Forum

Faurum

enfant dylexique qu...
 

enfant dylexique qui ne sait pas lire en ce1 faut il penser au redoublement?  

Page 1 / 2
  RSS
mamafive
(@mamafive)
Membre actif

Bonsoir je suis nouvelle et j'ai grandement besoin de vous.Voilà je suis maman de 5enfants ,3 de mes filles sont apparemment dyslexiques.Ma grande n' est plus suivie par l'orthophoniste qui a proposé de faire une pause lors de son passage en 6eme(aujourd'hui elle est en 5eme dur dur 11,2de moyenne ce trimestre mais elle ne se décourage pas)ma seconde fille qui est en cm1 est aussi dyslexique et hyperactive,elle est suivie une demi heure par semaine par notre ortho elle est en progrès,ma troisième fille est en ce1 et se dirige vers un diagnostic de dyslexie sévère,elle ne sait pas lire malgres nos efforts ceux de la maitresse et de notre ortho.C'est extrêmement fatiguant pour elle et nous.Le directeur et sa maîtresse me convoquent après les vacances de Noël pour parler de l' évolution du travail de notre fille et certainement nous proposer un redoublement en septembre,redoublement qu'ils nous avaient déjà proposé à la fin du cp et que nous avons refusé (nous avons toujours un immense regret d' avoir accepté que notre aînée redouble son ce2 encore aujourd'hui elle considère celui ci comme un échec )je suis longue désolée mais j'ai tellement de choses en tête de questions de doutes.help me

Quote
Posté : 19/12/2014 9:00
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Ma fille est rentrée en 6ème sans savoir lire et sans avoir redoublé. La priorité est de savoir si elle a un bon niveau de compréhension au delà de son problème de lecture. Elle est aujourd'hui en 3ème.

Votre fille a t elle aussi des problèmes pour écrire, faire ses lacets, bref en motricité général.

Il est plutôt temps de penser diagnostique complet, test QI, Bilan orthoptique et neuro en plus de l'orthophonie pour envisager une demande d'AVS. pour une AVS en septembre, il faut monter le dossier MDPH avant la fin mars.

GENE

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 1:29
chevalier
(@chevalier)
Membre estimable

Depuis le dernier décret de l'éducation nationale

AUCUN redoublement quelques soient les difficultés ou le handicap de l'enfant ne sera accepté jusqu'en troisième: seuls un motif de longue maladie ou d'orientation après la troisième pourront justifier d'une éventuelle dérogation.

Donc, pas de maintien pour votre enfant, si on respecte le décret.

J'ai le même cas dans mon secteur, on va essayer à nouveau de lui apprendre à lire cette année d'une autre façon, la maman fait parallèlement tous les examens nécessaires pour le CRTLA pour déterminer le diagnostic , pour l'instant on pense à un enfant dyslexique précoce comme son papa.Il ira en CE2 à la rentrée prochaine quelques soient son niveau en lecture et en maths.

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 7:07
mamafive
(@mamafive)
Membre actif

Bonjour ,merci d' avoir pris le temps de me répondre.Je veux être au top pour ce rdv . Mais je suis perdue .Si je peux avoir le plus renseignements sur les choses que nous pouvons mettre en place pour éviter ce redoublement et ne pas être devant le directeur et l' institutrice de ma fille et n'avoir rien à proposer.J' ai oublié de préciser qu' elle se débrouille très bien en mathématiques comme mes deux autres filles(sauf pour les problèmes) encore merci pour votre aide 😉

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 8:26
chevalier
(@chevalier)
Membre estimable

vous pouvez demander de l'aide au niveau du RASED: si il y a encore un maître E dans votre secteur, (nombre des RASED non plus de maitre E pour des raisons budgétaires), celui ci peut vous apporter une aide en partenariat avec l'enseignante et avec l'orthophoniste.

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 8:51
mamafive
(@mamafive)
Membre actif

Merci je vais me renseigner,il y a tellement de choses à savoir pour aider nos enfants et ce n'est pas toujours simple et facile de trouver où frapper pour avoir les meilleures solutions.merci

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 9:34
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonsoir mamafive,

Votre fille bénéficiait d'aménagements?sino demandez de mettre en place un PAI OU PAP,

possibilité d'être interrogé a l'oral,plus de temps pour les contrôles,en français cibler une règle.

La maîtresse peux peut être faire la secrétaire dictée par votre fille pour certaines évaluations.(a voire des fois c'est possible)

Lui donner plus de temps pour faire les chose,réduire les exo demandé.

Bref,ont ils tout mis en œuvre avant de penser au redoublement?

Bon courage,

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 9:49
mamafive
(@mamafive)
Membre actif

Bonsoir Lolo78,je pense qu'ils sont(maitresse et directeur) dépassés,vous pensez trois enfants d' une même famille avec comme bagages notre "amie"dyslexie .Soutient,ortho et travail à la maison ne changent pas grand chose pour notre petite Anna pourtant si volontaire.Nous avons même pris un temps une aide à la maison ,nous avons pensé qu'une personne extérieure pourrait lui apporter plus que nous.On a aussi évoqué un manque de maturité (elle est née fin novembre).En tout cas je prends bien note de vos conseils merci . On entend tellement de bêtises sur nos enfants,la,dernière en date lors d' une réunion à l' école une mère s'est permise de dire heureusement que je n'ai pas d' enfants handicapés comme eux.Une réflexion qui fait mal et qui n' a pas fait réagir la directrice du collège ainsi que le directeur de l' école. Enfin c'est comme ça.

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 10:18
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Oui,c'est pas simple avec plusieurs enfants,moi avec un seul en situation j'en ai bavé,alors je vous comprends.

Il y aura toujours des personnes ignorantes qui feront mal avec leurs réflexions a deux balles!

Faites vous aider du référent scolaire que vous trouverez soit par le directeur soit sue le net academie de votre secteur,ce qui est sûr c'est qu'il ne faut pas se battre seule,on y laisse des plumes.

Bon courage et ne baissez pas les bras,il y a toujours une solution.

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 10:57
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Avant un redoublement, il faut faire une réunion avec le médecin scolaire, pour motiver ou non le redoublement.

Ecole privée ou publique?

GENE

RépondreQuote
Posté : 20/12/2014 11:18
chevalier
(@chevalier)
Membre estimable

Jusqu'à juin 2014, la procédure était une demande de maintien en février ou mars, on consultait la famille, elle pouvait refuser le redoublement

ensuite le dossier partait à l'inspection de circonscription, et l'inspecteur donnait un avis favorable ou défavorable.Il avait des quotas à respecter.Mais cette année, c'est différent, linspecteur refusera , il n'a plus d'avis à donner mais à faire respecter le décret, et le maintien n'existe plus, donc ce sera forcément refusé, notre IEN nous l'a bien spécifié, uniquement dérogation en cas de maladie de longue durée.

Le maintien devient en quelque sorte hors la loi.

c'est aux équipes enseignantes de s'adapter et donc par voie de conséquence de travailler en équipe.

Donc pas d'inquiétude sur un maintien possible, il faut concentrer votre énergie sur "trouver une solution pour qu'elle puisse continuer à apprendre à lire tout en ayant des aménagements scolaires: ordinateur ou avs pour ne pas etre pénalisée dans les matières ou ca marche. Mais malheureusement qui dit aide de ce type dit coùt financier et donc pour l'obtenir il faut une reconnaissance de handicap auprès de la MDPH.

pour cela, il faut au moins un bilan de la psy scolaire et de l'orthophoniste, ensuite l'enseignante référent instruit le dossier. Pour que cela soit possible, il faut une équipe éducative avec psy scolaire, orthophoniste,enseignante de CE1 et enseignant référent et parents de l'enfant. La première équipe éducative relève du directeur de l'école, ensuite ce sera l'enseignante référente qui fera le suivi du pps et sera à l"origine des équipes de suivi de scolarisation.

Et demander à l'orthophoniste si elle lui apprend à lire. je me suis rendue compte que peu le font, elles font des exos de concentration, elles travaillent les confusions de sons, la structuration spatio temporelle , plein de domaines satellites déficitaires, mais rarement, elles ne prennent en charge réellement l'apprentissage de la lecture quand cela a été raté au CP.

Message édité par : chevalier / 21-12-2014 00:08

RépondreQuote
Posté : 21/12/2014 1:02
curidys
(@curidys)
Membre de bonne réputation

Les orthophonistes n'apprennent pas à lire aux enfants? je tombe de ma chaise... Merci, Chevalier, toujours vaillante, de cette information 😮 😮 amitiés ,curidys. 🙂 🙂

RépondreQuote
Posté : 21/12/2014 2:07
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour mamafive,

Cliquez sur ce lien,cela vous apportera sûrement quelques idées a demander de mettre en place en primaire et au college pour votre et vos enfants.

Merci a CLAUDIA,je l'ai piqué sur ton blog :b :b :b

http://www.fondation-dyslexie.org/index.php/agir/realisations-projets/1050-schemas-heuristiques-damenagements-pedagogiques

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 21/12/2014 7:19
mamafive
(@mamafive)
Membre actif

Un très grand merci à vous tous et toutes .Vous m' êtes d' un grand secours.Je vais pouvoir préparer mon rdv avec un peu plus de sérénité et surtout des idées à soumettre.Et pour répondre à mon tour à vos questions mes enfants sont en école privée ,mon médecin traitant est super à l' ecoute notre ortho aussi et n' hésite pas à prendre rdv avec les maitresses et directeur .Encore merci grâce à vous je souffle un peu. :=!

RépondreQuote
Posté : 21/12/2014 9:24
chevalier
(@chevalier)
Membre estimable

Attention Curidys , je n'ai pas dit que c'était le cas de toutes les orthophonistes, mais je constate que c'est trop souvent le cas. je l'ai constaté à plusieurs reprises et leur réponse à mon étonnement a été de dire qu'elles faisaient autre chose puisqu'elles savaient que j'y travaillais, depuis , je dis aux familles de ne pas trop dire que je travaille l'apprentissage de la lecture,car je crains qu'elles ne travaillent alors que la concentration, la mémoire et les confusions de sons .

C'est vrai que cela peut être complémentaire, mais dans certains cas, cela m'inquiéte de voir que leur apprentissage ne repose que sur moi, alors qu'il s'agit de dys sévères. :# Et cela ne veut pas dire non plus que leur travail ne soit pas bon, mais cela m"interroge. Je respecte le travail des orthophonistes, je crains que mes propos ne laissent penser le contraire, mais je pense que l'on doit unir nos approches: classe, adaptation et orthophonie pour oeuvrer dans le même sens , un enfant qui n'a pas terminé son apprentissage en même temps que ses camarades doit pouvoir le poursuivre au delà du CP, et je pense qu'on ne doit pas cloisonner le travail de cette manière, car logiquement on est censé avoir des approches différentes, donc on peut espérer qu'une des trois convienne à l'enfant.

Message édité par : chevalier / 21-12-2014 22:38

RépondreQuote
Posté : 21/12/2014 11:21
Page 1 / 2
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription