Forum

Faurum

psychologue qui ne ...
 

psychologue qui ne comprend rien aux troubles dys  

  RSS
valkillian
(@valkillian)
Membre actif

Bonjour, mon garcon de 12 ans bientôt diagnostiqué dyspraxique visuo spatiale depuis l'âge de ses 6 ans, et surtout dyslexique mixte sévère doit entrer au collége en septembre mais comme j'ai fait la demande pour une ulis dys et qu'il n'y a plus de place je me suis orienté en belgique ou il y a de la place et l'établissement me dit que je dois obtenir la validation de leur pms pour pouvoir l'inscrire donc il me fallait des bilans récents, il me manquait juste le bilan psychométrique qu'il a refait et c'est là ou sa se complique car le psychologue qui a fait passé les tests a mon garcon est nouveau ce n'est pas lui qui l'a suivi depuis le début et jeudi lors de la restitution du test il me dit que mon garcon a echoué au test a part celui des similitudes et 2 autres subtests qui sont normal donc pour lui il ne fait plus partis des troubles spécifiques mais dit que c'est global!!!!!Je lui ai dit que c'est normal qu'il a échoué aux tests car il n'a pas pris ses troubles en considération mais il reste sur ces dire et me dit que en gros depuis 7 ans tout le monde c'est trompé (orthophoniste,psychomotricienne, psychologue de l'époque...) et que si il ne sait pas lire et écrire c'est parce qu'il est déficient globalement :-|. Je n'y croit pas une seule seconde mais j'aimerais savoir si il y a un moyen de contester son avis rapidement car du coup je ne sais pas si il va être accepté dans une classe dys avec un diagnostique pareil!!!!

Quote
Posté : 29/06/2014 1:24
owen2000
(@owen2000)
Membre éminent

bonjours

peut etre faudrais t'il prendre un autre avis psy et refaire les test

delaunay

RépondreQuote
Posté : 29/06/2014 2:05
nefertiti
(@nefertiti)
Membre de bonne réputation

Bonjour valkillian,

J'ai eu le même problème pour l'une de mes filles. Nous, c'était avec un soit disant expert de la MDPH. Pourtant, elle avait déjà tous ses bilans de réaliser. :paf Finalement, c'est mon avocat qui a réussi à les contester et leur prouver qu'elle était bien dyslexique et non autre chose !!! :=! Ce n'est pas pour autant qu'elle a eu des aides supplémentaires. Vous pouvez bien sûr, faire appel à un autre confrère. J'espère que d'autres pourront également vous éclairer sur la question ? Bon courage et bon dimanche. @ +

Néfertiti

RépondreQuote
Posté : 29/06/2014 2:10
valkillian
(@valkillian)
Membre actif

Oui c'est bien mon intention je veux un deuxiéme avis car cela fait 7 ans que j'emméne mon garçon en rééducation, j'ai mis ma vie professionnel de côté pour être 100% derriére lui , il a fait bilan sur bilan depuis l'âge de ses 5 ans pour au final m'entendre dire qu'il est Bête et que tout le monde serait passé a coté car même ses profs sont déjà venus me voir en me disant qu'il ne comprenais pas que des choses simples comme la lecture et l'écriture il n'y arrivait pas mais qu'il était bleuffés par sont raisonnement sur des sujets compliqués là ou même les plus forts de la classe avait eu plus de mal que d'habitude a raisonner!!!! Que me conseillez-vous un centre de référence ou un psychologue indépendant?

RépondreQuote
Posté : 29/06/2014 3:01
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonsoir,

Je ne suis pas sur que l'on vous accepte un second test psychométrique (QI)il faut deux ans en intervalle,

Par contre effectivement il est urgent avant la rentré scolaire si c'est possible de trouver un neurologue et de lui présenter tous vos bilans.

Je voulais aussi rappeler qu'il est important de faire certains bilans pour justement écarter,problème visuel,auditif,déficience.

-ORL/audiogramme.

-ORTHOPHONIE

-ORTHOPTISTE/ test neuro vision.

-PSY/NEURO/QI

Si vous avez déjà tous ces bilans et que vous n'arrivez pas a obtenir un RDV neuro pour confirmer ce que l'on vous a déjà dit quelques années avant,insistez auprès de l'établissement sur le fait que la dyslexie,dysorthographie,dyspraxie,dysphasie,est a vie que de nouveaux bilans ne changeront rien et que aujourd'hui et demain il aura encore et toujours besoin d'aménagement scolaire,

Faites savoir aussi,que les délais sont très long pour obtenir de nouveaux bilans et quand attendant votre enfant a besoin d'aide,

S'il le faut ressortez ses cahiers,sur ce qu'il a su faire,ce qu'il comprend et fait très bien.

C'est inadmissible qu'il faille toujours justifier une dys qui a déjà été dyagnostiqué.

Le centre référent regroupe plusieurs professionnels,leur diag est pris au sérieux,mais il y a aussi de bon neuro en libéral,le tout est de trouver.et rapidement.

Bon courage

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 30/06/2014 3:15
valkillian
(@valkillian)
Membre actif

bonjour,

Tout ses tests ont été fait, j'ai même rencontré une neuropédiatre 2 fois mais à part me poser des questions, faire une petite auscultation de mon fils et regarder les bilans qui lui ont été envoyer par le cmp elle ne m'a pas fait faire d'autres examens et a valider la dyspraxie et la dyslexie donc tout le monde était d'accord et maintenant le psy remet tout en cause.....

RépondreQuote
Posté : 30/06/2014 11:22
Clochette
(@Clochette)
Membre éminent

Bonjour Valkilian, ton fils ne peut pas refaire une psychométrie à la suite d'une autre, ce n'est pas accepté car tout le processus d'évaluation est faussé si on vient juste d'être exposé au même test et aux mêmes questions. Par contre tu peux demander au psy qui a fait le bilan de te communiquer le sexacts résultats chiffrés obtenus à chacun des tests et subtests (certains les notent dans leur compte-rendu et les communiquent à la famille, d'autres non). Tu les exiges et tu expliques que tu souhaites demander un deuxième avis d'appréciation du bilan par quelqu'un d'autre, ce que le psychologue comprendra sans doute et se dira, s'il est si sûr de son diagnostique, que le second professionnel ne fera que confirmer.

Ensuite tu peux prendre contact soit avec le centre de référence de ta région (les délais sont très longs mais ils ont peut-être une permanence téléphonique), soit avec un autre psy, et choisis bien quelqu'un qui soit psychologue ET neuropsychologue. Il n'y a pas du tout lieu de demander à refaire passer les épreuves à ton fils, elles sont toujours les mêmes quel que soit le professionnel qui les fait passer. C'est bien l'interprétation finale des résultats qui te posent souci, et pour ça la position "officielle" en France est assez claire: des subtests réussis doivent faire douter fortement d'un diagnostique de retard global, particulièrement une épreuve comme "similitudes" qui apprécie le raisonnement logique abstrait.

Il y a des débats et travaux sur la frontière fine entre multidys sévère et déficience globale, et la difficulté à bien poser le diagnostique, le centre de référence de Lyon par exemple s'est spécialisé sur le sujet. Un nouveau neuropsychologue pourra sans doute reprendre les données chiffrées des tests que ton fils a passés, proposer des tests complémentaires hors du WISC puis rédiger un nouveau compte-rendu?

Ce qui me semble préoccupant surtout, hors des conclusions formelles du bilan, ce sont les répercussions de ses troubles sur à peu près toutes les facettes tetsées. Multidys ou retard, même si les mots sont importants, ça reste des mots, et tu dis bien toi-même que tu connais les difficultés de ton fils mais aussi ses capacités, constatées aussi par ses enseignants. Les tests du WISC, qui sont loins de refléter toutes les facettes possibles de l'intelligence, sont par contre de bons prédicteurs de difficulté ou de réussite dans notre cadre scolaire, et beaucoup de subtests échoués par rapport à la norme des enfants du même age indiquent un poursuite de scolarité qui peut être décourageante et dévalorisante au collège.

Je ne sais pas comment sont les équivalents d'ULIS en Belgique, s'ils passent beaucoup par le suivi de dans la classe de référence ou peuvent beaucoup être centrés sur l'aide en petit groupe par l'enseignant spécialisé? S'il y a des accompagnements AVS? S'ils s'obligent à suivre le programme de la classe d'age? Est-ce que l'école de ton fils vous a encouragés dans le projet de demande d'ULIS, ou a dit que ça risquait de ne pas être assez adapté?

Je t'encourage à essayer de contacter l'ergo et l'orthophoniste de ton fils pour leur montrer le bilan et demander ce qu'ils en pensent, et surtout un neuropsycholgue avec vos résultats chiffrés. Multidys sévère / retard mental est un sujet sur lequel les spécialistes se penchent de façon pointue, font des colloques etc., et le diagnostique n'est pas facile: un deuxième avis auprès d'un centre de référence TSLA ou à défaut d'un neuropsychologue qui a plus l'habitude sera important. Revoir la neuropédiatre spécialisée qui a déjà vu ton filsen lui amenant le bilan pourra aussi te sortir de l'impasse," l'aura" des neurologues dans les dossiers MDPH est souvent supérieure à celle des neuropsys.

Et en attendant, pourquoi ne pas tout simplement prendre la tête au psy que tu a vu pour lui dire que tu entends bien ce qu'il vous dit, que tu souhaites demander un deuxième avis et qu'il comprendra bien que c'est tout à fait normal, mais qu'en attendant, les conclusions définitives et très catégoriques de son bilan écrit laissent ton fils complètement sans solution pour la rentrée, l'empêchent d'accéder à une classe spécialisée, et que même si vous deviez découvrir au final qu'un institut médico-éducatif avec scolarité associé serait plus souhaitable, il n'y a aucune chance pour qu'un tel projet puisse se mettre en place d'ici la rentrée, aucune chance pour que quelque nouvelle structure que ce soit intègre votre fils en septembre, que votre seule et unique piste est bien l'ULIS belge pour laquelle vous avez fait des démarches, et que donc, please please please, veut-il bien vous aider en remodelant le compte-rendu de son bilan écrit pour en faire quelque chose de plus mesuré qui ne vous ferme pas l'ULIS dys? C'est la solution la plus rapide qui me semble faisable à cette période de l'année.

Tu peux envoyer ce psy sur le lien ci-dessous pour le faire douter de son diagnostique (mais ne te le mets pas à dos! c'est lui qui peut le plus simplement et le plus rapidement vous sortir d'affaire), c'est la présentation d'un numéro spécial sur le sujet par la revue de neurospycho qui fait référence en France:

http://www.anae-revue.org/article-anae-n-110-les-difficultes-du-diagnostic-differentiel-entre-multidys-et-retard-mental-le-partenariat-entre-les-acteur-de-la-prise-en-charge-des-enfants-dys-60737696.html

En te souhaitant très vivement que la situation puisse se résoudre et permettre à ton fils de bien faire sa rentrée

RépondreQuote
Posté : 13/07/2014 1:22
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription