Forum

Faurum

Notifications
Clear all

quelques articles intéressants  

  RSS
Claude
(@Claude)
Membre noble

J'ai déplacé ce sujet dans "les méthodes non reconnues par la communauté scientifique" car même si les articles proposés sont de source scientifique, ce n'est pas encore un traitement reconnu de la dyslexie. Merci de votre compréhension.

Quote
Posté : 24/01/2007 12:04
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

Je ne parviens pas à retrouver le site sur lequel j'ai retrouvé l'adresse du rapport de l'inserm... Je voulais juste remercier... Je l'ai lu en zig zag mais il a l'air super passionnant...Je vais me mettre à son étude plus sérieuse...

Pour les méthodes... Pour le moment, j'ai le sentiment que l'automatisme des exercices sans cesse répétés pour les mots d'usages courant est le seul qui soit efficace... après expérience...et la méthode syllabique pour apprendre à lire....C'est suant à mourrir. Ce n'est qu'un paliatif... mais, j'ai le sentiment pour l'instant que c'est la seule méthode qui ait des résultats qui permettent d'avancer. Par contre j'ai le sentiment que ce n'est pas curatif....

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 09/12/2008 11:30
Claude
(@Claude)
Membre noble

Effectivement, les méthodes reconnues par la communauté scientifique ne sont pas curatives, mais compensatrices uniquement et c'est bien là le problème. Les compensations créent un chemin différent dans le cerveau qui est plus long, donc la personne qui utilise ses compensations sera toujours plus lente pour faire la même chose qu'un autre.

Le but de certaines méthodes parrallèles est justement d'explorer le domaine du curatif. Pour l'instant ce sont les seules à l'explorer et elles n'ont que des résultats après témoignage des personnes qui les ont essayées, pas de résultats scientifiquement testés malheureusement.

Mais une autre question se pose : pourquoi si peu de chercheurs s'intéressent-ils aux méthodes curatives ?

Parce qu'on ne connait pas le mécanisme qui fait qu'on est DYS. Donc, tant qu'on ne le connaîtra pas, on ne saura pas par quel bout le prendre. D'autant plus que plusieurs hypothèses sur plusieurs mécanismes sont possibles... normal, il n'y a pas qu'un seul type de dys.

RépondreQuote
Posté : 09/12/2008 1:31
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

Le pataugeage dans les causes de la dyslexie, je l'ai découvert dans le rapport de l'INSERM... Bon on va pas hurler, cela ne fait dix ans que l'on ne met plus en cause les parents responsable de tous les maux, pour ne pas dire de tous les mots....

Bon, je suis en train de lire tout cela à la lumière de tout ce que j'ai observé. Pour le moment j'en était arrivé à la conclusion simplette que l'ouïe et la vue était en cause...

J'ai constaté cette perturbation dans la saisie du temps et quelques mauvaises appréciations des geste.

Il y a tout de même quelques atouts. On a du mal à mémoriser, par exemple les geste ou les connaissances. Pour ma part j'ai toujours été obligé de passer par le sens... pour arriver à comprendre. J'ai appris à tout redémontrer pour apprendre...Le par coeur cela n'est pas mon truc. EN matière de mouvements, il faut découpler les gestes un par un pour que je l'apprenne, c'est un peu casse pied pour le prof et l'élève. Mais une fois que c'est ancré c'est ancré.. En quelques secondes je vais retrouver ce que j'ai eu tant de mal à apprendre...il y a souvent des années lumières...

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 11/12/2008 10:13
jami
 jami
(@jami)
Nouveau membre

je voudrais m'insérer dans le thème en vous apportant mon expérience. Ma fille dys, qui a 10 ans maintenant, a commencé en 2007 un programme de réhabilitation avec le programme "reader". il s'agit d'un programme conçu pour etre utilisé à l'ordinateur chez soi, 10 minutes tous les jours. Pendant les premiers 5 minutes on procède à la lecture de syllabes d'un texte qui apparaissent une après l'autre dans l'écran (sans texte précédent ni suivant) à une vitesse établie par le psychologue au cours de la première visite. Les 5 min suivants, on continue la lecture avec les mots du texte qui apparaissent un après l'autre, à une autre vitesse établie. Tous les 2 mois on se rend à la visite de controle pour modifier la vitesse des syllabes et des mots. La question est que c'est un programme que l'on utilise en Italie mais j'ai découvert que ça peut marcher avec des textes en français. En effet, ma fille qui étudie à l'école française, a bcp amélioré sa lecture (correction + vitesse) et son ortograph en italien, commence maintenant l'expérience avec le français. Pour plus d'info AID.it et ARIEE.it.

RépondreQuote
Posté : 02/03/2009 4:41
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

Je crois que la méthode utilisé est très proche de la méthode syllabique qu'utilisait ma mère pour m'apprendre à lire et que j'ai utilisé pour mon fils... L'avantage c'est l'ordi... c'est pas mince comme avantage. Il est d'une patience infinie.... LOL. En réfléchissant et au vu de ton expérience je me demande si on ne pourrait pas l'utiliser pour l'anglais....

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 26/04/2009 11:09
Share: