Forum

Faurum

la proprioception en Belgique  

Page 1 / 2
  RSS
fab59
(@fab59)
Nouveau membre

merci de m'avoir conseiller d'aller voir les témoignages sur les méthodes non reconnues par la médecine.

Ma fille double son CE2 et j'ai parlée de cette méthode aux orthophoniste qui suivent ma fille mais elles ne sont pas au courant et me parraissent assez réticentes face à cela.

De + j'habite à Lille quel centre entre Beaune et prodys et le mieux? n'y a t'il rien en Belgique ?

fab 59

fabienne fizaine

fab59

Quote
Posté : 30/04/2007 12:36
Claude
(@Claude)
Membre noble

J'espère que quelqu'un sur Lille pourra vous répondre.

Sinon, demandez à www.posturo.free.fr ils doivent avoir des adresses. Il y a aussi quelqu'un sur le 77 à Brie-Comte Robert.

Mon avis personnel : cette méthode fonctionne très bien sur les dyslexies visuelles et sur les dys qui ont un trouble d'attention. Cela devrait fonctionner aussi sur les dyspraxiques.

Bon courage.

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 12:57
fab59
(@fab59)
Nouveau membre

Ma fille a un strabisme de l'oeil gauche dû à une hypermétropie depuis sa naissance. elle a été opérée en août 2005.

L'ortho va commencer le bilan annuel et je crois que je serais fixé sur le type de dyslexie quelle a.

Elle a en effet beaucoup de mal à se concentrer se qui entraine une lenteur trés prononcée.

Merci aux nordiste qui ont testés cette méthode de me dire le centre le + proche de Lille

fab 59

fab59

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 1:06
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

A mon humble avis, la dyslexie "mono-type" n'exiet pas : on méprend un "dyslexie mixte" à composante dominante "visuo-lexicale" pour un "dyslexique visuo-lexical", on passe à coté de sa composante "phonologique", vis versa.

Lorsque l'effet prismatique est "BON", on remarque des résultats très surprenant du traitement de Lisbonne sur la composante "phonologique" de dyslexie.

Ce n'est pas le nombre de retour de familles sur : "il entend mieux lorqu'il a ses lunettes à prismes" qui manquent.

Chez une adulte à trouble neuro-auditif bien installé depuis son enfance (pseudo surdité invalidante), on a cherché l'instabilité de ses résultats de traitement de Lisbonne sur son trouble neurol-auditif (neurtralisation des sons aigus : elle entend de nouveau ces sons depuis l'ajout d'un traitement occlusal complémentaire, mais pas de manière permanente).

On a découvert en février 2007 qu'un de ses prismes a été mal monté : le prisme gauche a été monté avec 4° à 5° d'écart sur l'orientation (59° à 60°, au lieu de 55°).

Est-ce le seul facteur perturbateur dans son cas ???

Pour le moment, on ne sait pas encore.

Le seul pb à l'heure actuelle : comment garantir ce "BON" effet prismatique dans le temps...

Pas encore de "sulotion miracle" en vue pour cette adulte (opticien local pas encore formé : mais il a l'intention de se former prochainement à Lisbonne...).

On aura peut-être un "verdict" sur ce symptôme neurologique dans quelques mois...

Dans le cas de ma fille, sa première paire de lunettes à prismes n'ont pas donné de résultat significative sur ses troubles neuro-auditifs (retard de perception auditif) : elle ne décollait pas en oral en langues étrangères (incapacité de répéter au delà de 4 syllabes à la fois).

C'est avec la 2e paire de lunettes à prismes que nous avons observé une amélioration significative de sa capacité en orale sur les langues étrangères.

Avec du recul, on s'est rendus compte que ces 2 paires de lunettes ont eu des pbs de montage : les prismes sont montés "trop à la verticale" .... La première plus flagrante que la 2e...

Ces dispersions de montage ont été rectifiées tardivement par l'opticien (par déformation de face avant des lunettes; en début 2006) : ça donne un aspect d'ailes de papillon à ailes tombantes.

Elle n'a pas porté ces lunettes depuis septembre 2005 (elle a 3 autres paires de lunettes correctrices à primses réalisées en 2005 et 2006)

Jiane

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 1:50
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

vous ètes sure que ce ne sont pas les semelles qui améliorent le phono?

Enfin quand elles sont bien réglées. 😉

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 2:06
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

Chez nous, nous n'avons pas eu de "semelles à régler".

Nous avons porté des semelles standards de Lisbonne : dites "à infrarouge" (2 petites plaques insérées dans 2 couches de cuir, placées sous la voûte plantaire).

La réflection d'ondes infrarouges (chaleur dégagée par le pied) permet de détendre très localement quelques muscles au pied : cela permettrait de mieux dérouler le pied lorsque l'on marche, ne pas avoir les orteils crochus ...

Personnellement, j'ai un peu de mal à imputer l'amélioration de performance à la détente musculaire localisée aux pieds...

d'autant plus qu'avant et après le changement de lunettes à prismes, on portait la même paire de semelles...

J'ai le pas mal de témoignages, sur l'effet de prismes, identifié en tant que responsable d'amélioration instantanée sur le retard de perception auditive, , sur l'augmentation de la vitesse de traitement d'informations auditives et la capacité de mémoire auditive... dès le premier essai de prismes, sans port de semelles et d'autres orthèses.

Jiane

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 5:11
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

un dyslexie visuelle peut ètre mixte .

Une dyslexie phono peut devenir de surface avec le temps.

vous avez de la chance, vous traitez ça pareil.C'est trop du bol l'ophtalmoposturo.

n'empèche que je ne comprends pas pourquoi les semelles ne corrigent pas l'inégalité de hauteur des oreilles,

si je vous entend bien .

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 6:14
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

L'école de Posturologie de Lisbonne a établi, sur plus de 30 ans d'observation clinique, sur une base de patientèle de de plus de 30 000 cas observés, que :

- tous les SDP ne sont pas "hypersensibles" à l'entrée plantaire,

- tous les SDP ne sont pas "hypersensibles" à l'entrée oculaire,

- tout les SDP ne sont pas "hypersensibles" à l'entrée buccale,

- tous les SDP ne sont pas "hypersensibles" aux entrées articulaires, musculaires, ...

Et que l'hypersensibilité à une entrée ne demeure pas dans le temps.

Lorsque l'on traite l'entrée préférentielle d'un SDP, on peut provoquer une amélioration très significative.

Mais cette amélioration n'est pas synonyme de "rendement maximal" de traitement : on peut obtenir de bien meilleurs résultats en traitant toutes les entrées intelligemment.

C'est pour cette raison qu'ils ne traitent pas une seule entrée à la fois, ils traitent toutes les entrées qui touchent le système proprioceptif en même temps, pour essayer d'améliorer la posture et faire intégrer la proprioception le plus vite possible aux DYS.

Ils visent : coût mini pour résultats maxi (RdV mini, durée de traitement mini).

Il y a des enfants dys qui sont traités par une seule entrée : avec des résultats flagrants.

Vous pouvez vous intéresser aux travaux de Mme Nicolas Floirat, elle a créé un site et publie régulièrement des articles dans congrès de Posturologie : traitement des DYS par l'entrée plantaire.

Dommage que l'on ne trouve pas leurs patients sur les forums : j'aurais aimé échanger avec quelques familles : lister les symptômes imputables au SDP, voir sous quel délais, combien de RdV, ... on les dissipe, la répétabvilité des résultats d'un patient à un autre,...

Personnellement, j'ai choisi la branche d'oph-posturo : car tous les membres de ma famille souffraient de troubles visuels binoculaires depuis la naissance, je n'avais pas le réflexe d'aller traiter les pieds pour tenter d' améliorer et les yeux et les oreilles de plusieurs membres chez moi : j'étais très conditionée par la médecine allopathique, personne n'arriverait à me convaincre à l'époque que l'on peut attaquer les pieds pour soigner nos troubles neuro-auditifs, neuro-visuels, neurovégétatifs, neuro-musculaires, ...

Avec nos "excellents résultats" imparfaits (on n'a toujours pas testé le réglage de lunettes à prismes "à la da Silva"), je ne vais pas arrêter le traitement encours, pour essayer les semelles dont personne ne peut garantir le même niveau de résultats sur nos maux divers.

Si je trouvent 1 ou 2 témoignages de famille avec une liste de symptômes aussi variés dissipés par leurs semelles judicieusement réglée en 1 à 2 séances par an, j'aurais probablement cherché à appronfondir mes connaissances sur le mécanisme de fonctionnement de traitement plantaire pour traiter nos multi-symptômes chroniques, et peut-être procéder aux essais sur moi-même, avant d'étendre sur mes enfants.

Pour le moment, je cherche ce type de "cas témoins" : si vous m"en trouvez, je suis preneuse.

Pour ma part, la "dyslexie de surface" est synonyme de "dyslexie mixte très mal auto-compensée" : les signes visibles de dyslexie sont très fréquents en lecture/écriture (inversions, dysorthographie, erreurs de déchiffrage, erreurs de copies, ... ).

Est-ce que nous parlons de la même chose lorsque vous utilisez cette appelation ?

Jiane

RépondreQuote
Posté : 30/04/2007 8:13
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

nous n'avons pas les mèmes définitions, mais cela n'est pas important puisque l'ophtalmoposturo n'a pas besoin de ça.

Pour l'existence de dyslexies visuelles pures, je dirai juste que ma fille est meilleure que moi en phono, donc je cherche toujours le trouble phono de ma fille , mais bon cela ne me tracasse pas plus que cela.

Par contre que les dyslexiques classiques soient si peu orientés sur des remédiations supplémentaires auditives, que quasi seule la proprioception accapare le désarroi des familles me perturbe un peu.

Cela me gène d'ailleurs de participer à ce manque par mes discussions, de part le cas perso de ma fille.

jmf

RépondreQuote
Posté : 01/05/2007 12:09
Claude
(@Claude)
Membre noble

Nous n'avons pas les mêmes définitions, ni les mêmes lectures de référence sur la dyslexie en effet.

Lorsque Jiane dit : "amélioration sur le retard de perception auditive, augmentation de la vitesse de traitements d'informations auditives et de capacité de mémoire auditive" pour moi, cela correspond à une amélioration de l'attention auditive, pas de la dyslexie phonologique pure.

En effet, les prismes peuvent améliorer tout ce que dit Jiane, mais pas la discrimination auditive entre un f et un v ou un t et un d. Pour cela, il faut une rééducation phonologique spécialisée.

RépondreQuote
Posté : 01/05/2007 10:09
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

Navrée de vous déranger à ce point JMF : je n'y peux rien, je relate simplement ce que nous obtenons et ce que les autres familles partagent avec moi...

Mon fils est "précoce" voire "surdoué" en verbal, il ne présente pas de signe de "dyslexie phonologique" visible : pas de signe de mauvaise discrimination de sons.

Mais cet enfant présentait des signes de "troubles neuro-auditifs" imputables au SDP : erreur d'auto-perception sonore

- sur le volume sonore (par période, il criait, or il n'avait pas l'impression de parler fort, par période, on ne le compranait pas : il marmonait dans sa barbe, or il avait l'impression de parler normalement

- sur les fréquences : il chantaient archi-faux, en mélodie, pas en parole (changement d'octave en plein refrein, déformation des sons produits, or il avait l'impression de chanter juste, pouvait identifier les autres qui chantaient faux sans difficulté.

- erreur de perception de rythme : il ralentissait, accélérer sans raison, sans s'en apercevoir (c'était très flagrant au Piano : ce défaut le pénalisait en concours et examen de passage de niveau : il ne pouvait jamais décrocher de très bonne note)

Quant à l'effet des prismes sur la discrimination de f vs V, d vs t, p vs B, j'ai constaté

- sur ma petite personne, je n'ai pas noté d'amélioration notable sur cet aspect de ma dyslexie phonologique : je continue à utiliser mes stratégies de compensatiion : faire préciser "S" comme "sophie", "d" de Dadier, "t" de Thierry, ...lorsque l'on mépelle un nom propre ou un mot que je ne connais pas, ou demander à mon interlocuteur de l'écrire à ma place

- sur ma fille : l'amélioration sur cet aspect est nette par période (elle me corrige, me reprend lorsque je prononce "entre les 2")

Etant donné que je n'ai pas eu de " bon effet prismatique" garanti par l'expert mondial jusqu'à présent, je ne tire pas de conclusion que les prismes de Lisbonne ne fonctionnent sur cet aspect de dyslexie phonologique, je vais poursuivre le test plus loin : en allant essayer un "meilleur effet prismatique" cet été à Lisbonne.

Je conclurais après cet essai : sur mon propre cas.

Quant au cas de ma fille : la conclusion est déjà sortie (ça fonctionne sur elle).

Jiane

RépondreQuote
Posté : 01/05/2007 2:35
chevalier
(@chevalier)
Membre estimable

Jiane,

poursuivez-vous en parallèle un suivi en orthophonie?

Avez-vous eu une rééducation en orthophonie au préalable?

RépondreQuote
Posté : 01/05/2007 2:52
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

Pour ma part, non, je n'ai pas poursuivi la rééducation orthophonique.

Ma fille a eu 18 mois de cumul d'orthophonie avec la posturologie de Lisbonne : pour sa dysorthographie surtout.

Il n'y a pas eu de rééducation sur la confusion des sons pour ma fille : lorsque l'effet prismatique était bon, elle réussissait tous les exercices avec l'orthophoniste sans difficulté, or les jours où ses lunettes étaient déformées (donc de mauvais effet prismatique), elle rechutait en tout, les exercices facile la semaine avant devenaient difficiles pour elle.

On a cumulé suffisamment longtemps les 2 pour comprendre comment ce traitement fonctionne sur elle.

Quant à moi, tant que ma correction optique est "mauvaises", je n'aurais pas d'effet prismatique tel que l'expert de Lisbonne préconise.

Cet été, je vais faire déterminer ma nouvelle correction optique (en tenant compte de la récupération de mon oeil amblyope), et essayer le "réglage fin" de l'expert : je verrais ce qui se débloque sous ces conditions.

Jiane

RépondreQuote
Posté : 02/05/2007 1:09
fab59
(@fab59)
Nouveau membre

quelqu'un peut-il me décrire ou m'envoyer une image de lunette prismatique.

Merci

fab59 😛

fab59

RépondreQuote
Posté : 02/05/2007 11:33
Claude
(@Claude)
Membre noble

Il y a des photos sur le site de posturo.

Les lunettes sont comme des lunettes normales, les verres ne sont pas plus épais, ni déformants, même mopins que pour les myopes. On ne s'aperçoit de rien du tout, c'est une toute petite correction.

Pour Jiane, ta fille était peut-être dyslexique visuelle, avec déficit d'attention, donc normal que ça ait marché sur elle.

RépondreQuote
Posté : 02/05/2007 1:08
Page 1 / 2
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription