Forum

Faurum

Equipe educative po...
 
Notifications
Clear all

Equipe educative pour la mise en place du PPS en 6è  

  RSS
Nath91
(@Nath91)
Membre de confiance

bonjour à tous,

je vous résume : mon fils dysphasique, dyslexique, dysorthographique n'a pas eu de place en ULIS TSL, a fait son entrée en 6è classique sans aucune aide en place pour l'instant. La mdph a accordé l'avs pour 12 h en attendant une place en ULIS.

le 27/09, rdv pour la mise en place du PPS.

Je vais demander qu'il est une copie des cours, plus de temps pour faire les exercices et évaluations afin que l'écrit soit allégé. j'ai eu l'infirmière du collège qui m'a demandé si il aurait besoin d'un ordinateur. Je pensais que c'était pas envisageable car le dernier rdv au centre référent du Kb ne l'a pas mentionné dans le CR : ce n'était pas utile pour l'instant et que mon fils devrait arriver à se débrouilller. J'ai également fait un bilan en ergothérapie qui, elle, dans son CR, indique que l'ordinateur serait bien.

Je pense que l'ordi le soulagerait beaucoup. Actuellement, il se perd dans la gestion de son matériel, le changement de salle à chaque cours. C'est que le début de l'année et la fatique se ressent.

Est-ce-que l'ordi est possible sans demande auprès de la MDPH ? que puis-je demander d'autres ? (Mon fils n'est pas trop pour avoir une avs, il se sent défaloriser par rapport aux autres) que faire ?

Merci d'avance pour vos conseils et expériences

Quote
Posté : 18/09/2012 11:34
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Il est difficile de répondre, il faut vraiment voir tout cela lors de l'ESS.

Etes sûr d'avoir une place en ULIS TSL l'an prochain?

Il vaut mieux que votre fils accepte l'aide de l'AVS, parce que sinon l'année de 6ème risque d'être vraiment trop dure.

Il n'arrivera plus à copier tout les cours, les contrôles ne seront pas terminé et tout ses résultats en patiront.

Signez un contrat avec votre fils, en lui expliquant que si en fin de 6ème il s'en sort, l'AVS ne sera là que pour l'année et qu'ensuite vous lui ficherez la paix avec ça.

Il est aussi possible qu'il s'en sorte bien avec une AVS et que le maintien en classe ordinaire avec ordi puisse être envisagé.

Mais s'il refuse l'AVS, il risque de refuser aussi l'ordi pour cacher sa différence. Le travail est peut être plutôt du coté de l'acceptation de la dys.

GENE

RépondreQuote
Posté : 18/09/2012 12:06
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Bonjour,

Je vais peut-être un peu choquer certains, mais si votre enfant a besoin d'une AVS quelques heures, c'est que cela est nécessaire. Il faut qu'il prenne conscience que c'est une chance pour lui d'avoir quelqu'un à ses côtés pour l'accompagner le temps qu'il acquiert de l'autonomie et notamment pour qu'il sache se servir d'un ordinateur en classe. Cela demande du temps.

L'ordinateur est normalement demandé par le biais de la MDPH, vous avez de toute façon un bilan de l'ergothérapeute qui le conseille. Si vous passez par la MDPH, les enseignants ne peuvent pas refuser son utilisation en classe, dans le cas contraire, aucune obligation pour eux.

Faites votre demande d'ordinateur auprès de la MDPH avec le bilan de l'ergothérapeute et l'aide de l'enseignant référent. Pour ce qui est de votre enfant, avoir une AVS n'est que temporaire et qui plus est pour l'aider à acquérir de l'autonomie.

Vous dites vous-même :"il se perd dans la gestion de son matériel, le changement de salle à chaque cours. C'est que le début de l'année et la fatique se

ressent. "

L'aide de l'AVS prendra tout son sens ici. A vous de convaincre votre enfant. Il ne s'agit pas ici de faire un choix, c'est comme cela et il faut lui expliquer le pourquoi de l'AVS et surtout lui faire comprendre que c'est dans son intérêt. Sa fatigue devrait considérablement diminuer lorsqu'il sera guidé au départ. Il prendra peu à peu ses marques. Un enfant dys a besoin de temps et parfois d'être accompagné un certain temps. C'est le cas pour votre enfant, il est jeune, il faut juste qu'il en prenne conscience.

Bon courage.

Message édité par : LAC / 18-09-2012 10:10

RépondreQuote
Posté : 18/09/2012 12:08
Nath91
(@Nath91)
Membre de confiance

non Gene, je ne suis pas sûre pour l'an prochain, il est en liste d'attente pour l'ULIS. Pour sa diffé'rence, je pensais qu'il avait réussi à l'accepter, un suivi psy serait peut-être à voir surtout que l'on a fait une séance une fois en cmpp mais ça ne collait pas avec la personne, nous n'avons pas donner de suite.

merci

RépondreQuote
Posté : 18/09/2012 12:39
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Alors lui expliquer qu'il n'a pas le choix, parce qu'il est hors de question que vous assistiez à la gamelle royale qu'il va se prendre s'il n'a pas d'aide.

GENE

RépondreQuote
Posté : 18/09/2012 12:43
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Pas facile pour un enfant d'accepter sa dysférence, surtout à l'entrée au collège puis durant toutes les années d'adolescence et même plus tard !

C'est à nous parents de les aider au mieux, de les accompagner et parfois d'imposer certains choix lorsqu'ils sont encore un peu jeunes. C'est le cas de l'AVS dans votre cas. Ce ne sera que pour quelques temps mais surtout c'est dans son intérêt.

Parfois un suivi psy peut s'avérer nécessaire pour aider l'enfant. Il est bien dans ces cas-là de trouver un psy dit "cognitiviste".

On a parfois des mauvais retours de certains CMP et CMPP où les psy nient catégoriquement l'exitence des troubles dys. Il faut rester prudent.

RépondreQuote
Posté : 18/09/2012 1:13
sylvie27
(@sylvie27)
Membre de bonne réputation

Bonjour,

1) pour l'avs et pour éviter les moqueries pourquoi ne pas voir avec le prof principal pour parler, en vie de classe par exemple, des troubles Dys de votre fils. Pourquoi ne pas montrer à troute la classe l'émission "c'est pas sorcier" sur le sujet diffusée en juin comme point de départ. Pour ma part en 6ème et 5ème je suis intervenue à la réunion de rentrée (où beaucoup de parents et d'enfants sont présents) pour expliquer le role de l'avs, pourquoi il en avait besoin et aussi rassurer en disant que sa présence dans la classe ne ralentirait pas l'avancée du programme. J'ai expliqué qu'il avait des troubles dys mais pas de défiscience mentale.

2) Pour la gestion du matériel j'ai adopté un code par matière (couleur, dessin....) et reproduit ce code sur les cahiers, les livres, l'emploi du temps. Pourquoi ne pas essayé aussi sur un plan du collège (j'ai choisi un collège sans changement de salle). Si vous voulez plus de détails et des idées de code dites le moi. En 4ème il utilise toujours son code.

Il faut aussi lui simplifier la tache : exemples avoir 1 seul cahier pour l'histoire, la géo et l'éduction civique et non 1 par matière, n'avoir aucun classeur, s'il peut avoir un casier au collège pensez au matériel en double (1 au collège et un pour la maison). Le mien ne déplace jamais sa trousse, règle, compas... et même lunettes, il a tout en double.

n'hésitez pas à me demander plus de détails si vous avez besoin.

Bon courage

Sylvie

RépondreQuote
Posté : 19/09/2012 7:06
Nath91
(@Nath91)
Membre de confiance

Bonjour,

Sylvie, l'idée du d'un seul cahier me plait beaucoup, je vais voir s'il peut être mis en place en français (plus gros effort où les dys doivent se dépasser). Je vais également aborder le sujet si les profs du collège sont bien informés des problèmes dys.

Lac, j'ai vu que dans l'un de vos post, vous nous aviez communiqué un lien vers éducscol sur les troubles de l'apprentissage scolaire datant d'août 2012, puis-je me servir de ce mémo, voir même leur transmettre ? De toute façon, vu que ça émane de l'EN, ils doivent être au courant ?

merci

RépondreQuote
Posté : 20/09/2012 12:35
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Vous pouvez toujours transmettre le lien d'Eduscol sans problème.

Bon courage.

RépondreQuote
Posté : 20/09/2012 12:45
Claude
(@Claude)
Membre noble

Si vous transmettez le document imprimé, ajoutez toujours le lien où vous l'avez trouvé.

Le seul moyen pour que les enseignants soient au courant, c'est de leur dire ou de leur donner les coordonnées ou le document, car bien souvent ils ne savent pas qu'il y a du nouveau sur Eduscol ou n'y vont pas régulièrement, certains même pas du tout.

RépondreQuote
Posté : 20/09/2012 1:45
Nath91
(@Nath91)
Membre de confiance

bonjour à tous,

l'ESS a eu lieu hier. Je n'ai pas eu besoin d'imposer mes demandes. Un nouveau médecin scolaire est arrivé dans ce collège en début d'année et est vraiment à l'écoute ainsi que l'infirmère et l'assistante sociale. En résumé, c'était l'application du PPS pour la mise en place de l''AVS qui malheureusement n'arrivera pas tout de suite. Comme je vous le précisait mon fils ne semblait pas partant mais comprend qu'il peut en avoir besoin. En attendant, on a signé un PAI avec tous les aménagements : plus de temps pour les évaluations, indulgence sur l'orthographe, copie des cours, possibilité de rendre ses devoirs tapés sur ordinateur..... Le principal a même fait appeler mon fils pour qu'il explique lui-même dans quelles matières où il avait des difficultés. Avec sa prof principal, on a évoqué, en présence de mon fils, son mal être qu'il pourrait ressentir vis à vis de ses camarades et que s'il le souhaitait le sujet sur la dyslexie pourrait être abordé en classe. (Prof à l'écoute et a posé bcq de question à l'orthophoniste sur qu'est-ce-la dyslexie en détail ?).

Par contre, on a parlé de l'ordinateur mais on me conseille qu'il vaut mieux attendre un an avant d'en faire la demande ? qu'en pensez-vous en sachant que les délais sont très longs ? il est en 6ème.

C'est la 1ere fois depuis son CE2 que je ressors d'une ESS en ayant été écoutée et confiante. Je reste tout de même prudente et vais suivre de prés si la mise en place des aménagements se fait.

:=!

RépondreQuote
Posté : 28/09/2012 12:14
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Bonjour,

Très bonnes nouvelles !!

En ce qui concerne l'ordinateur, l'apprentissage du clavier demande pas mal de temps et il faut en tenir compte.

De plus, plus tôt l'enfant est habitué à la maîtrise de l'ordinateur, mieux c'est. Sans compter que nous sommes dans une société où l'ordinateur est plus que présent jusque dans la vie professionnelle et dans la vie de tous les jours.

Cordialement.

RépondreQuote
Posté : 28/09/2012 12:47
Claude
(@Claude)
Membre noble

L'AVS (si elle arrive !) ne sera pas là tout le collège. Le but, c'est de diminuer les heures et de s'en passer. En général, 2 ans pour arriver à l'autonomie c'est bien.

Il faut donc profiter de la présence de l'AVS lorsqu'il arrivera en classe avec son ordinateur. Elle l'aidera à s'organiser autrement, à gérer la batterie, le scanner peut-être, organiser les dossiers etc.

Donc, il serait bien qu'il ait un ordinateur en classe au plus tard le dernier trimestre de 5ème. Il pourra ainsi aborder la 4ème qui va très vite en maîtrisant son ordi et en ayant son autonomie.

Alors préparez une demande d'ordi zavec séances d'ergothérapie dès la fin de 6ème avec l'enseignant référent pour l'avoir en classe en fin de 5ème.

Bon courage, ça vaut le coup de faire tout ça pour l'avenir!

RépondreQuote
Posté : 29/09/2012 11:40
Nath91
(@Nath91)
Membre de confiance

bonjour,

merci encore pour vos conseils qui depuis 3 ans maintenant me sont bien utiles pour avancer

RépondreQuote
Posté : 04/10/2012 1:34
Share: