Forum

Faurum

300 lignes à faire ...
 
Notifications
Clear all

300 lignes à faire pour un enfant de huit ans dysgraphique  

  RSS
aron69
(@aron69)
Nouveau membre

mon fils de huit ans dysgraphique avec une prise en charge de la mdph pour une aide humaine mutualise se faire punir par celui-ci depuis la rentrée de vingt trente et la derniere punition trois cent lignes à lui rendre sous deux jours je demande en décembre sur le cahier de liaison à la maitresse que seule est la réferente et décide des punitions elle me répond ne pas etre au courant la situation s est agravé prenant la défense de notre enfant le directeur le renvoi sans lettre verbalement par télephone il nous laisse une semaine pour trouver une autre école et fait un signalement aux services sociaux car notre petit s est vu interrogé par sa maitresse jeudi dernier sans notre consentement bien sur elle l a questionne sur ces absences excuser par certificats médical mais durant cet interrogatoire notre petit avoue avoir parfois menti pour ne pas allé à l école alors il se confie une fois avoir mis sa tete sur le radiateur pour nous faire croire à de la fievre et une autre fois avoir abusé de glace pour se declenché une diarrhe à la suite de ces confidences le directeur renvoie mon fils et fait un signalement aux services sociaux car son comportement est préoccupant . Nous voulons porte plainte alerter la presse enfin nous battre encore et toujours contre une institution qui ne devrait pas accueillir nos enfants car elle n est pas forme pour! 🙁

Quote
Posté : 08/02/2018 2:39
REFLO75
(@REFLO75)
Membre de confiance

Bonjour,

Je suis écœurée de lire que l'AVS retenu par le rectorat dans le cadre de l'avis de la commission statuant sur une aide humaine à l'école primaire se trouve être un bourreau qui officie dans l'enceinte d'un établissement sans contrôle du référent scolaire et des dit "services sociaux".

Vous trouvez fautif votre fils qui en plus d'avoir des sévices moraux se trouve sanctionné par ce même établissement pour avoir tenté de se soustraire aux dysfonctionnements dont il est victime. La simulation est pour moi la preuve d'un esprit vif et il a appris à détourner l'attention des outils censés l'aider qui l'amputent !

Voir avec votre médecin généraliste si votre fils n'a pas changé de comportement (alimentaire, manque d'estime de lui suite à ces brimades...)

De plus vous vous trouvez avec un signalement auprès des services sociaux de l'éducation.

C'est utiliser des moyens machiavéliques contre votre fils et votre famille.

Faite vous aider pour tenter de désamorcer la machine administrative qui est lancée à l'encontre de votre enfant et de votre famille.

Vous pouvez vous rapprocher d'association de parents d'élève, de parents d'enfant porteur de handicap qui peuvent avoir un regard détaché. Cela vous permet d'avoir le recul nécessaire face aux faits vécus.

Je vous suggère de faire un écrit relatant la succession d'évènement (style projet de vie mais plus témoignage de non prise en compte du handicap de votre fils avec effets contraire à la bienveillance attendue de la part d'un AVS et de l'équipe pédagogique).

Ceci à l'attention du rectorat car il est responsable du recrutement copie à la médecine scolaire, association de parents d'élève, responsable handicap de votre lieu de scolarisation (voir en mairie) et à la MDPH avec demande de RV pluridisciplinaires (équipe éducative, médecin, psychologue scolaire, référent scolaire, assistante sociale....).

Il faut tenir et faire face à la méchanceté d'une société dite inclusive.

Le manteau est vite tricoté par la désinformation. Il est plus difficile à faire tomber une fois que la famille est connotée "signalée au niveau sociale".

Bon courage et tenez bon pour votre fils et votre famille.

Courage il faut faire respecter le droit de votre fils et le votre (accès à une scolarité bienveillante).

REFLO75

RépondreQuote
Posté : 21/02/2018 6:40
Share: