Forum

Faurum

Notifications
Clear all

Besoin d'aide suite à conseil de classe catastrophique  

  RSS
calimerette
(@calimerette)
Membre actif

Bonjour

Cela fait un moment que je ne suis pas intervenue ici mais suite au conseil de classe de mon fils dyslexique, élève de 5ème, je me sens désemparée et surtout très en colère.

En effet, mon fils a, certes, fait un 2eme trimestre moins abouti que le 1er (moyenne generale de 12,3 contre 14,7 au 1er avec une seule note sous la moyenne, 9 en svt) et il s'est fait littéralement démonté au conseil de classe !

Il lui a été reproché de ne jamais savoir ses leçons par la prof de svt (chose fausse mais malheureusement, il a du mal à retranscrire à l'écrit ce qu'il a appris....), de ne pas participer par la prof d'anglais etc.....et au moment de trancher pour d'éventuels encouragements, le principal a tranché : pas d'encouragements à un élève qui baisse sa moyenne de 2 points....

A aucun moment le PAP et la dyslexie n'ont été abordées. Et parmi les profs qui l'ont descendu, la plupart des aménagements ne sont pas respectés : jamais de temps supplémentaires ou d'exercices en moins.

Bref, j'assisté au conseil mais n'ai pas pu intervenir puisque représentante de la classe et non de mon fils, mais j'ai demandé un rdv au prof principal pour rappeler que le PAP n'était pas appliqué correctement etc....

Je me pose cependant la question d'aller plus loin : demander la convocation d'une équipe éducative ? Mail à la direction ? Je ne sais pas quoi faire.

Que feriez-vous à ma place ?

Merci pour vos conseils

Quote
Posté : 20/03/2018 1:56
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour calimerette,

Personnellement je ferais un pic de rappel par mail envers les profs qui ne jouent pas le jeux , soit par mail soit par téléphone. N'hésitez pas à relancer le prof principal sur la nécessité d'accompagner votre enfant et de continuer à l'encourager. Demandez des photos copie du cours Svt . Votre fils ne s'investi plus en cours, cherchez à comprendre pourquoi. Quelle est l'ambiance de la classe?

Nos enfants galèrent depuis la primaire, s'ils sentent de l'indifférence de la part de certains profs ils baissent vite les bras. Cela dit, ne vous alarmez pas si sur son bulletin il n'a pas les encouragements ,- 2 points c'est pas grave. Restez vigilante sur les aménagements que vous avez demandé, chez nous aussi, on est sur des montagnes russe notre fils est en seconde professionnel , et comme beaucoup d'élèves leurs investissements dépendent de leur rapports avec les profs ,dans une méme matière d'une année sur l'autre c'est flagrant.alors on relativise, on en parle.

Bon courage,ne lâchez rien

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 21/03/2018 7:45
REFLO75
(@REFLO75)
Membre de confiance

Bonjour,

Je trouve que vous faite preuve de beaucoup de courtoisie face à une équipe pédagogique qui n'est pas dans la bienveillance.

Il est difficile pour vous comme représentante de parent d'élève de parler du cas particulier de votre fils mais si vous ne le défendez pas ce n'est pas les enseignants qui le feront surtout avec comme cadre le PAP.

Les enfants avec un PRP ont déjà des difficultés à faire appliquer leurs aménagements bien que consignés dans le GEVASCO et envoyé à la commission auprès de la MDPH sous la responsabilité de l'enseignant référent.

Je vous conseille de faire un écrit en exprimant votre attitude lors du conseil de classe par rapport à votre position de parents d'élève élu pour l'ensemble des élèves de la classe de 5ème et votre difficulté d'intervenir uniquement sur le cas particulier de votre fils.

Prévoir un autre parent "porte parole" lors d'un prochain conseil cela vous permet d'être présente ou de sortir au moment ou l'on discute de votre fils.

Voir pourquoi votre fils n'arrive plus à compenser ses difficultés avec cet écart de points explicable peut-être trop de nouvelles connaissances à acquérir, fatigue du 2ème Trim liée à la lumière, physiologie humaine, Vit D, croissance, effets hormonaux...

Nos enfants s'essoufflent car ils sont toujours dans l'effort.

Les enseignants ne comprennent pas que malgré beaucoup de travail les résultats scolaires sont souvent en dessous de l'effort fourni mais c'est bien ce qui est reconnu médicalement par rapport aux troubles DYS (bénéficie d'un tiers temps et autres aménagements à voir).

Je suis affolée de voir le manque d'intelligence et de compréhension de professionnels de l'éducation.

Le modèle de l'élève Gaussien est toujours dans l'esprit de l'éducateur qui lui n'est pas dans l'effort d'adaptation de son enseignement.

Les DYS sont toujours dans l'adaptation à leur environnement alors que les "normaux" sont dans la facilité.

Heureusement qu'il y a des individus "normaux" et DYS qui tentent de faire communiquer ses deux mondes.

Merci à ce site de faciliter les échanges et les témoignages pour faire évoluer la société éducative dite "inclusive" !

Soutenez vos enfants avec votre ressenti car les autres ne vivent pas votre quotidien familiale.

Lancez un message à cette équipe pédagogique, c'est toujours facile d'encourager un élève brillant qui maintient son niveau alors que celui qui est dans l'effort et pour lequel les résultats ne sont pas à la hauteur sera jugé comme un menteur.

Rappelez à cette équipe pédagogique (enseignant + proviseur ...) que le lièvre et la tortue cela existe toujours dans notre société.

Si vous arrivez à dégoûter de l'enseignement la tortue, le lièvre lui est déjà parti ailleurs !

Quel avenir nous construisons avec ce type de méthode d'enseignement ?

Faite savoir que vous n'êtes pas en accord avec le jugement et l'évaluation de votre fils ne restez pas sur ce blocage lié à la position de parent d'élève, vous êtes sa mère avant tout !

:=!

Bonne journée c'est mercredi restée positive pour lui

REFLO75

RépondreQuote
Posté : 21/03/2018 9:36
calimerette
(@calimerette)
Membre actif

Bonjour

Merci pour votre soutien ! Ca fait du bien.

Depuis hier, les choses ont bougé : j'ai demandé un rdv au professeur principal ainsi qu'au principal du collège. Celui-ci aura lieu mardi prochain.

Le principal m'a proposé de donner les encouragements à mon fils afin, je cite, d'apaiser ma colère. J'ai refusé en lui expliquant qu'il était préférable de suivre l'avis des prof...plutôt que de donner ca comme une compensation pour calmer les choses.

D'ici mardi, je vais préparer les évaluations de mon fils pour lesquelles le pap n'est pas respecté, les mails de la prof d'anglais expliquant que le temps supplémentaire n'est pas nécessaire et que mon fils n'a qu'à être plus concentré etc...

Je vous tiendrai informés de la suite !

RépondreQuote
Posté : 21/03/2018 3:29
Milady
(@Milady)
Membre estimable

Bonjour

Je suis dans le meme cas que vous, mon fils est en 4eme est le PAP n'est pas du tout appliqué

Le conseil de classe est ce soir je dois peut etre y aller car un parents c'est désisté mais je chaneg mon fils d'établissement à la rentrée car j'en ai marre de me battre contre des murs ...

Mon fils dyslexique et dysortographique massif avait 12 de moyenne au 1er trimestre avec un PAP non appliqué mais il commencé à me dire qu'il avait mal au ventre, mal à la tete enfin essayé de trouvé toutes excuses bonnes à prendre pour ne plus aller en cours,

J'y ai cru un moment et je cédé mais j'ai vite comprit pourquoi ... je l'ai donc prévenue que je ne cederai plus meme si c'était vrai alors il a trouvé une autre méthode : ne plus rien faire

le temps en plus ou les exercices en moins ne sont pas appliqué lors des controles et je sais qu'il bosse car je ne le lâche pas ...

exemple : en francais : ecrire 3 verbes à l'imparfait : TRACER : mon fils ecris TRACAIS .... bon pour moi mais 0/10 pour la prof il a oublié la cédille ..... 😮

J'ai demandé à la rencontrer, elle m'a dit "oui mais je suis prof de francais je me doit de compter les fautes" dans le PAP de mon fils est écris qu'il ne fait pas compter les fautes .... bref elle a bien vu mon mécontentement ..

la fois d'aprés (et encore à ma demande, elel lui a fait une dictée à trou où il a eu tout bon, quand elle lui a rendu sa feuille elle lui a dit "maman va etre contente comem ca" 😮

et j'en ai tellement d'autres des commes ca

Depuis mon fils a décidé de ne plus rien faire, lui qui avait déjà une estime de lui trés limté et bien c'est tres bien , il se dit nul meme en travaillant alors pourquoi travailler ....

du coup il n'ecris meme plus ses devoirs non plus ... heureusement le site du collège est là

je vérifie 10 fois par jour

la semaine derniere : controle EMC : la liberté ecris sur le site de l'école

je bataille avec mon fils le soir, le ton monte un peu bref je lui rabache je lui rabache je me dit que meme si il apprend pas il entendra ce que je dit et il retiendra ..

le lendemain controle : sur napoléon 😮

rien à voir, j'écris a la prof en lui demandant des explications elle me dit leur avoir dit oralement que le controle serai autre ....

je suis monté dans les tons et pas de réponse

j'ai rencontré la prof d'anglais lundi soir qui ne comprend pas pourquoi mon fils n'arrive pas à mémorisé les verbes irréguliers ... mais elle n'écoute pas ce que je lui dit

en 3 ans de scolarité la bas j'ai du faire 10 mails de rappel de PAP au prof en mettant le directeur en copie

Directeur qui prend à part mon fils 30mn dans son bureau tous les 15 jours pour essayer de trouver un projet de vie avec lui ...

mon fils adore le sport du coup le directeur lui donne des fiches pour etre vendeur dans un magasin de sport : pas du tout ce qu'il veut faire mais mon fils n'ose pas lui dire

bref je suis plus que révoltée de ce qui se passe (ou plutot de ce qui ne se passe pas poru mon fils)

a la rentrée il change et va en 3eme prépa pro normalement (sous reserve du bulletin du 2eme trimestre, il a à peine 10/20) merci les math ou seul il a 15/20 et en sport ou il a 16/20.

le reste surtout les langues on en parle meme pas ....

alors je vous souhaite plein de courage et espere que le directeur va faire quelques choses et les profs bouger pour votre enfant

RépondreQuote
Posté : 22/03/2018 8:41
REFLO75
(@REFLO75)
Membre de confiance

Bonjour à tous,

Je vois que le proviseur même si il fait preuve d'intérêt pour votre fils est complétement hors champ de ses compétences.

Il ferait bien de réviser les projections de société concernant les magasins de sport et le métier de vendeur en direct.

Le métier de vendeur semble ne plus être porteur avec les évolutions sociétales et la part sur le marché des achats par Internet.

De plus le proviseur n'a pas à se substituer au choix de votre famille.

Sauf avis contraire ce sont les parents qui ont l'autorité parentale et fixent les orientations en matière de décision par rapport à un projet de vie scolaire et/ou professionnelle des enfants qu'ils soient ou non porteurs de troubles.

Ne vous laissez pas manipuler face à des professionnels qui n'exercent pas les missions pour lesquelles ils sont recrutés.

Vous parents ont vous interdit de porter un jugement sur les méthodes pédagogiques alors que chacun reste à sa place.

L'interrogation sur Napoléon est bien la preuve que vous n'avez pas dans l'établissement la compensation adaptée puisque le sujet à réviser pour l'interrogation ne se trouve pas sur le site du collège. Vous n'avez pas la possibilité de reprendre les leçons et devoirs à faire en instantané (la veille pour le lendemain alors que les DYS doivent avoir du temps pour s'approprier les leçons, par expérience anticiper les exercices et leçons sur une semaine).

Votre fils n'a pas accès aux cahiers de texte avec les devoirs et les leçons sur "pronote" donc vous n'avez pas la possibilité de lui venir en aide à la maison. C'est normal que votre fils ne souhaite plus s'investir pour un travail qui n'est pas approprié à celui nécessaire à un contrôle.

Il faut faire prendre en compte le fait que les DYS ont souvent des troubles (capacité plus longue à restituer les informations, accès à des données orales, écrites quasi impossibles quand le message est fait dans un environnement inapproprié) .

Le travail sur les différents types de mémoire est souvent utile pour pouvoir aider à l'acquisition des apprentissages (langage orale et écrit voir avec orthophoniste et effectuer aussi un bilan logico mathématiques si besoin).

Je vois que nous sommes beaucoup à contourner les embuches liées à la non application des préconisations médicales dans les établissements qui n'appliquent pas les aménagements pour l'accès aux enseignements de nos enfants "DYS".

C'est nos enfants qui quittent les établissements alors que c'est aux équipes de faire de l'inclusion et au final on obtient l'effet contraire.

Nous avons des enfants en exclusion scolaire.

C'est un point à signaler en conseil de classe ce soir si il est temps.

Malgré toute la bonne volonté de parents vous n'avez pas des personnes impliquées dans le projet d'adaptation dans l'intérêt de votre enfant il ne faut pas s'étonner qu'il soit déboussolé et arrête de travailler car vous n'avez pas accès aux clés pour répondre à ces besoins en classe.

Courage à tous

REFLO75

RépondreQuote
Posté : 22/03/2018 6:29
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

@reflo75,

Je me reconnais dans votre colère et votre pugnacité à faire bouger les choses pour son enfant, j'ai seulement 9 ans de combat seule et envers un mammouth qui est l'éducation national. Alors plutôt que de nous bousiller la santé, nous avons décider de prendre la voie professionelle pour notre fils. Il s'éclate avec des hauts et bas bien-sûr ,car il y a quand même les notes de français,math,histoire qui plombent les notes .tous ce petits monde de l'enseignements restent impuissant voir hypocrite avec nos enfants hors norme.mon but aujourdhui n'est pas qu'il fasse absolument le travail attendu pour la plupart des lycéens pour un diplôme qui ne le mènera sûrement nul part ,mais qu'il s'épanouisse dans une activité ,qu'il ait des copains, qu'il sorte,vive. 7 ans de rééducation ou tout tourne autour de l'école sans jamais avoir de soutien d'un seul enseignant on passe à autre chose. Alors la colère qui peut être un moteur fini vite par user. On lâché prise avec les notes et les commentaires des profs.

Notre fils de 15 ans en lycée pro, avec un directeur exceptionnel qui malheureusement a du mal à gérer certains profs récalcitrants ou ignorants veut avoir un job, pourvu que l'école n'existe plus. Voila la réalité.nous ne nous formalisons plus sur ce sujet, car il existe tellement de passerelles pour sans sortir.

Voila notre petit parcours......

Bon courage à tous

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 22/03/2018 8:36
REFLO75
(@REFLO75)
Membre de confiance

A tous,

Ce n'est pas de la colère mais un constat par rapport aux témoignages sur ce site.

Certains parents sur votre site trouvent des équipes de professionnels investies, j'en ai rencontré.

Cependant, la scolarité est présente sur une plage minimale de 8h par jour, 36 semaines sur 52 par an autant que ce temps s'écoule avec plaisir avec des échanges cordiaux.

Il y a de l'espoir pour beaucoup d'enfants porteurs de troubles.

Je comprends la détresse et le renoncement de parents usés par les démarches.

Les enfants porteurs de troubles en ont assez de ne pas pouvoir réaliser leurs choix d'orientation sans compensation adaptée.

La difficulté est souvent de faire comprendre que l'attitude des parents n'est pas excessive par rapport aux demandes d'aménagement tout en l'intégrant à un fonctionnement du groupe d'élève constitutif d'une classe. Il est préférable de faire des essais d'immersion quand c'est possible en établissement.

Cependant, la voie professionnelle n'est pas toujours la bonne solution. Elle peut être un atout libératoire à l'autonomie, l'indépendance vis à vis aussi des parents pour un enfant porteur de troubles.

La voie professionnelle peut être une des clés pour l'épanouissement de tout individu qui lui apporte le plaisir et l'intérêt d'un résultat plus concret .

Je constate que des enfants avec dyspraxie sévère sont orientés par défaut d'autre solution vers la filière professionnelle.

Le parent doit être prudent face à des orientations inappropriées.

Le projet de vie est donc à réfléchir et ajuster avec l'adhésion de votre enfant.

L'enfant devenu adolescent pourra toujours changer de cursus en formation pour adulte (CNED, CNAM, compagnonnage...).

La formation est toujours possible tout en travaillant.

Les murs ne sont pas tous d'une solidité à l'épreuve du temps.

Les parcours de vie passent souvent par de belles rencontres humaines à chacun de suivre son chemin.

Il y a encore des aiguillages en cas d'erreur de voie !

Restons positifs pour que nos enfants participent activement à leur vie en construction.

Cordialement

REFLO75

RépondreQuote
Posté : 23/03/2018 8:48
Milady
(@Milady)
Membre estimable

Bonjour

POur ce qui est de mon fils, je n'ai rien dit au conseil de classe, juste qu'il devait aller en 3eme prépa pro à la rentrée mais personne ne sait étalé sur son cas non plus, j'avais rencontré la prof d'anglais lundi dernier et avait ecris a la prof d'histoire la semaine derniere en étant bien remontée et en terminant mon mail en lui disant que moi et mon fils nous n'attendions plus rien de ce college sauf encore 3 mois d'école pour qu'ensuite mon fils parte enfin pour trouver un nouveau souffle ailleurs avec des profs sans doute plus conciliant " ....

Le directeur est venue me voir en me disant que mon fils ne venait plus le voir et que pourtant il le voyait le martin et qu'il lui rappelait

je lui ai dit que mon fils n'avait plus envie, qu'il était complétement démotivé .... sans m'étaler sur la cause de cette démotivation ....

Mon fils n'avait pas de devoirs hier soir je lui ai demandé de s'avancer mais il n'a rien fait du tout

Je me dit que je vais l'aider encore jusqu'à la fin de l'année scolaire et aprés on verra ce que cela donne en esperant vraiment qu'il soit prit en 3eme prépa pro dans l'établissement demandé

il a de l'espagnol a faire poru lundi : une sorte de BD de 6 images de lui et expliqué quelle saison il aime et pourquoi...

je lui ai tout préparer : image bulle, dimanche on essayera de mettre du dialogue tous les 2 ....

en cherchant l'exercices dans son cahier j'ai découvert un mot à la fin de son cahier : ecris a lui meme début février et expliquant qu'il voulait mourir 😮 car il n'y arrivé pas ...

j'ai pas osé lui en parlé je ne sais pas trop comment abordé le truc mais ca fait mal de le savoir en souffrance à l'intérieur et etre incapable de l'aider ....

il refuse d'aller voir un psy ... je dois pour moi aller voir un hypnothérapeute en avril, j'espere pouvoir l'y emmener avec moi lors d'un autre RDV ....

mon fils est tellement un ado anxieu .... j'ai tellement peur qu'un coup de folie un jour ....

mercredi dernier il a appris son anglais, il devait hier aller voir la prof pour etre interrgoger (il savait) mais il a pas osé, ce matin je vois sur le site de l’école qu'elle ne lui met pas de note pour son 2eme trimestre .... a quoi bon apprendre alors ???

enfin voilà .... il commence juste a se rebeller, c'est l'age mais c'est tellement compliqué déjà poru des enfants "normaux" alors pour nos dys je n'ose imaginer ....

Je suis d'accord avec vous lolo78 dans vos propos "mon but aujourdhui n'est pas qu'il fasse absolument le travail attendu pour la plupart des lycéens pour un diplôme qui ne le mènera sûrement nul part ,mais qu'il s'épanouisse dans une activité ,qu'il ait des copains, qu'il sorte,vive. 7 ans de rééducation ou tout tourne autour de l'école sans jamais avoir de soutien d'un seul enseignant on passe à autre chose"

mais que faire si ils n'y arrivent pas à l'école ? que leur reserve la vie ensuite ??

le mien m'a dit il y a 1 mois qu'il arrêterai l'école à 16 ans et qu'il resterai avec moi toute sa vie ......

Message édité par : Milady / 23-03-2018 08:09

Message édité par : Milady / 23-03-2018 08:10

RépondreQuote
Posté : 23/03/2018 9:08
Share: