Forum

Faurum

Comment le vivez-vo...
 
Notifications
Clear all

Comment le vivez-vous, vous ??  

Page 2 / 5
  RSS
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

regarder ses pieds pour avancer c'est le seul moyen de gravir la montagne !!!! Votre fils a raison...

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 20/07/2011 10:11
jspski
(@jspski)
Membre éminent

je ne suis pas maman. mais je suis dys et j'ai meintenent 22 ans. avec le recule je me rend compte que ca n'a pas toujours été facile pour ma maman.

mais j'ai cand même envie de vous rassuré.

moi j'ai adoré l'école. faut dire que je suis d'une curiosité maladive et que tout ce que je pouvais (et peu encore aujourd'hui) apprendre me remplissé de bonnheur.

enfin pour etre éxacte plus j'ai grandie plus j'ai aimé l'école, car plus on va vers le BAC plus on est libre de travailler comme ont veux.

je me souvient très bien de mon prof de math de 5ème (un peu psycopate sur les bore) qui voulais absolument que j'écrive dans un petit cahier a petit careaux (j'aime pas du tout le petit careau ca me "perturbe" dans mes calcule et je fait plein de faute). pour vous donner un exemple je suis capable de faire des intégrale trible (pour ceux qui connaisse c'est asser chiant) mais si je travaille sur des petit careau j'y arrive pas..... :paf

j'ai eu des prof géniaux aussi. je prendré l'exemple de ma prof de français de 6ème qui a été un vrais bonnheur pour moi. elle fesait des dictée et me noté en negatif (car je fesais telement de faute que j'était bien en dessous de 0, dans les - 500 au début de l'année). au début j'avous que j'été pas super antousiante même si je savais que sur mon bultin j'aurai un zéro (coef 0.5 rien que pour moi et 1 pour les autre éléve). ce qui ma fait vraiment plaisir en revenche c'est a la fin de l'année quand on a fait le bilan et que j'été a presque 0. je me suis rendue compte alors que j'avais fait bien plus de progrés que n'importe qui dans la classe et en été très fiere.

la frase phavorite de ma prof ete:

"ceux que tu ecrit et très interessent le seule bémole c'est qu'il faut que je te lise a vois haute". j'avais un petit 15 ou 16 a me rédaction qui accompagner ce comentaire.

après j'ai aussi connu des prof stupide et fermer, et obtue et limite psychopate a mon gout (mais je doit dire que la tout la haine que j'ai pue avoir avec eux me laisse une image bien fade de ces personne).

ce que j'ai préféré dans ma scolarité c'est le poste BAC, bien que j'ai plus de problème avec mon orthographe (moins de comprehension a l'approche d'u monde proféssionnelle) je peu enfin apprendre comme je le veux. prendre mes cours comme je le veux. et ca me permet d'etre bien plus competente dans mes dommaine de prédilection (biologie, biochimie, microbiologie et tout plein de petit bestiol qu'on ne voit pas et que je trouve facinnante).

le tout et de tenir bon dans les moments difficile. de laisser a votre enfant le temps qu'il lui faut pour trouver ca façon a lui de travailler et de ce qui le passionne. pour travailler moi j'ai besoin de gigoté. enfin pas vraiement gigoter, mais bouget de fason ordonner pour moi mais pas pour les autres. aussi pendant mes controle quand je ne me souvient plus de ce qui avait marqué sur ma fiche je me dit "quesque je fesait en revisant?" "ah oui je marcher de tel facon donc la reponce c'est ca..". tout le monde et different mais pour moi le mouvement, le teste, les exercice et surtout la comprehention sont des élément indispensable pour ma memoir (qui est très bonne sauf pour l'orthographe des mot).

j'ai l'impression que je me suis un peu étaler...

😕

bref viver aujourd'hui et vous véré bien ce qui ce passe demain.

:=! a ceux qui mon lue jusqu'au bout je vous avous que je croit que j'en aurais même pas eu le courage.

RépondreQuote
Posté : 24/07/2011 1:42
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Je vous ai lue jusqu'au bout et je tiens à vous remercier pour votre témoignage plein d'espoir pour nos petits dys.

Bon courage à vous pour la suite de vos études, mais avant tout : bonnes vacances !

RépondreQuote
Posté : 24/07/2011 2:02
jspski
(@jspski)
Membre éminent

merci pour votre petit message.

en réaliter je ne suis pas en vacance mais en stage linguistique en angleterre pour encore une bonne semaine.

après je serai enfin en vacance, mais je suis dans une école d'ingenieur très chère, je vais donc travailler pour payer mon ecole durant le mois d'aout. (il parait que je suis une très bonne directrice de colonie de vacance).

grandire ca a du bon mais ca a aussi c'est incovenient... 😉

RépondreQuote
Posté : 24/07/2011 2:11
Dref
 Dref
(@Dref)
Membre éminent

Moi aussi je t'ai lue jusqu'au bout et j'ai bien aimé ton témoignage !

Mon fils dys en a fini avec l'école depuis fin juin, et comme orientation il va faire du cirque, sa passion depuis des années. Il est pris dans une bonne école, et je suis sûre que les cours théoriques ne l'embêteront pas, puisqu'ils auront trait au cirque (anatomie, résistance des matériaux, bon, anglais quand même, sa bête noire !, etc.). Je crois que pour lapremière fois de sa vie, il va être très impatient de reprendre les cours ! 😉

Fred

RépondreQuote
Posté : 25/07/2011 12:23
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

j'adore aussi le témoignage de jspski.

Quant à t"étaler, c'est une grande caractéristique des dys qui commencent à n'être pas trop mal dans leur peau... LOL. On est de fichu bavard !

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 25/07/2011 12:58
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

coucou,

L'amour il n'y a que cela de vrai 🙂 Quand on est enfant et que l'on voit dans les yeux de ses parents la confiance, l'amour, la vie est plus légère. Quand on est adulte, c'est la même chose. L'amour nous emmène loin, haut dans nos possibilités qui sont bien nombreuses

Question: comment un enfant est dyslexie sans parents dyslexiques ? je pensais qu'il y avait une grande part d’hérédité ?


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 06/08/2011 11:30
rachou
(@rachou)
Membre d'honneur

il n y a pas que l'hérédité... pour la dyslexie, les dys... c'est plus complexe...

on se construit avec les genes familiales.... mais on est tous différents... il y a des mutations de gènes (si je formule bien)... et puis les facteurs sont diverses....

ne pas tenir compte que l'heredité... c'est un tout...

PS: l'amour fait beaucoup on peut aller tres loin mais ne fait pas tout car sinon cela ça saurait... si ca pouvait tout... un enfant qui a des troubles linguistiques tres severes (parole, ecriture, lecture)... que l'orthohpnie classique avance guere... et il faut des aménagement scolaires nombreuses malgré l'amour .... c'est tres difficile il faut voir peut etre une autre orientation reeducation de type neurolinguistique aphasiologique.

rachel

ALLAIR

RépondreQuote
Posté : 06/08/2011 11:52
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

Rachou,

Bien sur que l'Amour ne fait pas tout, mais je pense que toute les rééducations et autres n'y feront rien, si l'enfant ne se sent pas aimé, rejeté à cause de la dyslexie.

OK pour l’hérédité, mais les gènes ils viennent bien de la famille ?


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 07/08/2011 12:04
rachou
(@rachou)
Membre d'honneur

claudia,

On a une part des gènes... qui vient de la famille... apres on se construit avec....

un enfant peut etre non dys et avoir un des parents ou les deux dys... et l'inverse...

le facteur hérédité chez les dys n est qu un facteur... il y a plusieurs facteurs/causes...

tenir compte que de nos genes pour dire que c'est la cause c est ne pas regarder tres loin... !

les maladies hereditaires ne sont transmettent de parents aux enfants.... ca peut sauter des generations... pas si simple.

oui l amour on a besoin... pour vivre.... mais l'affectivité, l amour en surplus... peut faire l'inverse que de faire avancer...!

rachel

ALLAIR

RépondreQuote
Posté : 07/08/2011 11:05
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

je sais tout cela Rachou 😉


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 07/08/2011 2:22
jazzy
(@jazzy)
Membre actif

bonjour,

j'ai 28a et j'ai decouvert tardivement (il y a quelque mois)que j'etais dys. quand lors d'une soirée entre amis ou on me chariait, une connaissance m'a expliqué que, non, je ne souffrait pas d'un trouble mental car je confondais mars et mai,( je n'ai jamais pu apprendre les Louis XVIIIIIIIXV qui sont pour moi un mystere, impossible de connaitre la droite et la gauche et certaines tables de multiplications qui ont fait sué ma mere une paire de fois..ect)

J'ai pourtant bien fait de l'orthophonie qd j'etais petite mais seulement car je parlais "anglais" et refusais de dire les "R" dans les "mercredi ou crayon" m'ont dit mes parents..

Comme dans ma famille nous n'avions pas droit de faire des etudes en dessous du bac, je me suis orientée vers la psycho. Etudes que j'ai du arreté car j'ai developpé une maladie invalidante.

Maintenant je prends un traitement à vie (epileptique) qui me ralentis le cerveau, et tout mes "trucs" marchent de moins en moins bien pour pallier à la dyslexie (comme les calculs dans lesquels je m'embrouille alors qu'avant j'y arrivait!)

Enfin voilà.. votre fils peut s'en sortir, il ne fera, peut etre pas de grandes etudes mais trouvera peut etre sa voie dans un domaine manuel dans lequel il mettra en place ses methodes, ses trucs, il sera rodé et tres performant.

Je souhaite beaucoup de courage à tous, enfants parents.. c'est pas insurmontable!

RépondreQuote
Posté : 07/08/2011 7:42
CStef
(@CStef)
Membre estimable

Un grand merci à vous toutes !!

Nous ne baissons pas les bras et avançons avec courage !!! 😉

RépondreQuote
Posté : 07/09/2011 12:22
nilo
 nilo
(@nilo)
Membre actif

bonjour,

j ai 19 ans , je suis dyslexique depister depuis la classe de cinquieme , c est vrai l ecole c est le parcours du combattant mais il faut croire s attacher un objectif un reve et y croire bien s entourer de personne qui nous comprenne et faire son chemin, c est tout !

les personnes qui jugent , casse le moral , descnde les gens et parle alors que la plus part du temps il ne savent leur opinion et leur avis il faut passer outre .

il faut y croire vraiment rien n est impossible

en troisieme , un prof de science naturel m' a dit " toi tu n arriveras jamais en seconde general c est pas possible par en professionnele il faut se rendre à l evidence un enfant dyslexique ne peut pas faire d etude superieur " j avais 14 de moyenne dans sa matiere à l epoque et j avais 15 de moyenne generale ,

je me suis battu pour passer en seconde generale heureusement il ya des gens fantastiques et intelligent ...

j ai reussi mon brevet avec une mention tres bien , certes j ai travailler toutes mes vancances et tout mes week end mais je leur ai prouver que c est possible et c est sa la vicctoire !! idem au lycee mais la bataille a été vraiment plus dure parce que ceretains profs de sont vraiment pas conprehensif mais il faut pas baisser les bras expliquer explique r expliquer que vous etes pas pareisseuse ou nulle mais qu il vous faut plus de temps pour pouvoir montrer vos connaissance !! mais ja i eu mon bac scientifique avec mention

et maintenant je suis etudiante en medecine en deuxieme année j ai reussi le concours et je le cris haut et fort il faut y croire , on a le droit de rever et tout est possible on peut faire ce que l on aime ! les petites maman et petits papa je sais que c est pas facile pour les miennes sa a vraiment pas été du gateux il faut y croire et parler avec vos enfants et sur tout essayer d avoir confiance en l avenir et en vos enfants , parce que on ne sait pas ce que demain et fais mais on peut penser que demain qsera mieux qu aujourd hui !! un petit pas apres l autre c est comme sa que l on gravit des montagnes !! meme siii certains jours on voit pas d issus , demain et apres demain sera different et comme dis maman : " il ya toujours une solutions !!!"

bonne soiree

courage on peut tout faire ensemble!!

RépondreQuote
Posté : 08/09/2011 8:47
LAC
 LAC
(@LAC)
Membre célèbre

Merci pour votre témoignage très positif et félicitations pour votre réussite en médecine !!!

C'est un message plein d'espoir que nous adressez en cette nouvelle rentrée !

RépondreQuote
Posté : 08/09/2011 8:51
Page 2 / 5
Share: