Forum

Faurum

La ritaline  

Page 1 / 6
  RSS
etoile
(@etoile)
Membre estimable

Bonjour,

La neuropédiatre qui suit ma fille me propose la ritaline pour compenser son déficit attentionnel. Elle ne prendrait 20mg par jour à partir du mois de septembre . Mais je m'inerroge sur les effets nocifs de ce médicament.

A t-on assez de recul ?

merci de vos réponses

étoile

étoile

Quote
Posté : 17/07/2009 8:20
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

Tu as du aller sur Wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thylph%C3%A9nidate#cite_note-5 enfin tu tapes Méthylphénidate et tu lis 1) l'article 2) la discussion....

En tout cas on arrête pas le programme pour normaliser....

Mon opinion personnelle, archaïque et décadante... Moins de télé, de console de jeux et plus de jeux dehors à s'exploser, on aura des enfants plus calmes... Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura plus d'enfant hyper actif.... Mais un peu moins...

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 17/07/2009 8:57
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

"En tout cas on arrête pas le programme pour normaliser.... "

Oui, si un enfant est diabétique on fera son possible pour normaliser sa glycémie.

Tu penses qu'on ne devrait pas?

RépondreQuote
Posté : 17/07/2009 10:06
cricri
(@cricri)
Membre éminent

bonsoir,

Etoile, j'ai mis un lien sur les troubles d'attention ici: https://www.apedys.org/viewtopic.php?topic=3696&forum=13

Le deficit d'attention n'a rien à voir avec l'education_ on peut brimer, punir, enfermer, que le trouble persiste_ l'environnement peut accroitre les troubles.

Votre fille va tester sur un mois le medicament_ elle vous montrera comment elle le vit, car le changement est net_ la saturation du soir n'est plus, l'envie d'apprendre revient, mais pour le rendu academique, c'est une autre histoire selon le degre de la dys.

Pour repondre à Aneali, les logiciels relatifs à la memoire permettent d'accroitre la qualite de cette derniere_ si trouble il y a par manque de maturite dans les connexions, leur achevement ne permettent pas d'approcher des standards_ c'est le meme principe que l'entrainement phonologique basé sur des logiciels_

Chez nous, c'est pas encore etendu, alors qu'au quebec, on privilegie les exercices tant à la maison qu'en cabinet pour parfaire les connexions_

RépondreQuote
Posté : 17/07/2009 10:10
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Bonjour Etoile,

Je peux vous faire partager mon expérience et plus en particulier celle de mon fils qui est sous médicament de la même famille depuis l'année dernière.

Très franchement, c'est pour lui le jour et la nuit. En quelques jours seulement les effets positifs se sont faits sentir. Il n'a d'ailleurs qu'un seul effet négatif à chaque reprise du médicament : une perte d'appétit les premiers jours.

Il prend le médicament tous les matins hormis pendant les vacances.

Je n'ai aucun regret : il a pu, pratiquement du jour au lendemain, apprendre à se concentrer et réellement progresser dans ses apprentissages.

De toutes façons, il ne s'agit pas de prendre ce médicament à vie mais d'aider son enfant à un moment où il ne peut y parvenir sans aide.

C'est un choix difficile parce que dans notre pays la Ritaline est un sujet très tabou.

Personnellement, j'assume pleinement ce choix rien qu'en regardant le sourire de mon fils qui a pu reprendre goût à l'école...

Amicalement.

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 11:05
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

"le sourire de mon fils qui a pu reprendre goût à l'école"

il sourit comme les autres enfants,

et tu n'as pas honte de cette normalisation?

La société a besoin d'enfants qui pleurent lorsqu'on évoque l'école.

Remarque, je ne sais pas bien pourquoi.

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 12:16
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

Plus abstrait,

normaliser un déficit en neurotransmetteurs,second messager,métabolique neuro X,

normaliser une maturation neurologique.

On fait ou pas?

Pour moi c'est on fait.

Donc avis favorable à ritaline.

là où je suis plus nuancé c'est que je pense que les déficits attentionnels sans hyperactivité,

doivent dire merci aux hyperactifs pour ce traitement,

mais que ce traitement n'est pas nécessairement celui qui est adapté à tous les déficits attentionnels.

On sait par exemple que sans hyperactivité les doses de ritaline efficaces sont moindres chez eux.

Et si on se donnait la peine de supplémenter en plus ou en premier par d'autres trucs, on pourrait diminuer ou se passer de ritaline chez certains.

En cela les opposants à la ritaline, en étant des opposants à une tentative de règularisation chimique,

favorisent le blocage au développement des alternatives.

C'est donc en partie à cause des opposants à la ritaline que la ritaline peut se développer autant .

Message édité par : AnneNhauneem / 18-07-2009 11:07

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 1:05
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

Je me demandais seulement s'il y avait autant d'enfant hyper actif que cela.... J'en ai eu un dans une de mes classes.... Catalogué ainsi par les spécialiste....On m'avait prévenu, je n'ai pas trouvé grande différence avec les autres....

Intelligent marrant et pleins de réparti... Bon moi cela ne me gène pas que l'on ne soit pas attentif à 100 % du temps... Le cours était vite assimilé... Car on ne demandait pas grand chose. Une fois assimilé, on partait dans de grandes discussions...et sur tout sujet... Je me suis ainsi retrouvée à m'interroger une fois pourquoi l'eau salée conduisait mieux l'électricité que l'eau sucré... J'ai mis quinze jours à résoudre le problème....Faut le temps je ne suis pas chimiste ni physicien... Mais cela a été marrant, j'ai en fait appris plein de chose que je me suis efforcé d'expliquer après à mes très chers curieux....

Bon on joue carte sur table, pourquoi tant de révolte en classe et tant d'hyper actif... Parce qu'on s'y emmerde... En tant qu'élève ou en temps que prof, je continue à penser cela.... J'avais envie d'inscrire au dessus des frontons de toutes les écoles, "Vous qui entrez ici, perdez tout esprit de curiosité...."

Je sais je ne vais pas dans le sens du normal... Mais je le ressens ici.... Dans la guerre des boutons, il y a une phrase que j'aime beaucoup... je site de mémoire "et pourquoi que l'on a appris la surface du trapèze"... Parce qu'il y avait la cabane à construire..... Si on leur démontre que toutes les connaissances qu'ils acquièrent ne sont qu'une celle de la connaissance du monde où ils vivent, cela va bien mieux.... C'est vrai que j'avais du mal à casser les petites cases préconstruites... VOus faites de l'histoire, des maths, de la biologie, de la physique... et moi de leur montrer que le crayon qu'ils avaient devant eux pouvaient se décrire géométriquement, physiquement, chimiquement, historiquement, etc... et que cela était important de connaitre pour avoir des idées nouvelles.....

Bon s'il faut de la ritaline pour accepter le pensum de l'école allons-y...... Je ne suis ni pour ni contre... Je demande juste que le diagnostic soit bien posé, avant de l'administrer....

Cela vous va comme réponse ????

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 1:34
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

désolé anealiboron, le sujet me rend nerveux,

et j'en ai probablement assez d'ètre obligé de tout lire en anglais sur ce sujet.

En langue française c'est une catastrophe,

catastrophe théorique des articles en français

catastrophe pratique des deux sites francophones.

1)le nombre:

Dans le débat sur il y a toujours eu des hyperactifs versus il y en a plus de nos jours.

Barkley semble dire, il n' y en a pas plus, ils sont plus diagnostiqués-étiquetés.

Je ne le crois pas.

Je pense que la société moderne a décalé la courbe de Gausse à la fois de l'hyperactivité et du déficit attentionnel sans hyperactivité.

Alors tu cites la télé, autres jeux-activités,

on pourrait discuter le sommeil, l'alimentation,

ces facteurs ne sont pas cause première, mais ce sont des facteurs qui décalent la courbe de Gausse.

Ce n'est que mon sentiment.

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 2:31
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

2)la scolarité

les hyperactifs ne sont pas forcément en échec scolaire.

On retrouve probablement beaucoup de dysorthographiques,

mais pas forcément dyslexie dsycalculie.

Il n'y a en trouble de mémoire de travail "que" un trouble de l'inhibition, un trouble sur la capacité à stopper l'info pour son traitement, mais pas un trouble sur la quantité de RAM.

Les déficits attentionnels sans hyperactivité fournissent les learning disorders, dyslexie, dyscalculie.

Une possible raison est que là il y a réel déficit du système attentionnel,

déficit de la quantité de RAM

déficit de la mémorisation,

...

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 2:36
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

3)la motivation

Tu as raison l'école, mais ce n'est pas sa faute entière, est en compétition avec toutes les sollicitations extra-scolaires, et est moins motivante que certaines.

De mon temps il était facilement possible de se faire "ch..r" pendant les vacances, pendant les WE.

Perso durant mon CP je me souviens qu'à la maison je me posais des colles en maths,

de nos jours cela est impensable, je serais sur d'autres terres.

Maintenant revenons à un déficit attentionnel.

sa motivation à du scolaire va ètre faible

Imagine toi dans l'état où tu es juste avant de dormir, ou au réveil,

pas le top pour faire l'intellectuel.

Je me souviens d'un des premiers trucs, suppléments que j'avais administré à ma fille.

Je lui fais une leçon de maths, mélangeant comme d'hab du ce que je veux et de la manipulation manip et mentale pour elle.J'avais préparé deux ou trois trucs pour orienter ma séance.

Et bien ce jour là j'ai été obligé de m'assoir dessus,

la gamine avait son cerveau qui répondait,

elle a mené les débats pendant la matinée à vouloir me montrer des trucs, des associations, et ça avec ça, et ceci cela, et je vais faire une fiche de ceci (c'était mon truc les fiches, mais d'hab c'était très orienté de ce que je voulais dans la fiche),

bref elle avait un cerveau qui marchait et elle prenait son pied avec des maths.

Message édité par : AnneNhauneem / 18-07-2009 12:49

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 2:47
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

4)le diagnostic de déficit attentionnel avec ou sans hyperactivité.

Cela ne m'emballe pas.

bien sur qu'il y a des critères pour

mais cela sert à masquer les vrais diagnostics que moi j'attends de la part de la médecine.

Donc pour moi, déficit attentionnel et donc ritaline,

je trouve cela très pauvre, vraiment très pauvre.

le bilan des dys permet un diagnostic neuropsychologique,

mais aucun dys n'a de bilan médical,

donc on ne peut parler de diagnostic.

Message édité par : AnneNhauneem / 18-07-2009 13:18

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 2:54
AnneNhauneem
(@AnneNhauneem)
Membre de bonne réputation

Pour étoile

quels risque avec ritaline

-cardiovasculaire, oui, voir un cardio avant pourquoi pas

-cancer comme indiqué sur wiki, je n'y crois pas trop, les études sur ce sujet sont à surveiller, mais je n'avais rien lu de tel avant la ref de wiki

-trouble de croissance, oui

Perso dans les déficits attentionels sans hyperactivité je suis pour faire comme LAC des arrèts pendant les vacances.

Et ensuite faut voir comment réagit l'enfant, s'adapter.

Je suis ennuyé pour ètre un pro absolu de ritaline car je demeure persuadé qu'on peut faire avec moins ou sans dans certains déficits attentionnels sans hyperactivité.

Mais il faut alors accepter de ne pas savoir ce qu'on fait,

le médecin et la famille

et en ces jours de sécurité sécurité qui peut faire cela?

Je pense que les profs de CHU le peuvent car ils sont habitués à ètre en tète en zone non scientifiquement encore stable.

Les médecines parallèles le peuvent aussi

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 3:05
nefertiti
(@nefertiti)
Membre de bonne réputation

Bonjour,

AnneNhauneem, allez consulter le congrès de 2006, il parle de la ritaline sur le site de la génération 22, et en français, s'il vous plaît ! Et aussi sur le congrès qui vient d'avoir lieu, mais hélas, comme vous dites, là, ce n'est sans doute pas encore traduit en français !!!

Bonne lecture... A bientôt.

Néfertiti

Néfertiti

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 4:36
etoile
(@etoile)
Membre estimable

bonjour,

Je vous remercie pour toutes ces réponses. :=!

Laura n'est pas hiperactive du tout , je me demande si je ne vais pas essayer car après un an de suivi orthophonique et psychomotricien son déficit attentionel est toujours là.

S'il existait d'autre méthodes naturelles alors j'essayerai..

encore merci de ces réponses

😎

étoile

RépondreQuote
Posté : 18/07/2009 5:58
Page 1 / 6
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription