Forum

Faurum

- redoubler le CM2 ...
 
Notifications
Clear all

- redoubler le CM2 ou passer en 6ème ???  

  RSS
celine22
(@celine22)
Nouveau membre

Bonjour,

je suis nouvelle sur ce forum. Jusqu'à présent, je ne m'en servais que pour prendre des infos mais aujourd'hui, je suis tellement préoccupée que j'ai besoin de conseils. Mon fils a 10 ans, il est dyslexique dysorthographique et est actuellement en CM2. Il a été diagnostiqué en CE2 mais avant ce diagnostique, il était suivi pour trouble de l'attention et de concentration. Le redoublement avait été proposé en CM1, nous n'y étions pas opposé mais mon fils le prenait très mal (ils se sentait incompris, était persuadé de pouvoir mieux faire, il faisait des crises, pleurait et nous en voulait de douter de lui, il le vivait comme une injustice...). Nous avons choisi de le faire passer en CM2 et de lui faire confiance. ça n'a pas du tout était compris et apprécié par l'école (nous étions les parents qui cédiont aux caprices du fiston). J'ai justifié notre décision en expliquant que c'était pour son bien-être psychologique, que c'était un enfant sensible qui avait des difficultés à admettre son handicap mais pas de retour me montrant la compréhension de notre décision. Passage donc en CM2. En février, évocation du redoublement : mon fils n'a pas tous les acquis de CE1/CE2. Je m'aperçois que peu de choses sont mises en place pour l'aider (lecture des consignes mais à la classe entière, pas de lecture individuelle pour les évaluations...). j'ai perdu confiance en cette école. Je ne sais plus quoi faire : le faire redoubler son CM2 en le changeant d'école ou le faire passer au collège pour prendre un nouveau départ ! Si vous avez des conseils...

Message édité par : LAC / 21-03-2013 23:30

Quote
Posté : 18/03/2013 3:49
curidys
(@curidys)
Membre de bonne réputation

Bonjour celine22

Il n'a jamais été prouvé que redoubler une classe a aidé un enfant . D'ailleurs le redoublement va être interdit sauf pour des cas vraiment exceptionnels. Redoubler veut dire prendre un retard d'âge et risquer de manquer des étapes importantes dans la scolarité. A l'âge de 16 ans on peut refuser la scolarisation de votre enfant quelle que soit sa classe. Faites confiance à votre enfant, trouvez-lui un collège qui prend en compte les 'dys' et essayez de le faire plus aider cette année, oui je sais c'est le parcours du combattant. Essayez de travailler avec lui d'une autre manière pour l'aider à avancer. Courage courage à tous les deux, amicalement Curidys 🙂 🙂 PS Une vidéo avec commentaires sur le redoublement par l'administrateur du CNAM

http://www.dailymotion.com/visited/user/institutmontaigne/2?af=1#video=xcxxfk

Message édité par : curidys / 18-03-2013 16:42

RépondreQuote
Posté : 18/03/2013 5:31
mama10
(@mama10)
Membre de confiance

Bonjour,

Pour mon enfant également la question se pose et mon souci n'est pas tant de prendre la décision mais d'affronter le regard méprisant du corps enseignant. .. avec l'habitude on ne fait plus attention et je dois dire que nous sommes surpris lorsqu'il nous laisse un peu de répit. Je ne comprends toujours pas comment font ceux qui réussissent (sans jalousie aucune)je veux dire comment être dys et s'instruire "normalement".

RépondreQuote
Posté : 18/03/2013 7:10
chou
 chou
(@chou)
Membre éminent

bonjour pour ma par je suit dyslexique dysorthographie j'ai 20 ans je panse qu'il et préférable de redoublé dans le primaire car au collège les aménagent sont pas toujours la . Apres si l'équipe pédagogique et peut adapté pourquoi pas le changer d'école .Il vas lui manque trop de basse pour continuer comme pour les math ou le français .

RépondreQuote
Posté : 18/03/2013 8:06
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Attention, si vous optez pour le redoublement, il faudra vraiment veiller à ce que votre enfant bénéficie d'un réel accompagnement (en adéquation avec ses troubles) et que son année de CM2 ne soit pas la même que celle qu'il aura passé.

Il faut faire en sorte que le redoublement soit vraiment profitable et voir de quelle façon il le sera.

Cordialement.

RépondreQuote
Posté : 18/03/2013 10:52
isanoe
(@isanoe)
Membre de bonne réputation

bonjour

je me permet de vous répondre, je ne viens plus que rarement sur ce site, mais je lis a chaque fois que les problèmes rencontrés par les enfants et leurs parents sont les mêmes que ceux que ma fille a rencontré, tout au long de sa scolarité.

ma fille a 18ans

elle a redoublé son ce1, principalement parce que elle avait été si malheureuse au cp, qu'il lui a fallu ces deux années auprès d'un instituteur bienveillant pour qu'elle reprenne un pau confiance en elle...

l'an dernier, nous avons refait des tests chez son orthophoniste afin qu'elle obtienne des ammenagements au bac...

sa facilité de lecture, et son débit, ainsi que son orthographe , sont ceux d'un éleve de ce1/ce2..

malgré les années d'ortho, de psychomot, le travail, la motivation, et tout ce qui s'en suit, et malgré le redoublement, elle ne peut toujours pas lire et écrire comme les autres..

et on aurait pu lui faire redoubler chaque classe, que cela n'uarait rien changé..

l'acquisition des fondamentaux de chaque classe, se fait sur la base de l'ecriture et de la lecture.. on ne peut donc jamais démontré ce qu'il en est ..

les rares fois où les professeurs ont accepter de l'interroger à l'oral, de la laisser s'exprimer , de lui donner les consignes oralement , ils ont été surpris de voir qu'elle avait les connaissances demandées, au moins autant que la majorité des autres élèves..

je suis contre le redoublement des eleves de primaire et de college.. ils n'ont pas la maturité necessaire pour comprendre le bien fait que l'on peut tirer d'une seconde année.. ils ne voit que la punition, que l'échec.. plus tard, au lycée, ils sont plus matures, ils ont des projets , il comprennent mieux la necessité du redoublement..

et puisque dans son école primaire, il n'est pas sufisement aidé, puisqu'il n'est pas soutenu, autant forcer le passage en sixieme et souhaiter que le college soit plus à l'écoute des enfants dys..

bonne continuation

RépondreQuote
Posté : 19/03/2013 8:44
steph79
(@steph79)
Membre de confiance

renseigner vous si au futur collège , les aménagement seront mis en place ! peut etre que seras mieux qu'au primaire !!!! ce qui pourras l'aider a avancé? a t-il une avs?

maman de 3 garcons Louis ,Noah et Swann!

RépondreQuote
Posté : 19/03/2013 9:05
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation

Bonsoir,

Pour revenir sur les propos de Lac, un maintien est profitable si il y a des aménagements.

J'ajoute qu'un maintien est profitable quand on sait ce qu'on en attend, et parfaitement compris quand on explique : j'ai demandé le maintien de mon fils en ce 1 il y a quelques années contre l'avis unanime du conseil des maîtres parce que mon fils avait des pc le samedi matin en plus des 4 jours et demi d'école et qu'il avait besoin de faire une pose d'abord, et de renforcer ses acquis ensuite.

Il est aujourd'hui en cinquième et je sais d'ores et déjà qu'il fera en quelques sortes deux quatrième : il aura un aménagement de scolarité comme suit : la première année sans la LV2, et la seconde avec la LV2. Nous travaillerons math et français et anglais sur la première et nous consacrerons la seconde année à la LV2, au math et au français. Les autres matières selon comme elles seront distribuées dans l'EDT nous ventilerons la svt et la physique. En seconde année, comme il aura déjà tous les cours sur son ordinateur, je compte demander la non reconduction de l'AVS. Tout cela se fera par le biais du PPS. Il aura gagné un an pour réfléchir à son orientation nécessairement limitée par son handicap.

Cela lui permet de conserver les horaires de la cinquième et surtout de poursuivre le sport et les échecs, activités qu'il n'a pu commencer que cette année car les pc nous prenait trop de temps

Nous en serons à notre second maintien avec la plus grande satisfaction.

RépondreQuote
Posté : 19/03/2013 7:04
celine22
(@celine22)
Nouveau membre

Merci à tous pour vos conseils. En effet curidys, le redoublement va être interdit sauf cas exceptionnels mais justement est-ce que nos enfants Dys seront considérés comme des cas exceptionnels ? En tout cas, je me rends compte que le bien-être scolaire d'un enfant DYS dépend de l'investissement du corps enseignant. Pour ma part, je ne pense pas avoir eu la meilleure expérience. Lorsque le diagnostique a été posé, l'école a douté (mon ortho de l'époque a dû intervenir, j'ai dû faire passer un test QI à mon fils). La maitresse de CM1 m'avait même dit qu'elle en avait vu des dyslexiques mais pas comme mon fils. Pour elle, la dyslexie ne se résumait qu'à une lecture lente et des inversions de lettres mais les difficultés d'attention, de concentration...Mon enfant était perturbateur pour le groupe. Il sollicitait trop la maîtresse. De notre côté, nous avions pris qqu'un pour l'aide aux devoirs. Pour la maîtresse, ce n'était pas une bonne idée, ça ne le rendait pas autonome sauf qu'il ne pouvait et ne peut pas être autonome. Toutes ces attitudes là me révoltent. Je suis intervenue et j'ai dit ce que je pensais. Du coup, cette année, on m'écoute sans m'écoute. Très peu d'échanges avec la maîtresse. C'est la politique de l'autruche et pour le coup des 2 côtés sauf qu'au milieu il y a mon fils. Heureusement qu'il y a les intervenants extérieurs : ortho, psychomot et bientôt ergo. pour confirmer sa dyslexie car je crois qu'ils en doutent encore...

RépondreQuote
Posté : 19/03/2013 7:41
curidys
(@curidys)
Membre de bonne réputation

Effectivement, vous et votre fils êtes en position très inconfortable. Peut-être serait-il une bonne idée d'imprimer les 37 signes de la dyslexie, disponibles sur ce site, et en discuter avec la maîtresse pour lui expliquer les difficultés de votre fils. Je ne vois pas votre fils redoubler dans des conditions pareilles. Mieux vaut un collège où la dys est prise en compte ou, à la rigueur, et si votre fils l'accepte, redoubler dans une CM2 d'une autre école où les aménagements nécessaires sont mis en place. Je ne pense pas que les dys soient des cas exceptionnels car il y en a au moins 5% au bas mot dans chaque classe. J'espère que vous trouverez une solution.

courage a tous les deux, amicalement Curidys 🙂 🙂 🙂

RépondreQuote
Posté : 19/03/2013 8:00
sylly
(@sylly)
Membre actif

bonjour Celine,

alors moi j'ai 2 enfants dys et ma fille est comme votre fils dislexique dysortho et en plus discalculique et comme le votre des soucis d'attention et de concentration........il suffisait qu'un éléve lui parle ou la distrait et hop elle décrochait !!!pas facile moi je vous le dit!

et on m'a dit la même chose en cm1 pour redoubler car elle était dans une bonne ecole avec un bon niveau donc la maitresse de l'époque avait peur qu'elle se plante (mais je précise que je l'avais changé d'ecole en ce2 car ou elle était et bien c'était la cata on l'a prenait pour une nulle) et bien j'ai dit non car j'ai vu que çà contrairait ma fille et elle a continué son chemin et pareil en cm2 ; mais toujours là avec un souci pour sa réussite de la part de l'ecole car super maitresse qui s'en occupé!!!!!!!!

donc moi un conseil a voir son niveau d'abord pas non plus qu'il patoge au college mais comme dit Lac ne pas refaire le même cm2 car ou est l'interet si on n'en occupe pas plus??????

maintenant voir le collège ou il va être , si il seront faire le necessaire!!!

ma fille elle est passée en cm2 et ensuite collège mais on s'en ai toujours occupée ou elle a était donc pas de souci mais ne pas hesité a aller insister pour çà il a des droits et des capacités donc faut que çà soit respecté et pas le contraire!!!!!!!!!!!

ma fille a 18 ans et a eu son bac S l'année passéeet elle est actuellement dans le supérieur, elle a toujours ses soucis et continue de faire avec mais vous voyez que nos enfants sont capables de réussir il suffit de leur donner les moyens et de se battre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

bon courage celine et a votre bonhomme!

sylly 😉

sylly

RépondreQuote
Posté : 22/03/2013 12:30
Malou3799
(@Malou3799)
Membre actif

Bonjour Céline,

Mon fils a 11 ans et demi et il est entré en 6ème cette année. On lui a diagnostiqué une dysléxie, dysorthographie et une divergence oculaire en novembre et janvier. Et un trouble de l'attention sans hyperactivité.

Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'au collège, les enfants ont plusieurs profs et il y en a des supers et des moins biens (qui diront que votre enfant est faenient, ne fait aucun effort, est bruyant, qu'il lui faut un établissement spécialisé.....). Et surtout, le collège, par rapport au primaire, est un grand changement pour les enfants (changement de classe et de professeurs, noter les cours et les devoirs dans l'heure...) !

Je pense que redoubler une classe peut être salutaire pour avoir de bonnes bases, mais peut-être aussi en changeant d'école (école qui prendra en considération ses problèmes de dys).

Parlez-en à votre enfant (pour un éventuel changement d'école + redoublement ou pas), cela vous aidera peut-être à prendre une décision. Cherchez s'il y a une association de parents d'enfants dys près de chez vous et questionnez-les sur les établissements scolaires aux alentours (ou à votre médecin ou orthophoniste).

Bonne continuation et courage.

Malou.

RépondreQuote
Posté : 22/03/2013 11:33
durdur
(@durdur)
Membre estimable

bonjour,

Tous nos enfants ont des besoins et des souffrances bien différentes. Mon fils dyslexique, dysorth et dysgraphique sévère a redoubléson ce2 et cela n'a servi qu' à le dévaloriser un peu +.

Son instit au primaire penssais quu'il faisait exprès d'écrire si mal (à son âge quand même !!! me disait il) et j'en passe.....on m'a traité de folle, d'histérique. Ils ont commencé à le croire que quand les bilanns du centre référent (en cm2) ont été fait malgré qu'il était suivi depuis la maternelle....Il a vécu un calvaire et je n'ai fait que rajouter une année à son calvaire en le faisant redoubler.

Au collège, tout va mieux pour lui : justement plusieurs profs donc + de chance de tomber sur des gens compréhensifs.... Et en ce qui concerne le niveau, il avance tout doucement mais de toute façon a toujours du retard par rapport aux autres, mais il avance.

Par contre son passage en 6ème ne s'est pas fait à la légère : tout été réglé avec l'ER, nous avons choisi un collège hors secteur et privé qui prend en charge les dys, les aménagements été demandés (avs, ordi, scolarité à temps partiel) et acceptés auprès du collège.

Bref, je pense que vous connaisssez bien votre enfant et ses capacités et vous devez aussi prendre sa souffrance en considération (pas que le niveau). Dans le cas de mon fils, son redoublement reste totalement inéfficace.

J'avais très peur de la 6ème, mon fils m'a épaté !!

bonne journée

RépondreQuote
Posté : 23/03/2013 12:35
celine22
(@celine22)
Nouveau membre

Merci à tous pour vos conseils. Je trainais à répondre car j'avais, cette semaine, rendez-vous avec les différents spécialistes qui s'occupent de mon fils. Au final, personne ne se prononce sur le redoublement ou le passage en 6ème. Toutefois, au vue du bilan ergo, au fait qu'aucun aménagement n'ait été mis en place cette année et notre demande récente d'AVS, nous pensons le faire redoubler. J'ai donc vu le directeur vendredi sans lui préciser notre décision mais pour lui remettre les conclusions du bilan ergo et lui demander de les faire suivre à la maïtresse en demandant une mise en place immédiate car c'est le minimum et facile à mettre en place (photocopie, dictée à trous, lecture des consignes avec vérification de la compréhension...). Comme ça, suivant l'investissement de la maîtresse sur cette fin d'année, nous confirmerons notre décision. Je prépare gentillement mon fils à cette éventualité. Il semble résigné. C'est terrible de ne pas savoir si on prend ou pas la bonne décision... :paf

RépondreQuote
Posté : 30/03/2013 3:30
Morigane
(@Morigane)
Nouveau membre

Bonjour,

Mon fils a 17 ans, dys et thada ..

Je me suis battue avec l'EN ( en compagnie de son instit) pour qu'il soit MAINTENU et non pas qu'il redouble son cm2..

L'EN veut se débarrasser au plus vite des mauvais élèves .. pour ça qu'elle n'encourage pas le redoublement !

Par contre , il est clair que cela doit être un accord entre votre enfant, son instit et vous.. que l'enfant doit être ok .. que l'insit doit faire un projet personnalisé .

S'il n'a pas les compétences pour entrer en 6ème c'est peut être parcequ'il a un problème d'organisation ...

ou de calculs consolider ..

Sachez que c'est pas au collège qu'il apprendra ce qu'il n'a pas réussi apprendre en primaire .. donc c'est sa dernière chance !!

Nous avons décidé son maitre et moi en janvier de son CM2 qu'il fallait le faire redoubler car il était déj largué ....

Nous en avons parlé avec lui .... les avantages aussi car là où il était fort .. il pourrait "montrer aux autres" ....

Par chance, le maitre avait des CM1/CM2.. Mon fils a même accepté de refaire son troisème trimestre avec les CM1... il a integré le groupe de ses nouveaux copains ....

L'année suivante, le Maitre a mis mon fils en autonomie travailler sur ses difficultés .. lorsqu'il abordait avec son groupe classe des notions maitrisées par mon fils ... et valorisait ses réussites en l'envoyant souvent au tableau ...

Pour info : super 6ème mais 5ème catastrophique ... passage forcé en 4ème ( déj un an de retard) .. pusi j'ai réussi le faire maintenir nouveau en 4ème ...

2ème 4ème pas terrible car il s'ennuyait ... mais a du tout de même porté ses fruits puisque belle 3ème : bepc obtenu ... et choix de son bep (30 places ) ok ^^..

En 1ere année de BEP , il est premier de la classe !!!! mais il a 2 ans de retard !! :D:D:D: MDR !!! et alors ?

Je voudrais vous rappeler que si votre enfant a eu des problèmes l'école c'est parce qu'elle ne respecte pas le rythme de l'enfant mais impose un rythme des élèves !!! Y'avait pas de compétition à l'âge des couches et des dents ... !!!.. Reflechissez y !!! on n' oblige pas un enfant marcher !.... si il n'est pas prêt ! .......Les diplimes ne sont pas une preuvent d'intelligence mais un moyens de certifier d'un certain nombre de connaissances et compétences reconnues par létat en fonction de critères déterminés . Ne l'oubiez jamais !

Mon fils ? grâce à ses deux ans de retard et ses 17 ans ? Il est épanoui , ses profs parlent de bts .. et moi je suis la plus heureuse des mamans !

PENSEZ A CE QUE VIT VOTRE ENFANT AU QUOTIDIEN LORSQU IL EST EN SITUATION D ECHEC

PENSEZ A CE QUE VOUS VIVRIEZ AU QUOTIDIEN

VOULEZ VOUS AMPLIFIEZ SA SOUFFRANCE OU L AMOINDRIR ?

ETES VOUS CERTAIN DE PARLER DU REDOUBLEMENT DE VOTRE ENFANT OU DU VOTRE ?

Maman d d'un enfant dys et Thada massacré par l'Education Nationale à son entrée au CP. sous Ritalin de 7 à14 ans.. Devenue enseignante pour pouvoir agir ... virée comme une mal propre de l'EN ...Mais je ne sis pas là pour réécrire une histoire déjà écri

RépondreQuote
Posté : 31/03/2013 2:42
Share: