Forum

Faurum

Problèmes avec mon ...
 
Notifications
Clear all

Problèmes avec mon fils TDA et les profs  

Page 2 / 4
  RSS
Mamoule
(@mamoule)
Membre de bonne réputation

Le défenseur des droits peut annuler une décision d'un fonctionnaire en cas de discrimination.

L'année dernière mon fils est rentré en 6 ordinaire. Il a bien commencé l'année: tous les enseignants étaient compréhensifs, l'aidaient et respectaient son PPS, il avait un AVS pour 9 h par semaine.

Mais une semaine avant la réunion de l'équipe pédagogique le principal nous a convoqué sous prétexte que notre fils avait fait qq choses de mauvais et a dit qu'il voulait prononcer l'exclusion. 😮 En même temps le principal nous a dit qu'après vérification mon fils n'a rien fait...

Puis il appelle notre fils et dit 'Tu n'a rien fait, mais il faut que tu saches que j'ai le pouvoir de t'exclure' 😀

Et il rajoute: 'Dans une semaine il y a une réunion pour son PPS, je vais demander une autre orientation, comment on peut étudier au collège avec de telles difficultés en lecture, écriture et orthographe? La loi de 2005 m'oblige de prendre les élèves en difficulté, mais je n'est pas assez de moyens pour les accueillir. Je sait que je vais vous mettre en difficultés, vous et votre enfants, mais je ne peut pas faire autrement. Si une autre orientation n'est pas proposée, je vais utiliser tous les moyen en ma disposition car je ne peux pas le garder.' 😕

L'orientation ordinaire avait été maintenue. Le principal cherchait à piéger notre fils sur le comportement, sans succès.

Le défenseur des droits a dit qu'il aurait intervenu si une sanction prononcé car dans notre cat il a trouvé de la discrimination.

Mais car aucune sanction n'était jamais prononcé, le défenseur ne pouvait pas intervenir.

Le principal jouait bien, il menaçait, mais en fin compte n'avait rein à rapprocher. 😐

C'était épuisant. 😐

Mon fils était arrêté pour un stress 😐

Toute notre famille avait été éprouvée. 🙁

Nous avons envoyé plusieurs courriers recommandés au principal et un courrier à l'inspection. nous n'avons JAMAIS reçu de réponse. :paf

De plus pour se venger 'le collège' a fait un signalement au service social pour vérifier est-ce qu'on punissaient notre fils. Après cette histoire l'enfant ne pouvait plus du tout se concentrer en cours et a dit à notre médecin qu'il avait peur d'aller au collège à cause du principal. La conclusion de l'enquête était favorable pour nous.

Nous avons rencontré un réconciliateur judiciaire, il a écrit au procureur, mais son service n'a pas voulu ouvrir une enquête contre le principal sous prétexte qu'il était dans son droit, Il peux avoir des suspicions 😕 On nous a conseillé d'écrire l'inspection :paf car c'est administratif et pas pénal.

Après avoir passé plusieurs mois sur internet, dans les associations et autours de moi, j'ai trouvé des milliers de témoignages sur les problèmes rencontrés par des élèves avec des troubles neurologiques dans l'éducation nationale. Souvent c'est une VRAIE maltraitance psychologique que ces élèves et les famille endurent, mais aucune condamnation. Il y avait même qq litiges au tribunaux, mais les représentants le l' EN s'en sorte indemnes. Les familles pourtant avaient des avocats. 😐 J'ai même contacté un avocats qui avait osé de défendre les familles... Il m'a confirmé que :paf :paf :paf

RépondreQuote
Posté : 23/05/2014 10:38
Mamoule
(@mamoule)
Membre de bonne réputation
Citation : DouceReveuse 

si il faut, je m'adresserais plus haut, je n'ai rien à perdre.

l'année dernière notre entourage: amis et collègues ont écrit le rectorat, ils n'ont jamais reçu de réponse.

RépondreQuote
Posté : 23/05/2014 10:58
cyann
(@cyann)
Nouveau membre

Bonjour à tous, je vais sans doute faire bondir beaucoup d'entre vous, mais comment voulez vous qu'un professeur ayant toutes ses classes totalement surchargées avec l'effectif maximum d'élève imposé peut en toute simplicité supporter les problèmes de comportement d'un tda qui perturbe systématiquement toute la classe et rend encore plus infernal et impossible le travail du professeur à essayer de canaliser l'attention des élèves??? Et en plus le menacer de porter plainte??? C'est pas humain d'être prof!!!

Non mais sérieux, il est évident qu'un parent qui veut protéger son fils ayant des problèmes de comportement tda ou dys ne doit pas s'en prendre au prof, la façon dont est conçu le système scolaire classique ne peut pas gérer ça, avec des classes totalement surchargée l'individualité aussi complexe et dure que represente un enfant tda ou même dyslexique ne peut pas être gérer correctement en école classique, c'est évident, faut être logique et ne pas penser qu'a soit et à notre pauvre petit bout si désorienté et si perturbateur!

Bon maintenant que j'ai du faire bondir les parents qui ne voyait pas plus loin que le bout du nez de leur enfant et voulait porté plainte contre des gens sous payé pour un travail on ne peut plus ingrat, je précise que si je me le permet c'est que oui j'ai un enfant dyslexique et tda et que oui j' ai été convoqué dès la maternelle pour son comportement exessif et extrémement perturbateur, il ne se passait pas un mois en primaire sans que je sois convoqué, il est actuellemnt en 4ème il va bientot avoir 14 ans et sur son dernier bulletin scolaire c'est la première fois qu'il n'a pas eu d'avertissement de conduite... Bon bien sûr il a eu encore plusieures heures de colle et des punitions mais tellement moins qu'avant! Bon c'est pas encore réglé et évidement ça ne le sera jamais totalement mais il vit avec ses difficultées qu'il surmonte plus ou moins bien mais en tous cas de toutes les convocations dont nous avons fait l'objet, jamais je ne me serait permise de brandir la pancarte "je sais il perturbe tous vos cours, ne tiens pas en place et ne peut pas se concentrer, mais c'est à vous prof sous payé et surchargé de faire un effort, lui il peut pas!" Meme si je sais pertinement que malheureusement c'est vrai pour mon enfant, il est ridicule de suggerer ça à un prof qui travail dans un tel système scolaire ou il n'y a déja pas les meilleurs conditions pour les enfants dit " classique, sans problèmes" Donc oui j'ai toujours dit à mon enfant que c'était à lui de s'adapter et non l'inverse! Faut pas réver dans le monde adulte a part vous, personne ne prendra soin de lui! Ma méthode pour rendre l'école plus douce pour lui? Reconnaitre ses difficultées évidement, en chercher des solutions avec lui PAI et sans doute stage davis pour sa dyslexie, son comportement à l'école commence tout juste à s'améliorer ( certain profs mettait son bureau dans le couloir ou ne l'accepté tout simplement pas en cours tellemnt il en à fait voir de toutes les couleurs!)Alors qu'a la maison il est tellement agréable. Malgrès toutes ses difficultées scolaires mon fils est quelqu'un de très heureux, rieur, très joyeux, pleins de vie et je n'ai jamais donné torts a ses professeurs devant lui ni devant eux même si je sais qu'ils sont à côté de la plaque concernant mon fils, mais soyons sérieux comment voulez vous qu'ils fassent avec les moyens que leur donne l'enseignement public???C'est à nous et nous seuls de trouver les meilleurs moyens pour aider nos enfants.

RépondreQuote
Posté : 24/05/2014 10:48
nefertiti
(@nefertiti)
Membre de bonne réputation

Bonjour,

Que pensez-vous quand les directeurs eux-mêmes, ne peuvent pas inscrire nos enfants pour refus d’AVS ? Alors qu’ils sont parfaitement conscients, que nos enfants en ont l’utilité !!! Nous avons fait la mauvaise expérience en public et en privé pour avoir exactement la même réponse l’année dernière. :paf Et surtout que faire pour y remédier ? Bon courage ! @ +

Néfertiti

RépondreQuote
Posté : 25/05/2014 1:21
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation

Bonjour,

Un directeur d'école du public, si vous êtes sur votre secteur n'a pas à refuser l'inscription.

1) c'est l'école de secteur

2) c'est le maire qui prend les inscription et qui est décisionnaire. le directeur d'école n'a qu'une délégation d'enregistrement des inscriptions.

RépondreQuote
Posté : 25/05/2014 1:50
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation

Un directeur du privé a le statut d'un chef d'établissement est là c'est effectivement lui qui décide.

RépondreQuote
Posté : 25/05/2014 1:51
nefertiti
(@nefertiti)
Membre de bonne réputation

Bonjour,

Merci pour tes précisions Auroredyspraxie, c'est plus clair pour moi ! Mais, si dans le public, ça ne passe pas, l'une de mes filles a déjà donné. Il n'y a que 2 lycées chez nous, on n'a guère de choix ! Heuresement qu'il y a d'autre possibilité pour parrer au manque d'aménagements scolalires !!! @ bientôt et bon dimanche !

Néfertiti

RépondreQuote
Posté : 25/05/2014 5:14
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Salut nefertiti,

A quoi tu penses,pour pallier au manque d'aménagements scolaires?

Est ce a la porté de chacun d'entre nous?

Il est évident que les mentalités ne changent pas beaucoup au sein de l'E.N,et quand on lit certains propos sur les profs,ça va pas aider a faire avancer le shmilblique!

Message édité par : Lolo78 / 25-05-2014 16:07

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 25/05/2014 5:52
nefertiti
(@nefertiti)
Membre de bonne réputation

Bonsoir !

Nous nous sommes tournées vers les cours par correspondance, tout simplement. Car ma cadette a eu son compte aussi dans le secondaire. Là, mes filles ont leurs aménagements scolaires, ouf :=! Après le plus dur, est de trouver la formation souhaitée ! Lolo 78, je rajouterai entre la MDPH et l'EN, le "shmilblique" avance guère, c'est clair ! En tout cas, suivant les régions il me semble..... il existe des fossés. La loi de 2005 a du mal à s'appliquer partout, on dirait !!! :paf @ +

Néfertiti

RépondreQuote
Posté : 25/05/2014 9:43
Mamoule
(@mamoule)
Membre de bonne réputation
Citation : nefertiti 

Bonjour,

Que pensez-vous quand les directeurs eux-mêmes, ne peuvent pas inscrire nos enfants pour refus d’AVS ? Alors qu’ils sont parfaitement conscients, que nos enfants en ont l’utilité !!! Nous avons fait la mauvaise expérience en public et en privé pour avoir exactement la même réponse l’année dernière. :paf Et surtout que faire pour y remédier ? Bon courage ! @ +  

L(orientation classique ne convient pas à un bon nombre de ces enfants.

MAIS il n'y a pas de volonté de créer des classes aux effectifs réduits, avec la présence indispensable des spécialistes et AVS.

RépondreQuote
Posté : 26/05/2014 2:03
minouchette
(@minouchette)
Membre éminent

http://www.tdah-adulte.org/#Evolution

Message édité par : SIV / 26-05-2014 07:11

RépondreQuote
Posté : 26/05/2014 9:11
sylvie84
(@sylvie84)
Nouveau membre

Peux tu me renseigner, que veut dire MFR?

RépondreQuote
Posté : 26/05/2014 3:14
minouchette
(@minouchette)
Membre éminent

maison familiale rurale

RépondreQuote
Posté : 26/05/2014 4:22
Mamoule
(@mamoule)
Membre de bonne réputation
Citation : cyann 

oui j'ai un enfant dyslexique et tda et que oui j' ai été convoqué dès la maternelle pour son comportement exessif et extrémement perturbateur, il ne se passait pas un mois en primaire sans que je sois convoqué,

Comme ça on va très vite épuiser tous les jours de vacances, prendre des congés sans solde, par conséquence payer moins d'impôt, participer moins au financement des salaires des enseignants... :b Par ailleurs selon les données de l'INSEE de cette année le salaire moyen des fonctionnaires est plus élevé que le salaire moyen des autres... 😎

De plus si le salaire des enseignants est payé aux mérites certaines n'auront que zéro... :paf

Nous avons de la chance d''avoir des enseignants merveilleux, nous avons écrit à l'inspection pour remercier pour ces enseignants. :=!

Curieusement le comportement de l'enfant n'était pas si perturbant que ça avec eux 😀

Par contre si une personne qui ne respecte pas les élèves différents se trouve par malheur parmi les enseignants et tout en apprenant le respect en théorie pratique la discrimination à cause de l'handicap 😐 , il faut mieux qu'elle touche zéro euros (aux mérites) et qu'elle fasse autre chose si elle en est capable 😀

Message édité par : Mamoule / 26-05-2014 18:29

RépondreQuote
Posté : 26/05/2014 8:16
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation

Bonsoir,

Personnellement, j'ai été à mon compte, et à ceux qui m'enviaient je répondais qu'il pouvait faire pareil.

Aujourd'hui je suis dans l'éducation nationale, comme secrétaire et je vous dirai que si vous souhaitais changer les choses, faut pas hésiter ...passez les concours et faite de l'adaptation pédagogique....

Un enseignant référent touche environ 70 euros brut par mois comme indemnités pour occuper cette fonction, en plus de son salaire d'enseignant pour avoir parfois jusqu'à 350 dossiers, et pas les frais de déplacements qui vont avec.

La fonction publique rémunère "bien" les secrétaires par rapport à celle du privé mais franchement pour se faire parfois insulter...ben je fais comme quand 'avais mon affaire, je les envoie balader et sans complexe.

Les cadres sont largement moins rémunérés que ceux du privé.

Le métier d'enseignant relève d'une mission de service public mais le service a des limites : mon fils devrait être dans une ULIS TED et c'est pas possible alors les enseignants l'ont dans leur classe et ils font avec....et quand sa prof d'histoire vient de perdre son mari et qu'elle est un peu à cran, ben oui elle fait la classe comme elle peut.

Mais n'hésitez pas, les concours sont ouverts à tous...vous ferez 24, 18 ou 15 h devant élèves, avec la sécurité de l'emploi et pas de journée de carences quand vous serez malades.

RépondreQuote
Posté : 26/05/2014 8:30
Page 2 / 4
Share: