Forum

Faurum

Plus de positivité ...
 
Notifications
Clear all

Plus de positivité sur la dyslexie  

  RSS
PereTurbateur
(@PereTurbateur)
Nouveau membre

J'ignore si je suis le seul mais j'en ai marre parfois de lire que des choses négatives sur la dyslexie. A chaque fois c'est les problèmes qui sont évoqués. J'ai du coup un peu l'impression que comme avec les jeunes des quartiers populaires à qui tu montres que des images qui déprécient la valeur de là d'où il vient au lieu d'en valoriser la différence bah ils peuvent parfois mal tourner, un enfant dys c'est pareil.

C'est un peu l'idée de la méthode Davis (j'ai lu juste un résumé, pas le bouquin), c'est à dire revaloriser la dyslexie comme un don.

Alors c'est vrai d'un côté c'est plaisant de défendre une vision complaisante envers notre différence, est-ce un don ? Non je pense pas. C'est un atout pour certains points, et un inconvénient sur d'autres. Ca serait cool aussi d'avoir des témoignages de parents qui parlent de remarque étonnante de leurs enfants ou des dys' qui parlent de leur originalité. Il faut rééquilibrer la balance.

Quote
Posté : 02/05/2018 3:52
vmartiel
(@vmartiel)
Membre actif

Don ou handicap peu importe en fait. Cela dépends de ce que l'on en fait.

Pour ma part, s'est une ligne de démarcation invisible qu'il ne faut surtout pas croire que l'on peut éffacer.

En tant que parent, un bon nombre de fois j'ai cru que cela allait apporter quelque chose mais au final cela ne faisait qu'empirait et inversement en pensant que tout était foutu ou a refaire une force venu d'ailleurs donnait l'espoir de jours meilleurs.

Il y a des dyslexiques sévères qui ont un haut potentiel mais qui sont analphabètes ceux là vivent constamment un ascenseur émotionnel qui les poussent dans des abimes parfois tragiques

Comme disait Einstein : "" Il y a deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux."

RépondreQuote
Posté : 03/05/2018 4:52
REFLO75
(@REFLO75)
Membre de confiance

Bonjour,

Etre optimiste se construit et les petits moments de plaisirs permettent d'affronter les grands moments de difficultés !

Le coté positif de la vie même sans don ou sans troubles Dys est souvent une quette !

Le quotidien d'un enfant différent peut être positif si la société lui laisse entrevoir des perspectives afin de construire son chemin.

Je ne crois pas au tout négatif avec un enfant porteur de handicap car il y a des évolutions qui permettent de garder espoir à son autonomie.

Il ne faut cependant pas oublier que cet enfant et sa famille sont fragilisés par les fortes contraintes sociales.

Les outils numériques pourraient être un atout.

Ils sont aussi créés par des personnes avec des raisonnements et un cahier des charges pas toujours adaptés aux minorités comme les personnes porteuses de troubles (oculaires, niveau d'écriture et de langage trop élevé, terminologie, codification ...).

C'est pourquoi le don ne peut être exploité que si le regard des individus qui composent la société n'est pas clivant.

Un enfant soutenu par un environnement bienveillant tirera profit de ses particularités.

Cependant, il faut trouver les personnes qui permettent l'expression de chaque individu.

Courage au famille pour convaincre que l'exception à sa place dans un groupe d'individus normés !

Les associations ont fait déplacer le curseur de la norme mais il y a encore trop peu de témoignage positif connus du grand publique.

Positivons mais soyons réalistes aussi ...

RépondreQuote
Posté : 08/05/2018 8:40
Share: