Forum

Faurum

lunettes a prisme  

Page 1 / 3
  RSS
RP
 RP
(@RP)
Membre actif

Bonjour

j aimerais avoir des informations recentes concernant les lunettes a prisme.

un enfant non myope peut il porter ces lunettes ?

Voit il correctement de pres et de loin ?

Si possible avis de parents en isere.

merci

Quote
Posté : 14/02/2015 8:52
SylvieR
(@SylvieR)
Membre de confiance

Bonjour,

Je vois que vous n'avez pas beaucoup de réponses ! Moi, je peux vous donner des infos, mais pas très récentes. Mon fils a porté des lunettes à prismes du CE1 au CM2, de 2009 à 2012.

Et je n'habite pas en Isère ! Nous habitons Paris, mais nous étions quand même allés à Beaune.

Je m'étais renseignée auprès de parents, avant. Quatre ou cinq familles. Dans tous les cas, sauf un, il y avait eu un mieux. Ca allait d'un décoinçage total pour la lecture à simplement une moindre fatigabilité.

Dans notre cas, ça a résolu les problèmes de vergence qui avaient résisté à toutes les ré-éducations orthoptiques, et mon fils a pu enfin recopier des textes au tableau. Mais la dyslexie, les difficultés de lecture et tout le cortège de difficultés qui accompagnent souvent la dyslexie (compréhension, mémoire, pbs de double tâche, dysgraphie) étaient toujours là ! Donc, des effets limités, mais quand même bien bons à prendre.

Comme le traitement est global, et englobe d'autres choses que les lunettes, mon fils avait aussi été équipé d'alphs, des petites boules collèes sur la face interne des dents, et je crois que ça a bien contribué à réduire l'écart entre les mâchoires. Maintenant, il suit un traitement orthodontique classique mais grâce aux alphs, on est partis d'une situation plus favorable..

Mon fils avait une vue parfaite, quand il a commencé. Les verres étaient neutres. Et avec, il voyait normalement, aussi bien de près que de loin.

A la fin du traitement, un petit astigmatisme avait été décelé et une petite correction intégrée aux verres. Tout ça marchait parfaitement.

Sinon, je m'étais pas mal décarcassée pour trouver un opticien "à l'ancienne", qui monte lui-même ses lunettes, et j'avais été très vigilante sur le respect des consignes pour le montage des lunettes.

Voilà, si ces infos peuvent vous aider....

RépondreQuote
Posté : 16/02/2015 10:36
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Les témoignages que j'ai pu lire ressemblait à ceux de Sylvie.

Le plus grand problème est d'avoir des lunettes en permanence bien réglé et donc d'avoir un opticien à l'écoute.

Cette méthode à associer éventuellement au port de semelle orthopédique est à envisager lorsque la rééducation orthoptique n'apporte pas l'amélioration nécessaire.

GENE

RépondreQuote
Posté : 16/02/2015 11:40
Padrien
(@Padrien)
Membre actif

mon fils fait de l'orthoptie pour l instant nous attendons la fin des séances de réduction pour ces lunettes 😉

RépondreQuote
Posté : 09/04/2015 2:22
marieetrichard
(@marieetrichard)
Nouveau membre

Des opticiens vraiment à l'écoute c'est rare. Ce qui est plus rare encore ce sont des opticiens plus artisans et technicien que des commerciaux qui ne pensent qu'à leur chiffre d'affaire. En fouillant par ci par là j'ai vraiment trouvé de tout comme avis sur les lunettes à prismes, bons comme moins bons.

RépondreQuote
Posté : 19/06/2015 2:33
Inadvertance
(@Inadvertance)
Membre éminent

Ce ne sont pas les opticiens qui déterminent ce dont les gens ont besoin.

Leur métier c’est d’assurer une réalisation technique et, éventuellement, de donner des conseils pour le choix d’une monture.

C’est aux ophtalmos de diagnostiquer les problèmes de vus des gens.

Hélas, peut d’entre eux se préoccupent de la vision binoculaire

(ils ont été formés pour examiner un oeil puis l’autre).

Or tous les « dys » sont hétérophoriques.

Ce discret problème de convergence oculaire explique

pourquoi les dys sont si souvent fâchés avec leurs lunettes.

Les prismes ne suffisent pas pour régler ce problème.

Le traitement efficace est à base de micro-secteurs et, éventuellement de prismes.

En quelques instants les dys se redressent car la posture vient des yeux

(Magnus 1928).

La dyslexie vient des yeux. C’est sûr. Vérifié avec des milliers de cas cliniques.

C’est un problème médical qui se détecte en quelques secondes.

C’est très coûteux pour les proches de dys et pour la société

de multiplier les bilans et les intervenants.

Allez vous, de nouveau, me censurer alors que je ne vend pas une méthode Paypal,

aucun livre et que je fais pas de la pub pour un praticien ?

RépondreQuote
Posté : 08/11/2015 11:16
Inadvertance
(@Inadvertance)
Membre éminent

Patrick Quercia peut arrêter de chercher : on a trouvé.

🙂

Le traitement des micro-secteurs se fait sur la rétine périphérique.

C’est une zone de réflexe reliée directement au cerveau…

Cela fait quelques ANNÉES que l’on tente de vous en informer

malgré de nombreuses censures…

https://www.apedys.org/dyslexie/prntopic.php?forum=5&topic=3299&post_id=48091

Message édité par : Inadvertance / 08-11-2015 10:42

RépondreQuote
Posté : 08/11/2015 11:31
minouchette
(@minouchette)
Membre éminent
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Inadvertance ,vous affirmez que la dys vient des yeux!!!!???????

-qu'est ce que la dys?

-y a t-il un communiqué sur cette methode ayant soigné la dys?puisque que vous dites que c'est medical?

Sur combien d'enfants testé?

De quel sorte de dys?

Cette methode est elle valable sur les adultes dys?

Ou sont les preuves écrites?

Qui peut confirmer?

Depuis combien de temps utilisez vous cette méthodes et sur qui?

Message édité par : Lolo78 / 08-11-2015 19:33

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 08/11/2015 8:30
Inadvertance
(@Inadvertance)
Membre éminent
Citation : Lolo78 

Inadvertance ,vous affirmez que la dys vient des yeux!!!!???????

Oui.

On peut très bien être hétérophorique ET avoir une excellente vue

ou être myope, etc.

C’est un problème de vision binoculaire.

Selon le degré et les muscles concernés l’hétrophorie donne des « dys »,

des troubles de la posture, des migraines.

TOUS les « dys » sont hétérophoriques. Il n’y a jamais d’exception.

-qu'est ce que la dys?

Dyslexie, dyscalculie, etc.

-y a t-il un communiqué sur cette methode ayant soigné la dys?puisque que vous dites que c'est medical?

Il y a des publications scientifiques.

Un des problèmes rencontré c’est qu’il faut payer pour être édité

ou que les articles puissent servir à faire de la pub

pour un produit ou une machine couteuse.

Bien que très efficace les micro-secteurs ne sont pas chers du tout

et ne nécessitent pas un grosse machine compliquée…

Ce traitement est faisable partout sur la planète.

Comme on fait tout cela sur nos fonds propres

on ne veut pas payer des éditeurs, nous aurions l’impression

de les acheter ou de nous faire racketter.

C’est une pratique courante mais on est contre.

Sur combien d'enfants testé?

Des milliers de personnes de tous âges.

Cette methode est elle valable sur les adultes dys?

Ils ont intérêt à soigner leur hétérophorie.

Bénéfices immédiats :

- Meilleure posture (la posture vient des yeux).

- Les patients peuvent, enfin, avoir des lunettes qui leur conviennent,

- Plus de migraine (la grande majorité des migraines vient de l'hétérophorie).

Pour le reste cela dépend du degré et de l’âge.

Le cerveau des « dys » est différent car ses capteurs (les yeux) ne fonctionnent

pas normalement. Il est très plastique.

Et donc l’idéal c’est de soigner les hétérophoriques le plus tôt possible.

Des adultes « dys » parviennent à lire normalement à la sortie de la consultation.

Ou sont les preuves écrites?

Qui peut confirmer?

Vous rappelez vous du pseudo Csimple ?

Vous avez la possibilité de faire une enqête.

Je ne veux pas faire de la pub pour un praticien.

Depuis combien de temps utilisez vous cette méthodes et sur qui?

L’ophtalmo a commencé ses recherches il y a 40 ans.

Il soigne des humains lambdas dont de très nombreux « dys ».

Ce ne sont plus des hypothèses :

il y a des cas cliniques, des explications scientifiques blindées.

C’est reproductible, vérifiable et, surtout, il y a des résultats.

Quand un hétérophorique (qui n’est pas obligatoirement « dys ») est soigné

très souvent d’autres membres de sa famille arrivent.

Mais cet oph ne va pas pouvoir soigner la population mondiale

à lui tout seul… On travaille à répandre ces travaux. Ça progresse.

Ne vous fiez pas à ce qui est écrit dans Wikipedia : c’est faux.

Pas besoin d’opérer l’hétérophorie.

J’insiste : ce serait bien qu’Apedys arrête de nous censurer.

On en a un peu marre de changer de pseudos…

https://www.apedys.org/viewtopic.php?topic=7119&forum=10&start=10

Merci.

Message édité par : Inadvertance / 09-11-2015 08:20

RépondreQuote
Posté : 09/11/2015 1:01
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Je ne constat pas de censure en ce qui vous concerne sur ce forum,vous y apparaissez très régulièrement,

Par contre j'ai pu constater que vos propos sur d'autre forum,comme pour les migraineux chronique avec autant d'affirmation sur votre methode comme vous le faites ici,n'ont pas été probant,des témoignages ayant testé sans aucun avantage.

:#

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 09/11/2015 9:32
Inadvertance
(@Inadvertance)
Membre éminent

J’ai bien été censuré plusieurs fois par Chris

avec impossibilité de me connecter.

Montrez moi les témoignages que vous évoquez.

Tous les patients qui ont essayé sont satisfaits.

Il est clair que cela gêne de nombreuses professions

mais il s’agit de soigner des gens, pas de faire du pognon.

Aucun problème pour transmettre ces infos à votre ophtalmo.

Lisez les commentaires :

http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-la-dyslexie

Il n’y a aucun contre-argument scientifique.

RépondreQuote
Posté : 09/11/2015 9:43
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bien,on vous entend ici https://www.apedys.org/viewtopic.php?topic=6220&forum=10

Et je regrette de ne pas avoir gardé votre message qui répond à ma question quel ophtalmo dans mon secteur est au courant?

Dans mon secteur aucun!!!et vous m'aviez répondu que l'âge de mon fils etait trop avancé pour espérer un changement sur sa dys grâce à ces fameux micro secteur

Ce que,bien entendu entre nous,je savais déjà 😀 ,heterophorie cause ou conséquence de la dys,j'ai deja ma reponse,

Ça me rappelle une histoire,l'œuf ou la poule?..........

Bonne continuation.....

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 09/11/2015 1:59
Inadvertance
(@Inadvertance)
Membre éminent

Les messages que vous montrez datent de 2012.

J’ai été censuré après puis j’ai pris un nouveau pseudo et re-censuré…

Avec avertissements (et arguments pas sérieux). Passons.

C’est possible que votre oph ne connaisse pas.

On travaille pour que ces travaux se répandent.

Je viens d’apprendre qu’un groupe d’ophtalmo commence à s’y mettre…

Il est à parier que cela va se répandre de plus en plus vite.

🙂

Tous les « dys » devraient être soignés. Ne serait-ce que pour améliorer leur posture.

Cela permettrait aux gamins de grandir droit, sans faire une scoliose ou une cyphose.

Au adultes ça leur évite des douleurs.

Rien ne vous empêche de prendre les infos et d’en discuter tranquillement avec votre oph.

Il y a tout le mode d’emploi sur internet.

🙂

Sinon il nous appelle et on lui file les infos.

Si vous doutez que la dyslexie vient des yeux il y a un argument concret de plus :

les saccades des yeux qui avaient fait l’objet de publications il y a quelques années.

Rappelez vous, à l’époque, les chercheurs faisaient du « eyes tracking »

et avaient remarqués que les patients dyslexiques étaient différents.

On trouve encore des traces de ces publications sur internet :

-

- http://helpingdyslexia.com/dyslexia-help/eye-tracking/

Attention à cet article : les explications me semblent faussent.

Autrefois, ces saccades des yeux typiques de l’hétérophorie

étaient expliquées par les orthophonistes et les chercheurs en neuro-sciences

par un problème au cerveau. Dans leur argumentation ils montraient

des images du cerveau des dyslexiques qui était, effectivement, différent.

Malheureusement les orthophonistes et les chercheurs en neuro-sciences

ne sont pas des médecins et ils ont fait l’impasse sur un problème oculomoteur.

Comme je vous l’ai maintes fois expliqué le cerveau différent des « dys »

est une conséquence de ce trouble de la vision binoculaire.

Si vous voulez aider les « dys » LA première chose à faire c’est de soigner leur hétérophorie.

Et, si possible, le plus tôt possible.

Cela se fait chez un ophtalmo se préoccupant de vision binoculaire.

Si c’est bien fait vous voyez que le « dys » se redresse très rapidement

(pas besoin de nombreuses séances). Pas besoin non plus de semelles spéciales

(la posture vient des yeux).

Message édité par : Inadvertance / 11-11-2015 11:11

RépondreQuote
Posté : 09/11/2015 8:24
Inadvertance
(@Inadvertance)
Membre éminent

Là je tente de répondre à un post sur les prismes

de minouchette qui semble s’être évaporé (censure ou auto-censure ?)

Les prismes servent à faire dévier les yeux.

Les microsecteurs servent à les stabiliser (ça, c’est l’invention du Dr Y.G.)

Si les prismes sont trop forts c’est désagréable, très inconfortable.

Quand vous allez chez un oph c’est pour avoir une paire de lunettes

qui vous offre un meilleur confort visuel.

:-:-:

Ce serait bien qu’Apedys reconnaissance enfin de la cause oculaire des « dys »

(dyslexie, dyscalculie, etc).

Jusqu’à présent les discussion tournaient essentiellement

autour du cerveau. Normal vu le profil des gens monopolisant

le discourt médiatique :

- Orthophonistes

Ces PARA-médicaux sont les cousins des psy de part leur formation

Très souvent ils ont choisi ce métier parce qu’ils sont concernés

plus ou moins directement.

- Différents psy

Pedopsychiatres, etc.

- Chercheurs en neuro-sciences.

Profession récente (1981) qui est focalisée sur le fonctionnement du cerveau…

Quand on les contacte pour leur parler de l’hétérophorie

ils bottent en touche : « je ne suis pas médecin ».

Dommage : c’est bel et bien un problème médical.

Des hypothèses surprenantes il y en a eu des tonnes.

Par exemple que les hémisphères des cerveaux des dyslexiques

seraient inversés. Invérifiable.

Que la dyslexie seraient un héritage psychologique des hommes préhistoriques.

Idée aussi géniale qu’invérifiable.

En ce moment la mode semble être de soigner les dyslexiques avec… la musique !

8-I

Arrêtons les arguments faisant appels à la pensée magique.

Ils ne servent qu’à noyer les bonnes infos dans un brouhaha médiatique.

De même évoquer des hypothèses avant même de les avoir vérifié

c’est contre-productif.

Tout ce qui n’est pas vérifiable et pas reproductible c’est de la littérature.

Si vous connaissez des chercheurs travaillant sur les dys

prévenez les de nos arguments comme quoi ce sont bien les yeux

qui sont en cause dans les « dys » (dyslexie, dyscalculie, etc)

Si ce sont des scientifiques ils DOIVENT vérifier.

Message édité par : Inadvertance / 15-11-2015 16:15

RépondreQuote
Posté : 15/11/2015 5:13
Page 1 / 3
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription