Forum

Faurum

Dyslexie et demarch...
 
Notifications
Clear all

Dyslexie et demarches pour pouvoir avoir un ordinateur en classe  

caro_21
(@caro_21)
Membre actif

Bonjour,

Cela fait des annees que je consulte ce forum qui m'a de nombreuses fois conseillée, reconfortée, sans jamais avoir osé poser de questions.

Aujourd'hui je me sens seule et j'ai besoin de vous.

Voici l'historique : Mon fils, dyslexique avec de forts troubles attentionnels sans hyperactivite, est entre en CM2. Nous l'avons change d'etablissement afin qu'il puisse ne plus etre traité comme un faineant (dixit son instituteur qui nous a dit qu'il avait un groooos poil dans la main). Cela fait 4 ans qu'il est suivi par une orthoptiste et une orthophoniste. Cela fait 2 ans que j'ai realise qu'il etait dyslexique quand l'orthophoniste a enfin prononce le mot (elle ne veut pas mettre d'etiquettes aux enfants ce qui est louable sauf que pour avoir l'aide necessaire notre systeme fonctionne comme cela), ce qui m'a permis de me renseigner sur comment l'aider. Suite a une conference de l'Apedys de ma region, j'ai pris rv avec une neuropsy pour un bilan qui a detecte de gros problemes d'attention. L'an dernier, il a alterné entre les seances d'othoptie et de neuropsy et a continue les seances d'othophonie dont la duree est passee de 30 mn a 1h/semaine. Nous avons mis en place un PPRE qui comme l'a dit la directrice de l'ecole en fin d'annee a ete un echec (consignes non lues a l'enfant, pas de polycopiés donnés...).

L'an dernier j'ai fait une demande de PPS avec AVS et nous avons recu un refus au printemps. Avec l'aide de l'Apedys, j'ai monte un dossier de recours, fait faire un bilan par une ergo pour demontrer ses difficultes. Resultat flagrant au niveau de la dictee : (-1,29 E.T.), au niveau de la copie : (-2,93 E.T.), au niveau de la recopie : (-2,14 E.T.). L'ergo et l'institutrice nus ont dit qu'il fallait le former sur ordinateur.

Mes questions sont les suivantes : combien de temps a peu pres cela prend a un enfant de 9 ans qui est en CM2 pour etre autonome ? Est-ce que les parents peuvent le former ou vaut-il mieux passer par une ergo ? Et est-ce qu'il y a des demarches a entreprendre pour qu'il soit autorise a utiliser un ordinateur en classe ? Si oui, avec qui sont-elles a entreprendre ? la MDH ou l'ecole ? Comment faut-il proceder ?

Merci beaucoup par avance de votre aide,

😀 Caro

Caro

Quote
Topic starter Posté : 22/09/2012 7:10
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

L'autonomie est très variable, elle dépend de la motivation et des difficultées de l'enfant et aussi de la qualité de l'aide de l'ecole, des parent et de l'ergo éventuellement

La mise en place d'un classement fonctionnelle des cours et exercice est une bonne base, l'idéale sont des documents préparés par l'enseignant téléchargé par clef USB.

Petit à petit lorsque la vitesse de frappe devient suffisante, la copie au clavier devient possible. Mais selon le niveau de difficulté de l'enfant ce passage peut être long.

Si l'enfant est motivé, il existe des logiciels d'entrainement comme tape touche.

Les séances d'ergo peuvent être bénéfique, mais peuvent aussi s'avèrer épuisantes, il faut peser le pour et le contre entre les compétences de l'enseignant et des parents pour aider l'enfant à apprivoiser l'outil informatique.

GENE

RépondreQuote
Posté : 22/09/2012 8:44
mimie
(@mimie)
Membre éminent

bonsoir,

Nous venons de rencontrer l'équipe de neuropédiatrie et le résultat est qu'on doit utiliser un ordinateur à la maison et à l'école.Nous avons demandé pour les démarches et on nous a répondu de faire une démarche auprés de la mdph.Maintenant il faut convaincre notre fils ds'utiliser l'ordinateur.

Vous souhaitant bon courage !

MIMIE 😛

RépondreQuote
Posté : 23/09/2012 12:02
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

L'ergothérapeute est le professionnel le mieux placé pour apprendre à votre enfant à prendre en main clavier et ordinateur. Même si l'ordinateur reste peu utilisé en classe, car malheureusement trop peu d'enseignants savent réellement rendre opérationnel son utilisation, cela reste un plus pour l'enfant au délà de la période purement scolaire. Il peut toujours rendre les devoirs maison avec, l'utiliser pour créer des schémas heuristiques etc.

Pour les démarches, il faut faire une demande auprès de la MDPH. L'enseignant référent peut vous aider dans celles-ci.

RépondreQuote
Posté : 23/09/2012 1:54
choco64
(@choco64)
Membre de confiance

En ce qui nous concerne le choix de l'ordi et des logiciels nous ont été proposé en premier lieu lors d'une ess par l'enseignant référent et l'appui de la psychologue scolaire car l'avs aurait été mal vécue par notre fils.

Très vite après pour la reconnaissance auprès de la MDPH de ses dys comme handicap, nous avons fait des bilans en centre référent (02/2012) et c'est la neuro qui en faisant la synthèse de tous les bilans (ergo en libaral y compris passé en 08/2011) a indiqué toutes les préconisations pour notre fils. Comme vous il a un déficit attentionnel sans hyper activité et cette année il est rentré en 6è.

Parallèlement nous avons déposé en 11/2011 une demande d'aeeh et dans le projet de vie nous avons mentionné la nécessité de mettre en place toutes les aides utiles à sa bonne scolarisation.

En premier temps la MDPH a traité la demande de reconnaissance que nous avons eu en mai 2012 puis proposition du PPS avec utilisation du matériel informatique et logiciel. La CDA a statué favorablement en juin 2012 et en juillet une autre commission s'est réunie pour statuer sur la demande d'aeeh que nous avons eu aussi. Mon fils a commencé l'ergo fin aout et y va 1 fois par semaine.

Pour le moment il apprend le clavier puis il sera intégré petit à petit au collège d'abord dans des matières qui demandent peu d'écrits puis progressivement pour tout. L'ergo nous a dit que le plus dur n'est pas l'utilisation de l'ordi et du logiciel mais l'organisation. On verra bien!!

Pour finir, lorsque j'ai parlé de l'ordi au proviseur du collège il a quelques peu été paniqué et aurait largement préféré une avs. L'ergo l'a contacté pour le rassurer et depuis il ne me dit plus rien.

Mon fils écrit très mal depuis la rentrée et il est évident que les cours qu'il récupère soit sur le blog du collège soit sur sa clé usb l'aident énormément. Il est moins réticent et il apprend plus vite. Avec un défficit attentionnel la notion de temps n'est pas négligeable.

choco64

RépondreQuote
Posté : 24/09/2012 4:25
caro_21
(@caro_21)
Membre actif

Bonjour,

je vous remercie toutes pour vos temoignages qui vont m'aider dans cette nouvelle etape. J'espere que la MDPH accordera un PPS a mon fils. Il a la chance d'avoir une enseignante impliquee, qui connait bien l'Apedys et c'est aussi pour cela qu'on a choisi cette nouvelle ecole !

J'ai pris contact avec la referente scolaire. Je vous teindrai au courant, c'est sur.

Bonne journee

Caro

Caro

RépondreQuote
Topic starter Posté : 24/09/2012 7:27
caro_21
(@caro_21)
Membre actif

Bonsoir,

J'ai eu la reponse de la referente scolaire qui me dit qu'"en Isère, ce n’est pas la MDA (maison de l'autonomie) qui attribue le matériel informatique aux élèves, mais l’inspection académique. Cette dotation ne concerne actuellement que les élèves porteurs d’un handicap moteur ou sensoriel (auditif ou visuel) et reconnus par la MDA.

Par contre, si votre fils a son propre ordinateur, une utilisation à la maison (pour rendre les devoirs) ainsi qu’en classe peut être envisagée, en accord avec l’école.

Cela peut faire partie des choses à négocier lors du PPRE.

En général, on commence par introduire l’ordinateur pour le travail à la maison, puis en classe, mais progressivement, d’abord dans une matière. Il faut définir comment sera géré le matériel (lieu de stockage, prises, présence d’imprimantes…)."

Est-ce que cela signifie qu'il ne pourra pas se servir plus tard de l'ordinateur pour les examens ? :#

Merci pour vos remarque

Caro

RépondreQuote
Topic starter Posté : 25/09/2012 9:54
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Effectivement en Isère seul les élèves dyspraxique ou dys graphique peuvent bénéficier d'un ordi fourni par l'académie après recommandation par la CPAPH (MDA).

S'il y a préconnisation, par le neuro, de l'outil informatique, il doit tout de même être possible de l'inscrire dans le cadre d'un PPS. Mais bien sûr sans aide financière.

Compte tenu de la politique du département, il faudra insister pour obtenir un PPS, parce que la tendence à venir sera de n'octroyer des aménagements aux examens qu'aux élèves reconnues par la MDPH.

GENE

RépondreQuote
Posté : 25/09/2012 10:21
caro_21
(@caro_21)
Membre actif

Merci Gene 🙂

J'ai pris contact avec la neuropsy pour voir comment elle pouvait nous aider.

C'est sur que s'il ne beneficie pas d'un ordinateur pour les exams au college, il sera fortement pénalisé. :paf

Bonne journee.

Caro

RépondreQuote
Topic starter Posté : 26/09/2012 11:12
Robby
(@Robby)
Nouveau membre

Attention,

L'ordinateur n'est pas le remède miracle:

Nous avons un enfant dyslexique Dysorthographique qui a été diagnostiqué comme tel en fin de CM1,

Il est aujourd'hui en 5eme dans un collège "normal".

Il a un ordinateur "perso" et des cours d'ordi par une Ergotherapeute.

Par contre : nous avons appris par une autre Ergotherapeute specialiste des troubles DYS que l'ordinateur ne sert à rien avant la 4eme :

- la reconnaissance vocable ne peut pas etre utilisée en classe : gène pour les autre + bruits parasites.

- essayer de suivre une leçon en la dictant en même temps à votre ordi.

- Mettez vous à la place de l'enfant et essayez d'ecrire un texte avec Dragon

Donc, pour le CM2, la 6eme , la 5eme et je pense 1 partie de la 4eme, l'ordinateur ne sera peut etre pas la solution

Cordialement

RépondreQuote
Posté : 10/10/2012 6:16
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Sauf que si l'enfant ne s'habitue pas très très tôt à la frappe au clavier et à la maîtrise de l'outil informatique, il ne sera pas plus autonome au lycée ! C'est dès la fin du primaire que l'enfant doit commencer à apprendre la frappe au clavier et l'utilisation de certains logiciels.

L'ordinateur permet d'alléger déjà le travail à la maison par la reconnaissance vocale et ce, dès le primaire, c'est déjà beaucoup.

Pour l'utilisation de l'ordinateur en classe, nous sommes bien en retard par rapport à d'autres pays et c'est bien regrettable.

RépondreQuote
Posté : 10/10/2012 7:03
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation
Citation : gene 

Effectivement en Isère seul les élèves dyspraxique ou dys graphique peuvent bénéficier d'un ordi fourni par l'académie après recommandation par la CPAPH (MDA).

GENE 

Bonjour,

Ils n'octroient pas d'ordinateur aux enfants avec handicaps moteurs, liés par exemple à une maladie génétique générant des troubles msuculaires ?

RépondreQuote
Posté : 10/10/2012 7:51
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

L'ordi doit être intègré progressivement et tout dependra de la motivation de l'enfant et de l'accompagnement au quotidien.

Mais il est clair que pour un dys sévère, il vaut mieux compter sur un lecteur scripteur pour le brevet que sur l'ordi.

GENE

RépondreQuote
Posté : 10/10/2012 9:26
Claude
(@Claude)
Membre noble

Préparer l'autonomie d'un dyslexique sévère, c'est lui donner les moyens informatiques d'être réellement autonome.

Parents, pensez-y assez tôt! c'est important pour leur avenir en études supérieures ou pour leur avenir professionnel et pour leur vie en société.

RépondreQuote
Posté : 11/10/2012 10:20
sandramariam
(@sandramariam)
Membre de confiance

titi est a l'ordi a la maison depuis le cm1 en classe en cm2 et là en 6è il bosse comme un chef ordi plus médialexie et hop il tape ses eval..

et tient une moyenne de 13/20, et il s'en sort dans le classement de ses cours ...

RépondreQuote
Posté : 13/10/2012 7:08
Share: