Forum

Faurum

centre référent. A quoi çà sert??  

Page 1 / 3
  RSS
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

bonjour,

A quoi çà sert d'emmener mon enfant dans un centre référent??

Voici la question que je me pose à la suite de l'entretien que je viens d'avoir avec le doc scolaire.

Elle me dit qu'ils sont engorgés. Je le sais! que le R.V ne sera pas pour demain. Je le sais! et que je risque d'être décue.

Il est dianostiqué dys. Il est suivi par 1 ortho, son handicapt reconnu il bénéficie du tier temps.

Le centre référent ne vous donnera rien de +.

Un centre référent pose des dianostiques, quand on ne peut être sur de la dys. Quand 1 enfant pose des problèmes psy. ou de vue ou d'écoute, alors le centre référent savère utile. Mais dans le cas de votre fils, cela ne servira à rien. Ils vont vous dire qu'ils est dys. Rien de +.

Je pensais qu'on pouvais mieux préciser de quelle dys il souffre??

Non, la recherche ne sait pas d'où vient la dys. elle ne fait que des hypothèses.

Est-ce vrai??

je ne sais plus si je dois continuer la démarche?? :# :#


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

Quote
Posté : 06/12/2006 11:29
Claude
(@Claude)
Membre noble

Effectivement, Claudia15, le Centre Référent ne vous apportera peut-être rien de plus que ce que vous savez déjà.

Néanmoins, un orthophoniste et un psychologue ne sont pas suffisants pour diagnostiquer une dyslexie spécifique, car les autres causes possibles de dyslexie ne sont pas toutes écartées (kyste, tumeur, traumatisme crânien, mauvais développement du cerveau...). Normalement, un neurologue doit coordonner tous les bilans qu'il juge nécessaire de faire et donner son diagnostique.

Dans ces Centres, un psychomotricien peut juger que votre enfant a besoin de ce type de rééducation, on peut examiner son attention aussi, une éventuelle hyperactivité.. et indiquer d'autres rééducations utiles.

Mais votre médecin scolaire a raison, ils sont tellement surchargés que bien souvent ce n'est qu'une formalité. De nombreux Centres demandent à recevoir uniquement les dys sévères pour traîter en priorité les cas les plus graves.

Normalement, pour une dyslexie légère ou moyenne, il ne devrait pas y avoir besoin d'un bilan en Centre Référent pour obtenir des aménagements scolaires. Mais, dans de nombreux départements, on ne peut rien obtenir sans ce bilan qui est considéré comme LE bilan officiel par l'éducation nationale.

Si vous changez de médecin scolaire, il est possible que le prochain médecin vous demande ce bilan pour faire un dossier à la MDPH. Alors, à votre place, je prendrais RV quand même dans un Centre Référent, même si c'est pour dans 1 an ou plus. On ne sait jamais !

Il se peut aussi que votre enfant ait besoin de retourner les voir régulièrement ou ponctuellement pour un problème de dépression ou autre. Les spécialistes des Centre Référents sauront comment traiter cette difficulté passagère en relation avec la dyslexie.

Enfin, l'origine de la dyslexie spécifique est probablement génétique (les chercheurs penchent pour cette hypothèse unanimement), le programme NEURODYS européen le montrera dans quelques années. Cela ne nous avancera pas beaucoup, nous les parents, de savoir ça, mais au moins on saura que ce n'est la faute de personne.

Quant à spécifier de quelle dys il souffre, normalement, c'est le bilan de l'orthophoniste qui doit être complet et préciser de quelle DYS il souffre (dyslexie de surface, visuo-spaciale, phonologique...Voies atteintes : adressage, assemblage). Le Centre Référent peut préciser les troubles associés (troubles de l'attention, mémoire courte, hyperactivité, troubles spatiaux temporels, troubles du langage oral...) Enfin, s'ils ont le temps de faire tout cela.

RépondreQuote
Posté : 06/12/2006 12:59
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

bonjour Claude,

merci pour toutes ces explications. Demain, je vois l'ortho, nous allons en discuter, puis je prendrai 1 décision en espérant que çà soit la bonne pour mon fils et j'informerai la doc. scolaire.

cordialement 🙁


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 06/12/2006 5:47
Claude
(@Claude)
Membre noble

Vous savez, Claudia15, vous pouvez faire cette démarche au centre référent toute seule, sans en parler à personne, si ce n'est votre médecin traitant à qui le compte-rendu du Centre sera adressé. Vous n'avez pas besoin de l'approbation de qui que ce soit pour le faire, ni à leur dire ensuite que vous l'avez fait. Ce n'est que si quelqu'un vous demande un jour une preuve de sa dyslexie que vous ressortirez le bilan du centre référent pour la prouver.

RépondreQuote
Posté : 07/12/2006 10:51
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

bonjour,

oui, j'ai bien compris vos messages :b

Au début, j'ai fait la démarche seule au centre référent. C'est la secrétaire qui m'a informé des démarches à suivre: bilan ORL + lettre sur le parcours de mon fils et sur le pourquoi de cette demande + lettre de l'ortho avec son bilan. J'ai envoyé le tout au centre. Seule la COP a voulu envoyer son bilan directement au centre.

Et, c'est à partir de là, que le doc scolaire a reçu 1 lettre du centre précisant ma demande et lui demandant elle aussi de faire une lettre vis à vis de mon fils. Elle m'a donc téléphoné et m'a dit qu'il fallait réfléchir sur cette demande que compte tenu de la dys de mon fils et de l'engorgement des centres, elle ne voyait pas trop l'utilité. Je pense qu'on leur demande de faire un filtrage.

Je lui ai dit qu'il fallait que j'y réfléchisse. Ce que j'ai fait en venant vous voir et en demandant conseil auprès de l'ortho. Et on est arrivé tous à la même conclusion: A savoir que pour l'avenir, il était préférable que mon fils soit vu par le centre référent et qu'il ait un papier officiel.

La doc scolaire m'avait argumenté le fait en disant que le bilan de l'ortho suffisait. Ce qui est faux!

L'an dernier, alors qu'il avait un bilan ortho. sa dys. n'a absolument pas été pris en compte par l'équipe de profs. Et si je ne mettais pas battu ongles et bec, il n'aura jamai eu son tier temps pour son brevet. mais en attendant, c'est bien parcequ'il n'avait pas été pris en compte qu'il s'est retrouvé en échec scolaire avec un taux important de "non confiance" en lui et 1 redoublement.

Alors après en avoir parlé avec lui, nous avons pris la décision d'aller jusqu'au bout.

J'espère simplement que la lettre du doc scolaire ne va pas rettarder le R.V au centre pour cause : non urgent!

Elle met en avent aussi qu'il est en 3ème?? que cela serait différent s'il été dans 1 p'tite classe?? Sa vie scolaire n'est pas finie! 🙁

Merci de m'apporter des arguments

cordialement :b


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 08/12/2006 4:31
Claude
(@Claude)
Membre noble

Vous aurez besoin du bilan du centre référent pour demander le tiers-temps au brevet. Le médecin scolaire envoie tout ça à un médecin qui décide pour le tiers-temps.

Il n'est jamais trop tard pour reconnaître ses erreurs et rectifier le tir.

Votre fils n'a pas eu d'aides, il a redoublé, ça suffit.

Au lycée, il aura ancore besoin d'aide et pour son BAC pareil. Non, il n'a pas terminé ses études. Pourquoi ne veulent-ils pas que vous alliez dans un Centre Référent ? ça ne les regarde pas. Même sans l'avis du médecin scolaire, vous pouvez aller faire ce bilan dans le Centre Référent.

Par contre, une fois que vous l'aurez, ce bilan, alors là plus moyen de refuser un PAI ou un PPS ou une demande de tiers temps, il faudra qu'ils s'y mettent. C'est aux parents de faire toutes les démarches maintenant, donc si le médecin scolaire ne veut pas déposer de dossier, vous pouvez le déposer directement à la MDPH qui se chargera de le contacter.

Vous avez raison de ne plus vous laisser faire. Il arrive un moment où la coupe est pleine. Savoir ce qu'a votre enfant exactement au niveau médical est tout à fait légitime. Cela ne touche pas uniquement sa vie scolaire, ça touche sa vie sociale et son futur dans la société. Vous devez connaître tous les troubles et être conseillée pour les soigner tous. C'est votre devoir de parent. Eux, ils ne voient que le côté scolaire et le travail administratif.

Lorsqu'il sera majeur et qu'il aura besoin d'un bilan en centre, il ne pourra plus y aller et on voit bien sur le forum combien c'est difficile ensuite lorsqu'on est adulte pour avoir un bilan.

Plus tôt ce sera fait, mieux ce sera !

Bon, je m'emporte, ce n'est pas après vous claudia15, mais ils m'énervent tous.

En plus la COP qui ne vous donne pas les bilans qu'elle a fait ! C'est contre la loi ça ! Vous les demanderez au Centre Référent, eux au moins ils respectent les lois !

RépondreQuote
Posté : 08/12/2006 4:54
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

bonjour Claude,

le fait est que je vous trouve bien virulent! aujourdhui..., il est tant que le we-kend arrive ! !

je rigole !

et vous remercie de vos conseils.

Mais vous venez peut-être de m'apporter la réponse au pourquoi le doc scolaire ne souhaite pas que j'aille + loin. Mon fils étant redoublant a droit à 1 PAI et je ne suis pas sur que les papiers administratifs aient été fait, je pense qu'il y a eu entente verbale... C'est 1 hypothése, mais çà expliquerai sa position :b

pour le centre référent, elle serait peut-être obligée de faire la démarche ou de se justifier.

d'autre part, pour le tier temps, elle m'a dit que le centre référérent n'était pas utile. Et c'est vrai que l'an passé je n'ai pas eu à faire la démarche, mais il est vrai que nous étions à l'étranger. J'avais du fournir le bilan de l'ortho qui le suivait en France + 1 lettre du doc scolaire + 1 lettre de motivation de mon fils et le tout avait été envoyé à la maison des handicaptés de Nantes.

cordialement


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 08/12/2006 5:19
Claude
(@Claude)
Membre noble

PS : Claudia, je suis une femme, pas un homme, malgré mon prénom bisexué...

:b

RépondreQuote
Posté : 08/12/2006 5:23
Catherinn
(@Catherinn)
Membre éminent

chez nous le centre référent ne fait des bilans que jusqu'à 14 ans...

à 15 ans, les enfants sont déjà trop "vieux"...

Catherine

RépondreQuote
Posté : 09/12/2006 10:47
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

bonjour cathydys2,

Mon fils a 15 ans, il est en 3ème.

Aujourd'hui, j'ai téléphoné au centre référent et j'ai expliqué la position du doc scolaire. C'est bien ce que je pensais, elle a appliqué les recommandations du centre à savoir sélectionner les cas....

Mais comme l'ortho a évoqué des questionnements concernant la dys de mon fils, la secrétaire m'a répondu que mon dossier serait examiné. Il lui manque juste le compte rendu de la COP. Elle, je m'en doutais! 😐 Donc je vais gentiment lui téléphoner...

Mais je sais qu'après il va nous falloir attendre. J'espère juste que nous aurons le R.V avant la fin de l'année scolaire ! :# après, il change d'établissement et donc de doc scolaire....

Cordialement


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 12/12/2006 9:07
Anonyme
(@Anonyme)
Membre de bonne réputation

bonjour, je suis orthophoniste et je vous donne mon point de vue de professionnelle: envoyer un enfant en centre du langage pour avoir un diagnostique que l'on connait déjà peut s'avérer utile, voir important, pour monter un réseau autour de cet enfant. Le centre proposera peut-être de consulter un psychomotricien, ou un psy, ou un orthoptiste, et dans ce cas, il jouera le rôle d'un "chef d'orchestre" qui peut être trés utile pour optimiser la rééducation de votre enfant.

RépondreQuote
Posté : 14/12/2006 12:53
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

bonjour,

juste quelques nouvelles pour ls personnes qui passerai par le même chemin.... :paf

Nous avons été reçu au centre référent par une interne qui travaille avec un prof en médecine.

Nous avons eu 1 entretien d'1h et +

Elle m'a dit que je n'avais pas besoin d'un document du centre puisque mon fils était suivi par une ortho, donc que sa dys était déjà posée.

Elle a eu 1 entretien avec mon fils, puis à nouveau tous ls 3 au cours duquel elle m'a dit que mon fils avait fait la demande d'être aidé psychologiquement pour un problème de concentration ds son travail et pour de la jalousie qui interfaire son esprit.

Elle m'a dit qu'après concertation de l'équipe, si la psy juge l'importance de la demande de mon fils ns allions à nouveau être convoqué.

Conclusion: RIEN ! J'ai pas eu de réponse concernant la dys de mon fils. Je ne sais pas de quelle dys est atteind mon fils.

Je ne pense pas que l'ortho ait eu de réponse à son courrier concernant le travail à mettre en place.

1 jr après l'entretien mon fils s'est lacéré l'avant du bras pour se forcer à mieux travailler....... 😐

Même s'il y a eu du nouveau de fait vis à vis du suivi de ces enfants, je pense que le manque de professionnels met en danger nos enfants. Et pour nous les mères courage on est bien seule face à tout ce gâchi.

Surtout au moment de l'adolescence où l'on sait déjà le jeune + fragile la dys est vraiment lourde .


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 27/05/2007 3:29
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Bonjour,

Je commence par souhaiter courage à votre fils, j'imagine toute la douleur qu'il peut ressentir .

Votre témoignage va m'insiter à faire reconnaître ma fille dans un centre au plus tôt, pour éviter ce qui arrive à votre fils .

Continuer de dire à votre fils qu'il doit continuer ses efforts, même si les résultats ne répondent pas à ses espérence, parce que s'est le temps qui le lui prouvera que ça vallait la peine . Adulte les dys recueillent le fruit de leur travail .

RépondreQuote
Posté : 27/05/2007 11:43
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

Bonjour gene,

j'aimerai avoir votre optimiste sur l'avenir, ms je suis obligé de vivre au jour le jour.

Et je ne suis pas sur du tout que la majorité des dys. s'en sortent une fois adulte ??. Le monde est très violent ds son fonctionnement. En France on base beaucoup trop (à mon avis) les compétences des personnes sur l'écris 😐

Je ne connais pas ls chiffres concernant la réussite ds dys, ms ce que je sais c'est qu'il y a un nombre non négligeable d'adultes dys. en souffrance...

Bien sur que j'espère que mon fils arrivera au métier qu'il a choisi. On va savoir en juin, s'il est accepté en seconde STI, alors on croise les doigts ! :b

merci de votre encouragement :=!


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 28/05/2007 6:41
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Bonjour,

D'ou je tire mon obtimisme . Je part du principe qu'un dys, tout comme nombre d'enfant handicapés, ce retrouvent :b malgré eux dans la peau de graine de champion dans les starting bloc . Je m'explique, aucune medaille au finale, mais une vie ni plus ni moins . Les enfants s'entraine avec leur staf et leur parents courages comme manageurs . Certaine saison sont bonnes, d'autres moins, le staf n'est pas efficace comme pour vous actuellement . Mais les apprentissage se font même si c'est lent c'est toujours ça .

Un jour notre jeune espoir estime que ses limites sont atteintes ce ne sera pas lui le grand champion . Alors il faut accompagner la transition trouver l'activitée qui remplira une parti de sa vie et qui lui permettra de s'assumer financièrement . après des année de labeur trouver un rythme de croisière plus souple s'épanouir et trouver sont équilibre . je ne dit pas que s'est facile .

A ce moment, on peut regarder derrière soit le parcours accompli . Quand je me suis retournée, vers 35 ans, j'ai revu et eu des nouvelles de personne que j'avais connu dans mon enfance et adolescence . Je me suis apperçu que nombre de ces personnes n'avaient pas eu de problème majeur dans leurs vie et ne savais pas se battre et trouver le bonheur . le bonheur ce trouve tous les jours dans de petite chose, il faut apprendre à les trouver dans les difficultées .

Votre fils y arrivera et un jour il se retournera . Là il pourra apprécié pleinement le chemin parcourru .Même si actuellement ce n'est pas le cas et qu'il souffre .

AVEC TOUT MON OPTIMISME MEME SI CA PARAIT LONG

GENEVIEVE

RépondreQuote
Posté : 29/05/2007 10:34
Page 1 / 3
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription