Forum

Faurum

Notifications
Clear all

orientation 3eme  

  RSS
mocoa
(@mocoa)
Membre actif

bonjour à vous

Voilà, ma fille ainée, âgée de 14ans 1/2, avec une dyslexie, dysorthographie, dyscalculie doit choisir son orientation car en 3eme. Mais le soucis , et que le collège veut qu'elle s'oriente vers un bac professionnel alors qu'elle veut faire une seconde générale et un bac ST2S visant les métiers du social et santé ( comme conseillère familiale , éducateur, etc., elle ne sait pas encore trop ) malgré des notes très moyennes en histoire-géo, maths, anglais. Nous savons très bien que la seconde générale va être très dure mais pourquoi ne pas lui laisser le droit d'essayer ?

Donc nous voulions savoir si certains de vous ont eu les mêmes soucis pour leurs enfants ou pour eux même ?

Est- il" faisable "de poursuivre des études en étant dyslexique sévère et ayant un PAI et normalement un aménagement pour le brevet ? Quels peuvent être les arguments que l'on peut mettre en avant pour défendre ses choix car le principal veut nous rencontrer cette semaine et le redoublement ne nous semble pas adapté ? Est ce que le médecin scolaire joue un rôle dans le choix de l'orientation , le COP ?

On est un peu "remonté"contre le milieu scolaire avec mon mari car on a l'impression qu'encore aujourd'hui, quelque soit l'handicap des portes se ferme dès le collège. Avec ma fille , on en a parlé tout de suite tout au long de sa scolarité et depuis le CP à ses différents professeurs, en se disant que plus on évoquerait la dyslexie mieux les gens seront aptes à s'adapter à ces enfants mais on a l'impression que rien bouge dans l'éducation encore de nos jours!!!!

merci pour vos témoignages

Merci d'avance, pour vos témoignages qui la réconforteront dans son choix d'orientation scolaire

cécile

cl

Quote
Posté : 18/03/2017 6:53
vmartiel
(@vmartiel)
Membre actif

Mon avis personnel :

"faisable" pour un dyslexique sévere, La réponse est oui mais les sacrifices sont considérables dù à une compensation de tous les instants a tel point que si on pose la question : "et si c'était à refaire?" la réponse serait : "Non"

RépondreQuote
Posté : 21/03/2017 5:59
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Avec juste un PAI, pas d'ordi, pas d'AVS dans le cadre d'un PPS en étant multidys la 2nd sera très, très dure.

Un chemin détourné par un BACpro est à étudier pour arriver à un résultat similaire au finale.

Ma fille, dyslexique et dyscalculie bien compensé avec trouble de l'attention sous ritaline lutte bec et ongles en seconde général, elle avait un petit 16 de moyenne en 3ème. Les math, français et l'anglais change de dimension en 2nd. Elle s'accroche parce qu'elle vise une orientation post BAC littéraire spécialité théâtre.

GENE

RépondreQuote
Posté : 23/03/2017 9:18
Graal
(@Graal)
Membre estimable

faite confiance à votre enfant, soutenez là sans cesse, valorisez ses centres d'intérêts

contestez sans cesse, à chaque barrière

RépondreQuote
Posté : 06/05/2017 8:54
etel
 etel
(@etel)
Membre éminent

Pourquoi pas tenter la 2de avec aménagements pour ne pas regretter et si jamais cela s'avérait trop diff ...revenir en pro ? ( il doit exister des passerelles general / pro)

RépondreQuote
Posté : 08/05/2017 6:04
Share: