Forum

Faurum

refus d'aide ...  

  RSS
caroledu33
(@caroledu33)
Nouveau membre

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et j'aurais besoin de conseils avisés !...

Voici la situation :

Je suis maman de trois filles dont les deux ainées ont eu une scolarité sans soucis et la troisième souffre de dyslexie, dysorthographie mixte et dyscalculie.

Il s'agit de Lylie. Elle est suivie depuis la fin du CP par une orthophoniste et la dyscalculie n'a été prise en charge que depuis trois ans. A l'école primaire, nous nous sommes battus son père et moi, pour que

son trouble soit pris en compte par l'équipe enseignante ... Cela s'est révélé très compliqué. Bref, bonnant mallant, notre fille est entrée au collège et nous avons fait face à une équipe pédagogique à l'écoute (si si !)

un médecin référent formidable et nous avons vraiment cru que nous allions pouvoir aider au mieux notre fille pour qu'elle poursuive sa scolarité dans les meilleures conditions... Différentes actions ont été mises en places, adaptées au niveau des cours, des écrits, des évaluations, bref ! que du bonheur !! Le niveau de Lylie s'est révélé plutôt satisfaisant, elle a même reçu des encouragements en premier trimestre de cette année où elle est en classe de 5ème. Alors me direz-vous, quel est le problème ??

Et bien voilà, nous avons voulu le MIEUX pour notre fille, nous ( l'équipe enseignante, le médecin référent, l'orthophoniste et ses parents !) avons donc demandé un ordinateur équipé des logiciels adaptés, un scan et contre toute attente cela a été accepté par le rectorat !! Nous voilà heureux bénéficiaires de tout un équipement ... Nous avions également engagé une ergothérapeuthe pour que notre fille aprenne à se servir correctement du matériel, là, nous avons dû renoncer car la MDPH nous a refusé l'aide financière et nos revenus ne nous permettent pas de poursuivre.

Nous avons récupéré l'équipement hier ... Lylie est braquée ... Elle pleure, refuse jusqu'à l'idée d'un début de discution sur le sujet... Il est hors de question pour elle d'utiliser le matériel en classe ... Nous sommes malheureux et désemparés ... Que faire !!

Cette enfant de 12 ans lutte "à couvert" depuis qu'elle a 6 ans pour que rien ne parraisse de son handicap, et là ... Nous venons de lui dire : " Tu vas devoir afficher ta différence !!" Aidez-moi s'il vous plaît. Je ne veux pas qu'elle se mette en rupture avec nous mais pour autant je voudrais, comme son père, qu'elle puisse avoir toutes les chances de poursuivre des études. Merci de vos réponses.

Caroledu33

Quote
Posté : 04/02/2015 11:54
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Est-ce uniquement à cause du regard sur la différence ou peut-être parce que tout ce matériel va lui demander un gros investissement en énergie pour être maitrisé?

L'encouragement des profs, une discussion avec la psy, l'infirmière, le médecin scolaire ou l'enseignant référent, un exposé en classe pour intégrer le matériel, etc...

Heureuse que vous ayez trouvez un collège à l'écoute, c'est trop rare.

GENE

RépondreQuote
Posté : 04/02/2015 2:36
plum
 plum
(@plum)
Membre estimable

Nous vivons la même chose carole, nous avons 3 enfants dont 2 dys sévères. C'est notre second enfant qui nous a conduit à diagnostiquer leurs troubles , mon ainée compensait beaucoup malgré de grandes difficultés elle avançait donc le diagnostic n'a été posé qu'à sa 6ème, et en parallèle on a dû faire le diagnostic de notre fils car lui était en grande difficulté, redoublant son CE1, non lecteur (il l'est toujours en CM1)... C'est donc gràce à notre garçon que notre fille aînée a donc pu comprendre enfin ses difficultés.

Ce diagnostic tardif, son habitude à compenser, à cacher ses difficultés, à ne jamais les pointer, ... à faire avec où plutôt faire sans... et en plus à un âge difficile qu'est l'adolescence, elle a 13 ans et est en 4ème, aboutissent à une impossibilité pour elle à envisager un aménagement scolaire qui la démarquerait, même si ses notes sont faibles et terriblement injustes.

Comme vous nous nous sommes beaucoup battus, elle est reconnue par la MDPH, a un PPS mais l'introduction de l'outil informatique, scanner.... qui sont pourtant préconisés, elle refuse tout, jusqu'à mettre en échec, malgré le soutien des profs parfois.

J'ai passé toute l'année dernière (sa 5ème), à insister, à l'encourager, à oeuvrer auprès des profs.... rien n'y a fait...

Voilà donc ma conclusion actuelle, du moins la position que j'adopte actuellement :

1) Je fais avec elle, en fonction de ce qu'elle veut, ressent, est prête à accepter.

2) Je reste à l'écoute, l'encourageant, malgré ses notes qui ne reflètent jamais ses capacités

3) J'explique tout ceci à l'équipe éducative, j'essaie pour ne pas qu'ils se braquent.

4) Surtout, surtout accepter que ce soit ainsi maintenant, qu'elle en est là et que ça peut aussi bouger avec le temps.

Notre fille accepte toutes les rééducations ext (qui ne se voient pas aux yeux des copains), elle a 2 séances d'ortho par semaine, 1 d'ergo, et 1 psycho par mois. Pour elle c'est essentiel, elle dit que c'est astreignant mais indispensable pour elle. Preuve donc de son intelligence et surtout de la pleine compréhension de ses difficultés.

Donc on la conduit et on l'encourage.

Ainsi j'ai décidé de ne plus me battre contre elle, mais vraiment faire avec elle. Ce n'est pas toujours une position facile à adopter, parfois on aurait envie de la secouer, il faut du temps, de la patience.

Voilà ma petite expérience.

Plum

RépondreQuote
Posté : 04/02/2015 3:35
plum
 plum
(@plum)
Membre estimable

J'ajoute que notre fille a aussi envie de faire des études, elle sait ce qu'elle veut faire comme métier (éducatrice spé pour s'occuper des enfants et ados en difficulté = c'est pas rien). Nous nous souhaitons qu'elle réussisse. Je ne sais pas du tout si elle y parviendra, mais peu importe.

Nos encouragements sont essentiels.

Plum

RépondreQuote
Posté : 04/02/2015 3:40
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour Carole,

On est passé par là aussi ;-),,,,les choses se sont faites en douceur,la rentrée de mon fils en 5 eme avec l'ordi sur une seule matière ,moi qui souhaitait qu'il l'intègre dans toute les matières des la rentrée,un mois apres 2,3 et aujourd'hui dans toute sauf les maths (un prof réfractaire)mais on a pas dit notre dernier mot.bref

Finalement je ne regrette pas,car au debut ca lui pesait de ""S'AFFICHER"",mais je dois reconnaître qu'il a une prof qui a bien préparé le terrain avec ses camarades de classe en informant qu'elle ne tolérerait aucune remarque désagréable des eleves,il n'hésite meme plus a prendre son scan,il ""l'oubliait tout le temps""" :paf.

Je pense qu'il a une bonne bande de copain dans la classe qui veulent toujours faire les exposés avec lui car sur ordi c'est ""trop cool""meme si au debut mon fils se prenait 'c'est facile pour toi,t'as un ordi 😮 "mais je ne m'inquiète plus,il a la rétorque facile et efficace 😀

Donc je pense que peut être de choisir le,la prof qui sera la mettre en confiance poir démarrer en douceur serait judicieux,,,,,avec de la patience ça viendra.bon courage

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 04/02/2015 5:41
chanoine
(@chanoine)
Membre éminent

Pour ma part , je ne pense pas qu'il faut la forcer! je pense que cela serait contre productif!

Je sais qu'étant jeune j'aurai aussi catégoriquement refusé pour éviter le regard des autres! Oubliez pas cette maxime: Le mieux est l'ennemi du bien!

Laissez la trouver ses propres outils, l'ordinateur n'est pas forcément LA solution miracle et certain préfère sans (même si beaucoup reconnaissent son intérêt, il y a une petite proportion d'élève pour qui c'est plus embetant que bénéfique)! Laissez la essayer chez elle tranquillement ce matériel avec l'appui et le conseil de prof pourquoi pas et elle jugera elle même si elle en a besoin! Après essayer par de petite tentative en lui suggérant comme le dit Lolo78 juste pour une matière (peu importe laquelle) avec un prof à l'écoute qu'elle aime bien! Mais tout ceci sans trop insister et surtout sans l'obliger!

Je rejoins totalement plum: Encouragez la, accompagnez la, incitez la, conseillez la est la meilleur chose à faire sans aller contre sa volonté(qui là est très nette) qui pourrait nuire à son travail (hé oui se braquer peut se répercuter sur son travail son assiduité son comportement (en classe vis à vis de ses amis) etc)

Message édité par : chanoine / 04-02-2015 17:17

Message édité par : chanoine / 04-02-2015 17:19

Message édité par : chanoine / 04-02-2015 17:23

Message édité par : chanoine / 04-02-2015 17:26

RépondreQuote
Posté : 04/02/2015 6:17
caroledu33
(@caroledu33)
Nouveau membre

Merci de tous vos messages ... J'en prends connaissance à l'instant et ça fait chaud au coeur ! :b

Les choses évoluent plus vite que je le pensais. Ma fille a échangé avec sa meilleure amie au collège ce matin, le matériel, ses réticences ... L'amie en question l'a encouragée, lui expliquant que c'est pour son bien ! Elle en a parlé également à une autre camarade, elle-même dys, qui devrait également avoir du matériel ; du coup, elle revient sur sa position, accepte d'en parler, voire de l'envisager ! Je me félicite de ne pas avoir poussée ma fille dans ses retranchements en EXIGEANT quoi que ce soit... Le dialogue est à nouveau possible et nous allons pouvoir travailler sur l'intégration et l'usage à proprement parler... La patience, je vous rejoins tous à ce sujet et le respect des enfants ... Merci encore et à bientôt sur le forum ! Carole 😛

Caroledu33

RépondreQuote
Posté : 04/02/2015 9:05
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription