mais la vérité que tous c'est amélioré quand l'envie est venu de moi. 

J'espère que cela vous donnera des pistes ou vous servira. 

Bon courage à vous et à elle. 

RépondreQuote
Posté : 17/01/2019 11:32
picokoa4
(@picokoa4)
Nouveau membre

Bonjour, 

je pense que vous avez déjà pas mal de clés !

Continuez à lui lire des histoires ou à lire avec elle, c'est top.

Notre expérience avec trois enfants Dys :
- Deuz qui a été le premier diagnostiqué et le cas le plus complexe, ne lisait quasiment pas à 10 ans. L'orthophoniste a commencé par lui filer des livres audio en prêt : "tu dois lire avec tes oreilles". On en trouve aussi en bibliothèques.. Chez nous plusieurs points positifs : le développement du vocabulaire, et la réalisation de ce que les gros bouquins effrayants peuvent contenir... ça fait envie quand on aime les histoires. 
Pour la lecture de l'écrit pour lui ce qui a fonctionné, avec l'aide de ma super libraire, c'est de trouver des bouquins "légers" (écrits gros, courts) mais sur des sujets autres que les classiques d'apprentissage de la lecture, des sujets de grands, et des sujets qui lui parlaient, pour lui notamment l'humour et les illustrations. Il a ainsi pris un peu d'assurance, ensuite il a lu une trilogie courte sur l'école, un garçon de son âge, et puis après avoir écouté le tome 1 de Harry Potter il s'est lancé dans le 2 (en fin de 6°) péniblement, puis le 3, s'est essoufflé, a écouté le 4 et s'est relancé dans le 5-6-7... il y a passé l'été ! 
Depuis il adore lire, même si sa vitesse reste lente, et l'organisation difficile.
- pour mon Zoulou dernier, 9 ans, ça a pris un peu de temps car les bouquins trouvés pour son frère le laissent indifférent... Il a lu avec plaisir "le buveur d'encre" en version Dyscool (génial cette formule !!), et été abonné deux ans à J'aime Lire, qu'il lisait, ou non, en fonction des illustrations qui lui plaisaient ou pas... Et puis juste avant Noël il a flashé sur un gros pavé à la librairie, roman plein d'humour, écrit gros, et surtout, avec des mots écrits plus gros ou dans des typos différentes (principalement des "boums" "saperlipopette" "ouch" ou pour souligner une péripétie) il m'a supplié de lui acheter et qu'il le lirait... Offert pour Noël, il attaque le chapitre 40 !! (petits chapitres, mais ça fait déjà 300 et quelques pages...). Il adore. Par contre refuse que j'y mette mon nez avant qu'il l'ait fini, c'est SON bouquin...

Je dirais donc que le secret c'est avant tout de leur donner envie et de suivre leurs coups de coeur. Un de mes neveux a appris réellement à lire grace à Science&Vie junior...

Concernant les livres spécial Dys, personnellement j'incite à la prudence. En effet il y a actuellement deux tendances :
- ceux qui choisissent d'appliquer les consignes Dys : alignement à gauche, typo 12 ou 14 sans sérif, couleurs selon les personnages, papier légèrement beige... C'est notamment la collection Dyscool, mais il y en a d'autres.
- et puis il y a des soi-disant adaptations pour Dys, dans lesquelles les phrases sont simplifiées voire simplistes, pas plus de deux temps utilisés, zéro vocabulaire inconnu.... Certes sans doute plus facile à lire mais quelle pauvreté !! Or comme dit plus haut, l'orthophoniste chez nous insiste sur le fait que la lecture c'est aussi et avant tout un moyen d'accroître son vocabulaire et sa maîtrise de la langue, d'où sa proposition de livres audio....

j'espère que ce témoignage pourra vous être utile ! bon courage et surtout ne perdez pas vos séances familiales du soir, c'est également ça qui donne envie.

Ah oui aussi... chez nous journal papier et hebdomadaire "traînent" en permanence, et mon Troiz, c'est une grande partie de ses capacités de lectures qui sont passées par là ! 😉 il est incollable sur l'actualité, surtout saugrenue !

RépondreQuote
Posté : 21/01/2019 12:05
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription