Forum

Faurum

Notifications
Clear all

3 EME TRIMESTRE?  

  RSS
melu
 melu
(@melu)
Membre estimable

Bonjour,

Je constate chez Xune baisse d'attention trés net au troisième trimestre. Oublie des questions, n° d'exercice éronnée, faute d'attention dans la lecture de l'énnoncé qui coûte 4 ou 5 point...

j'avoue que X m'a surpris par la qualité de ces résultats en début d'année nous qui étions habituer à avoir souvent des erreures qu'on appelait "erreurs bêtes". Mais dans le temps, cette voloté de rigueur n'est pas tenable.

Les résultats reste bons mais il se sent frustré de perdre 5 points de moyenne sans trop comprendre d'ou viennent ses erreurs que l'on qualifie d'inattention.

L'orthophoniste insiste sur la trés forte compensation que X doit mettre en place. Je me dis que la fatigue en fin d'année doit donc jouer.

Même en dhors du college dans les activités extra-scolaire j'ai eu droit à se commentaire.

Avez-vous vous aussi constaté ce genre de difficultés beaucoup plus prononcées en fin d'année. Je me demande ce que cela sera quand il y aura une monté en charge scolaire... Le tiers temps est difficile à optenir dans tous les cours compte tenu de ses résultats au dessus de la moyenne de la classe.

Eternel problème, pas assez en difficulté pour des aménagements completemets respectés, c'est du cas par cas...

merci pour vos expèriences.

mélu

Quote
Posté : 14/05/2014 11:52
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour melu,

J'ai eu ce problème y a pas longtemps avec mon fils qui est déjà traité pour son TDA.

Il y a un article sur l'attention,chez les dys,a l'hôpital R.Debré.qui explique après recherche que ces enfants peuvent avoir un déficit important en fer.

Il y a des signes ,comme lla pâleur de l'enfant,les yeux très cerné.

Tous ces petis signes peuvent passer inaperçu, a cause de l'hiver,la fatigue du rythme scolaire pour nos loulous,en tout cas ça a été notre cas.

Il y a une file,sur l'inattention avec le lien de l'article en question.

Nous non plus le temps sup n'est pas toujours possible,donc les profs retire quelques exo.

Et pour l'anglais la cerise sur le gâteau,c'est que sur le PAI que ce prof a signé,était noté qu'il fallait privilégier intero.oral ,il n'en est rien depuis le deuxième trimestre,toutes les interro sont a l'écrit 🙁 .

Après,il y a une baisse normal général,du dernier trimestre,les profs le savent bien,

Il faut continuer a le soutenir,la fatigue est réel.

http://www.dysmoi.fr/troubles-dapprentissage/tdah/tdah-surveillez-le-taux-de-fer-ferritine/

Message édité par : Lolo78 / 14-05-2014 11:20

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 14/05/2014 1:12
Lili15
(@Lili15)
Membre éminent

Bonjour,

je confirme, le troisième trimestre est compliqué pour nos enfants. J'ai emmené mon fils le mois dernier chez le médecin parce qu'il avait tout le temps mal à la tête, mal au ventre et très fatigué. Le médecin m'a dit qu'il avait une tension faible et qu'il fallait lever le pied au niveau du travail.

Le problème c'est qu'avec ses problèmes de mémoire et de compréhension, si les leçons ne sont pas parfaitement comprise et assimilé (ce qui prend beaucoup du temps et d'énergie) c'est comme on n'avait rien vu, donc chute des résultats. Il n'y a pas de demi mesure possible c'est tout ou rien. J'ai bien sur averti le professeur principal que les notes baisserai à cause de la fatigue de mon fils mais cela n'empêche pas quelque petite remarque.

bien sur mon fils est en 5è et ce n'est pas le troisième trimestre qui est déterminant mais je m'inquiète pour après et je me demande comment il va faire en troisième pour le brevet s'il ne tient pas jusqu'au bout de l'année et qu'il est épuisé pour l'examen.

Pour le tiers temps, il est rarement appliqué et les raisons sont multiples, n'en a pas besoin, ne l'utilise pas quand il l'a donc je ne lui met plus, compliqué car il y a cours après... et je dois dire que ça arrange mon fils qui est plus dans l'optique de se débarrasser le plus vite possible de son contrôle plutôt que de prendre plus de temps pour le faire bien. Je me dis cependant que je ne dois pas lâcher l'obtention du tiers temps car dans les années qui suivent il se rendra peut être compte qu'il en a besoin.

c'est vrai que parfois on lui enlève des exercices (ce qu'il préfère largement!) mais là encore c'est selon le bon vouloir de chacun et on m'a répondu que c'était difficile car il fallait recalculer à chaque fois le barème du contrôle pour lui. J'ai appris que parfois les profs ne s'embêtaient pas et proposait de multiplier la note par 1,3. Je ne vois pas l'intérêt pour l'enfant, ça ne lui apporte aucune aide concrète si ce n'est à le sur noté.

En tout cas, maintenant il nous tarde la fin de l'année.

bonne journée

RépondreQuote
Posté : 15/05/2014 12:23
melu
 melu
(@melu)
Membre estimable

Bon, ben plus que quelques semaines.

Je me dit aussi qu'avec le changement d'heure et la nuit qui tombe un peu plus tard on est moins éxigeant sur l'heure du coucher, sans doute un tord bien que je ne sais pas si il trouverai le sommeil.

X n'est pas diagnostiqué TDA, mais à l'occasion j'en parlerai au medecin, merci pour l'info interessante.

Sans doute que la situation est peut être propre à tous les enfants en rêgle général.

Cependant j'ai réfléchi, je crois que moi aussi il faut que j'apprenne à lacher prise et à faire la part des chose entre la note et la compréhension et peut être laisser faire les choses, ca baisse et bien ca baisse. Les résultats étant bons au 2 premiers trimestre, pas d'affollement. C'est sur le comportement de l'année qu'on juge les résultats. De plus comment mettre en valeur au prés de l'équipe enseigante cette fatigue si on porte en permanence dèrière et qu'on l'aide à compenser au delà de ce que lui fait déja. Bien sur je parle d'un enfant qui n'est pas en trés grande difficulté scolaire.

Je pense que X a trop poussé pour mettre la barre trop haut, il y a pris goût et sans doute nous aussi. A l'avenir, je crois qu'il va falloir ménager la monture sur l'année, trouver un rythme de croisière plus acceptable dans la durée.

Donc j'ai décidé de relacher la pression (plus facil à dire qu'à faire...). Je me fais violence c'est promis, pour éviter d'être trop sur X alors que je sents que ça sature.

Bon courage en cette fin d'année.

mélu

RépondreQuote
Posté : 15/05/2014 4:21
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Sans parler de TDA, il y a les problèmes de mémoire de travail qui empêche de rester vigilent sur tout et est à l'origine de bien des erreurs.

Raisonner

structurer le raisonnement

Formuler ses réponses

écrire

penser à l'ortho

Bien trop d'info à traiter lorsque l'on peine à écrire.

GENE

RépondreQuote
Posté : 15/05/2014 8:55
melu
 melu
(@melu)
Membre estimable

C'est juste concernant la mémoire de travail. Et compte tenu de sa mémoire de travaille déficitaire, je reconnais que j'ai été époustouflé par ses résultats excellent de début d'année qui ont mis en doute ses professeurs sur sa dyslexie pourtant reconnu en HP car en effet il n'y avait pas d'erreur dans ses contôles alors que je dirai que jusque là c'était un peu "sa marque de fabique" comme je lui disait en plaisantant. Même X était étonné de s'en sentir capable, d'ou une certaine frustration maintenant. Sans doute mettait il en place des compensations inconsciente qu'il n'est plus en mesure de mettre en place compte tenu de la fatigue. Même l'orthographe était surprenant de qualité. Et maintenant ca repart en vrille.

L'orthophonisteprend fin compte tenu en plus des progrès trés importants au niveau des bilans, mais insiste fortement sur les compensations mises en place qui permettent les progrès. Sans compensations (ex temps) les résultats sont nettement moins bons.

Vous avez tous raison, d'ou l'intérêt de rester vigileant sur les aménagements car la montée en charge progressive sera couteuse cognitivement.

Je suis toujours étonné d'entendre dire que c'est en 4ieme que l'on voit souvent les dys qui tenaient bon jusque là dégringoler scolairement mais je crois que je commence à comprendre ce qui peut se jouer.

Reste a en faire prendre conscience à l'équipe enseignante...

merci pour vos point de vue, ca aide à y voir claire et relativiser.

mélu

RépondreQuote
Posté : 16/05/2014 12:31
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation

Bonsoir,

La quatrième introduit une nouvelle langue et le rythme est plus soutenu. Vous pouvez parfaitement anticiper la situation dès le départ avec une quatrième en deux ans dans le cadre d'un pps, en répartissant l'apprentissage des matières. Ca soulage tout le monde, parents et enfant

RépondreQuote
Posté : 16/05/2014 8:54
nefertiti
(@nefertiti)
Membre de bonne réputation

Bonsoir Lolo 78,

Bizarre ce que vous expliquez pour le TDA, mes filles sont assez blanches de peau aussi !!! Et c'est clair qu'elles sont suivies régulièrement pour un manque de fer.... Donc, @ suivre.... @ bientôt....

Néfertiti

RépondreQuote
Posté : 16/05/2014 10:07
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

La 4ème introduit une nouvelle dimension, c'est la fin des réponses en se contentant de reprendre la question.

Il faut passer au stade, je rédige une réponse élaboré et cette étape ne permet pas de reprendre un début de question pour ce focaliser sur la réponse.

Pour les dys cette étape est très difficile parce qu'il compensait en exploitant les questions.

Une réponse élaborée est beaucoup plus gourmande en mémoire de travail et il faut trouver d'autre moyen de compenser et avoir un bon niveau de compréhension.

D'où le nombre d'échec en 4ème pour les dys mais aussi une partie des non dys.

GENE

RépondreQuote
Posté : 17/05/2014 1:59
Share: