Forum

Faurum

Bac blanc de França...
 

Bac blanc de Français/Appréciations correcteur et non prise en compte des fautes d'orthographe  

Page 2 / 2
  RSS
Claude
(@Claude)
Membre noble

Dref, ce qui m'amène à dire cela, c'est tout ce qui nous est remonté des différentes APEDYS départementales et régionales.

Le recul a commencé dans le département qui était le plus en avance sur l'inclusion des dyslexiques : l'Isère.

Ce recul se propage aux autres départements et il va falloir lutter contre ce recul département par département.

Réclamer, faire des recours, l'IA n'aime pas trop, ça encombre encore plus les institutions, mais ils ne nous laissent pas le choix.

Cela les poussera à trouver une meilleure solution pour nos dys.

Comme vous, mon fils est grand maintenant, je ne me bats plus trop pour lui (quoique, ce n'est jamais fini), mais pour mes futurs petits enfants qui ne manqueront pas d'arriver j'espère et qui seront sans doute dyslexiques aussi (pour la moitié d'entre eux) et j'en serais ravie.

RépondreQuote
Posté : 05/05/2010 1:07
Sabelle
(@Sabelle)
Membre actif

Bonjour,

Je poste tardivement problème de santé et de connexion.

La non prise en compte des fautes n'a pas été acceptée mais nous sommes invités à refaire la demande pour l'année prochaine.

La personne qui gère les aménagements est réellement consciente du problème, nos divers echanges ont été constructifs.

Nous restons optimistes.

Sabelle

RépondreQuote
Posté : 14/07/2010 1:33
Ariane
(@Ariane)
Membre actif

Il me semble important pour la "bienveillance" à l'égard de l'orthographe - dont mon fils a bénéficié et au Brevet et au bac - que la demande soit faite (avec les autres aménagements) par le Centre du Langage du CHU plutôt que par un orthophoniste de ville ou un généraliste. Pour ma part, je me suis fait envoyer sur les roses jusqu'à ce que je présente le papier dûment tamponné. A partir de ce moment, la MDPH hésite à contredire le CHU et l'Académie a moins de latitude pour contredire la MDPH...

RépondreQuote
Posté : 17/07/2010 6:55
Catherinn
(@Catherinn)
Membre éminent

pour nous non plus la "non prise en compte de l'orthographe" n'a pas été acceptée.

après avoir discuter avec une personne de IA, elle m'a répondu qu'il serait beaucoup plus facile d'obtenir l'utilisation d'un ordinateur avec correcteur d'orthographe que la non prise en compte de l'orthographe.

je pense que cela doit dépendre des régions.

Catherine

RépondreQuote
Posté : 19/07/2010 4:04
Dref
 Dref
(@Dref)
Membre éminent

A Ariane : ça me semble tout à fait normal que l'IA se fie au centré référent du langage plutôt qu'aux parents, au médecin ou à l'ortho.

A Catherinn : nous avons fait le choix de l'ordi avec correcteur pour le brevet et pour le bac, il a fallu batailler, mais on l'a eu. Contrairement à ce que pensent les décideurs de l'IA quand ils le refusent, l'ordi avec correcteur ne règle pas tous les pb d'orthographe des dys, ça serait trop beau.

Le logiciel-correcteur ne s'y retrouve pas toujours avec les inventions orthographiques de nos dys, ou cela l'amène à faire de gros contre-sens… L'usage du correcteur nécessite une bonne année d'entraînement avant d'en attendre une aide réelle, mais elle ne compensera jamais ni la relecture attentive, ni la poursuite de la rééducation !

Il faut prévenir les enfants, car ils s'attendent (comme les parents parfois) à ce que ce soit une baguette magique !

Mon fils avec son logiciel-correcteur a eu les points de sanction de l'orthographe, c'est évident. Mais cela lui a permis de corriger un certain nombre de fautes et de rendre sa copie plus lisible, plus agréable pour le professeur-correcteur.

Fred

RépondreQuote
Posté : 19/07/2010 4:21
Page 2 / 2
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription