Forum

Faurum

Charge de travail d...
 
Notifications
Clear all

Charge de travail d'un enfant dyslexique  

  RSS
calimerette
(@calimerette)
Membre actif

Bonjour à toutes et tous,

C'est mon 1er message sur le forum, même si cela fait un long moment que je lis vos expériences, conseils etc qui me sont bien utiles.

Aujourd'hui, j'ai vraiment besoin de vos avis. Voilà, je suis la maman de Louis, 10 ans, en CM2 et diagnostiqué dyslexique et dysorthographique en début de CE2. Nous avons fait le parcours centre de référence des troubles des apprentissages, mise en place d'un PAIDys (transformé en PPS cette année....j'ai un doute d'un coup sur les lettres !) et les enseignants de l'école ont très bien pris en compte les aménagements à mettre en place.

Il a également une séance d'orthophoniste par semaine.

A la maison, il fait le travail donné par l'école, ainsi que, quand nécessaire, quelques exercices pour mettre en pratique des notions de grammaire par exemple. De la lecture voix haute 2 à 3 fois par semaine (on se partage les histoires : il fait le narrateur et nous les dialogues et inversement).

Pendant les vacances, sur conseil de l'orthophoniste et aussi du neuropédiatre, il travaille 10/15mn par jour pour entretenir tout ça : un exercice de grammaire, ou un verbe à conjuguer ou un peu de lecture etc....mais jamais les weekends. Comme en période scolaire, le dimanche il ne fait rien non plus.

Il est très motivé, il évolue bien donc ça roule.

Mais voilà, ce weekend, on avait la famille à la maison, dont ma chere belle soeur 😐 :paf :paf :paf qui n'est pas du tout concernée par les problèmes dys, et a plutôt une vision particulière de l'école, au point d'avoir déscolarisé un de ses enfants car "la maitresse faisait ch....". Voilà pour le contexte.

Et là, je m'en suis pris plein la tête. En gros voilà son message :

- je fais travailler mon fils 1h par jour, 365 par an

- je ne suis pas une maman bienveillante

- mon fils n'a pas de chance d'avoir une maman comme moi 😮 😮 😮

- il est démotivé et dégouté

- que mon unique argument c'est que pour y arriver mon fils doit bosser plus que les autres

et j'en passe.

Je suis sciée.....venant d'une personne qui n'a JAMAIS prêté attention à mes enfants. Du coup, je voulais avoir votre point de vue concernant le travail fait par mon fils. On en fait vraiment trop ? Vous faites comment avec vos enfants ?

Merci d'avance pour vos retour....je suis un peu désespérée aujourd'hui 😕 🙁 🙁 🙁

Quote
Posté : 15/12/2015 12:43
KILOU18
(@kilou18)
Membre estimable

Bonjour,

Non vous n'en faites pas trop : il est vrai que les dys doivent travailler plus que les autres pour y arriver.

Ne tenez pas compte des commentaires de votre belle-soeur elle n'a rien compris aux dys. Elle parle comme les personnes qui pensent qu'elles connaissent le sujet.

Bonne chance avec votre loustic et accrochez-vous !

Kilou

RépondreQuote
Posté : 15/12/2015 12:51
calimerette
(@calimerette)
Membre actif

Merci pour votre réponse rapide ! Ca fait vraiment chaud au coeur !

C'est vraiment pénible de devoir subir le jugement de personnes n'ayant pas de connaissances sur le sujet.

RépondreQuote
Posté : 15/12/2015 1:10
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Les mamans d'enfants qui ne rentrent pas dans le moule sont toujours les 1ères accusées de mal faire leur job de maman.

Alors à chacun de faire de son mieux, sans tenir compte des avis accusateurs et non constructifs.

Il faut juste rester à l'écoute des personnes qui proposent des possibilités viable ou adaptable.

Votre belle sœur a peut être, elle même, mal vécu sa scolarité et cherche une solution alternative pour ses propre enfants. C'est ça vie, pas la votre, dans quelques années vous serez peut être d'accord sur bien des points, mais en ayant chacune trouvé vos solutions.

GENE

RépondreQuote
Posté : 15/12/2015 1:49
SylvieR
(@SylvieR)
Membre de confiance

C'est un peu le débat qu'on a eu à une époque avec l'école Montessori où était mon fils. Ils pensaient qu'il suffisait de laisser l'enfant en roue libre et que de lui-même, il trouverait la voie des apprentissages. Mais pour un dys, ça ne marche pas comme ça. il faut rabâcher, et si possible à dose homéopathique mais régulière. Enfin, c'est mon expérience.

Dans cette école, plutôt que de guider un peu plus un dys pour qu'il accède aux apprentissages, ils préféraient qu'il suive "son rythme" et le faire redoubler plusieurs fois de suite ! Je ne suis pas sûre que ces enfants-là aient trouvé ça si génial que ça.

Et puis c'est vrai qu'on se fait toujours critiquer. A présent, c'est une amie qui trouve que mon fils devrait travailler plus. Les gens (enfin, les enquiquineurs) ont toujours quelque chose à redire. C'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnaît, d'après moi.

Laissez-les parler et suivez votre idée.

Nous c'est ce qu'on a toujours fait, et avec le recul, je pense qu'on a bien fait.

Ce que vous faîtes est très bien. Le quart d'heure par jour, c'est parfait. C'est ce qu'il y a de plus efficace, et pas trop fatiguant. En plus, votre enfant ne paraît pas souffrir de ces petits travaux. C'est une chance que nous, nous n'avons pas toujours eue !

Je pense que vous êtes celle qui sait le mieux ce qui convient à votre enfant. Et votre belle-soeur se trompe clairement de cible !

RépondreQuote
Posté : 15/12/2015 11:33
calimerette
(@calimerette)
Membre actif

SylvieR, ton témoignage me parle énormément. Ma belle-soeur est carrément dans le truc Montessori, elle veut monter une école etc etc.

Le seul souci avec elle c'est que, quel que soit le sujet, elle pense toujours détenir la vérité....sur l'allaitement, sur l'éducation au sens large, sur la cuisine à acheter, sur les vacances etc....

Là, elle me juge et juge mon fils sans même en avoir discuté un minimum avec mon fils (qu'elle a catalogué comme au bout du rouleau, démotivé etc) et juste parce que je lui ai dit qu'il devait travailler un peu tous les jours.

Bref, merci en tout cas pour votre soutien. Ca fait chaud au coeur de se sentir comprise ! 🙂 🙂 🙂

RépondreQuote
Posté : 16/12/2015 10:25
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Coucou,je m'incruste dans la conversation car j'ai connu la critique avec mon fils dys tdah,,,

C'était chaud chez nous,surtout avec mon mari qui aime bien faire l'autruche face au problème. 😀 ,seule contre tous!je me suis documenté,informé,UN MAX!decortiqué,détaillé le pourquoi du comment sur le fonctionnement de mon fils dit "dyfferent"j'avoue être une accroc de forum concernant la dys"je me sens vachement moins seule"sans compter les différentes assoc.

C'est le seul moyen pour convaincre qu'il n'existe pas une recette pour tous,car nos dys sont tous dyfferent!

On est Mere,pas professionnel des apprentissages,on fait des erreurs aussi,j'ai le souvenir d'une ortho qui avait toujours chose à dire,sa vérité sur notre fils,ses convictions,aujourd'hui elle se trouve face à son propre fils décelé dys en 3 Eme. Son discours change 😉

Bref,j'en prend,j'en laisse,,,,,,,,pour nous c'est aussi la répétition "homéopathique" j'aime bien ce terme de sylvie 😀 , mais d'abord pour que cela fonctionne il faut avoir toutes les clés sur le mode de fonctionnement de nos dys.

Mon fils apprend ses poésies en s'enregistrant sur un Dictaphone qu'il écoute plusieurs fois, (3) puis se creer une chorégraphie avec les rimes,ça marche pas mal,et ca lui demande moins de répétions que de le lire seulement dix mille fois.(trop fatigant)

Il existe tellement de façon d'apprendre,de mémoriser! La gestion mental ouvre des pistes pour nos dys,pour les parents.

Fini le discours écrit 100 fois pour mémoriser, (qui ne marche pas pour nos dys d'ailleurs)

Bref, tous ca pour dire que je ne parle jamais des difficultés de mon fils en famille,,,,,que mon mari s'est enfin ouvert à la dys de notre chouchou super intelligent 😀 , deux contre tous c'est quand même mieux :b ,

Il y a un proverbe que j'aime bien "UNE MERE COMPREND LE LANGAGE DE SON FILS MUET"

Alors laisser parler 😀

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 16/12/2015 1:02
papyoon
(@papyoon)
Membre de bonne réputation

bonjour calimerette

no panik.

vous etes la maman de votre enfant , c vous qui le connaissez, qui etes aupres de lui et savez de quoi il a besoin, qui le comrpenez.

Ce que vous faites au quoitidne me parait tout a fait adapté.

Nos enfant doivent travauileer 2 fois plus que les autres plaheureusement

pour arriver a un resultat qui a une note qui ne traaduira jamais la quantité deffrots quils ont fourni en plus.

Tout cela parce que des personnes qui ne comprennent rien aux dys (comme votre belle soeur apriori) enseignent a nos enfants et que du coup nous les parents devons compenser afin que nos enfants comprennent ce qui est demandé et puissent evoluer dans leur scolarité.

Restez confiante, a mon sens on en fait jamais assez pour nos enfants.

Il est evident quils ont besoin de pauses, de loisirs, de temps pour souffler recharger leur energie et souffler car c lourd tout ça. mais comment faire dans ce monde de fous, qui va vite qui ne sarrete pas pour nos enfants qui nest pas adapté, on les abandonne? NON, on les soutient et c ce que vous faites, vous aimez votre enfant, et vous laccompagnez du mieux possible comme une maman qui l'aime, je ne vois pas ce quil y a a reprocher.

' Rien n'est dans l'esprit
qui ne soit entré par les sens'
Aristote.

RépondreQuote
Posté : 04/01/2016 5:15
Share: