Forum

Faurum

Notifications
Clear all

RITALINE pour dys?  

Page 1 / 2
  RSS
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour,

Je viens d'un RDV avec un neuro pédiatre du KREMLIN BICETRE pour mon fils de 11. Ans dyagnostiqué par une ortho (dyslexique et dysorthographique)la neuro nous dit que notre fils n'est pas dys ou très légèrement mais plutôt TDAH je ne reconnais pas mon fils hyperactif,même s'il est vrai qu'il est souvent en opposition et a du mal à être attentif,et nous propose un traitement RITALINE,je viens de regarder les effets secondaire ,ça fait peur,ce médoc est comparé à de la cocaïne.je ne sais plus quoi penser et a qui faire confiance ça fait 3 ans qu'il suit une ortho qui admet ses difficultés d'attentions mais de la à le médicaliser 🙁 avez vous eu ce genre de traitement pour votre enfant?je suis complètement perdu et j'ai peur de prendre une mauvaise décision.

Merci pour vos témoignage

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

Quote
Posté : 21/11/2013 8:18
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

En plus quand j'y repense elle l'a gardé 30 mn car elle était en retard pour le patient suivant,on a eu le temps de lui parler de ses difficultés à lire et écrire et de comprendre ce qu'il lit.mais la première chose qu'elle a retenue c'est qu'il coupait souvent la parole et qu'il était en opposition sur certaines explications.quand je regarde ses cahier de devoirs ou d'évaluations,on retrouve des textes illisibles des fautes partout depuis toute ces années à être persuadé d'une dyslexie,pour entendre aujourd'hui qu'elle n'est pas vraiment la cause de ses difficultés scolaire.pfff c'est pas évident de remettre en question l'idée que l'on sait fait.et en plus elle est contre l'ordi en classe.elle pense que c'est lui rajouter des difficultés alors qu'il est super doué en informatique.bref,on va cogité.

A suivre

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 21/11/2013 9:18
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

En plus du bilan ortho, y a t il un test Qi, un questionnaire de corners, etc...

Le TDA avec ou sans hyperactivité est fréquent chez les dys, l'hyperactivité physique n'est pas toujours le symptôme le plus perturbant pour la scolarité.

GENE

RépondreQuote
Posté : 21/11/2013 9:53
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonsoir gêne

Oui le teste corners a été négatif,et le TDA sans hyper activité,oui le QI A été fait il y a 2ans.mais en même temps elle nous dit qu'il a pu être hyper et que cela s'est accentué avec l'âge.car elle le trouvait souvent dans l'opposition,elle dit aussi qu'il doit exacerber ses profs car il a toujours le dernier mot et réponse à tout.pourquoi?dois je prendre un autre avis?ca fera que le 3 eme,je ne sais plus,mon fils en a marre d'être trimballé de droite à gauche

Message édité par : Lolo78 / 21-11-2013 22:01

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 21/11/2013 11:00
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Personnellement je adulte dys et TDAH et sans doute un peu précoce, je peux vous dire que ce n'est pas écrit sur mon visage n'y même dans mon comportement au prime abord.

Ce qui est sûre c'est que j'ai pris de la ritaline pendant 18 mois et je peux vous assurer que ma vie s'est largement facilité.

Diminution des erreurs d'inattention, meilleure mémoire, moins de fatigue, amélioration significative de mes rapports humains, ce qui est le plus important c'est que l'amélioration a eu lieu sous ritaline, mais persiste après. Même si on ne sait pas comment la ritaline agit, il est clair qu'elle permet un meilleur fonctionnement du cortex préfrontal qui persiste dans le temps.

Une de mes filles est dans un cas similaire à votre fils, la neuro à proposé la ritaline, nous n'avons pas encore franchit le pas car pour l'instant la scolarité suit. Mais je sais que si les difficultés augmentent et que la souffrance prend le dessus, nous en passeront par la médication.

Voilà pour mon expérience.

GENE

RépondreQuote
Posté : 22/11/2013 10:49
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour gene,

Merci pour votre réponse,on en parle beaucoup avec mon fils et lui biensur veut essayer,car il est en échec scolaire.mais mon mari a lu beaucoup,beaucoup de chose sur le net et du coup,il doute,moi je me dis que l'on peut toujours essayer que ce n'est pas définitif.

avez vous eu des effets secondaire,comme une perte d'appétit,ou des problème de sommeille,il est dit aussi que quand la RITALINE NE fait plus effet(soir)l'enfant peut ressentir des angoisses,il est dit aussi que cela peut jouer sur sa croissance.

J'ai pris un RDV avec un pédopsychiatre du CMP maurepas,pour savoir s'il on peut le faire suivre sur ce trouble en psy sains médoc.après je pense en effet qu'on va arrêter de cogité et faire les chose pour avancer et qu'il soit enfin bien dans sa scolarité .

Merci,

A suivre

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 22/11/2013 1:36
sducros
(@sducros)
Membre de bonne réputation

Le mien a été diagnostiqué dys... quelquechose et ayant un trouble de l'attention (bilan orthophoniste, psychologue (wisc4), orthoptie).

Nous avons commencé depuis les vacances de toussaint le quazim qui est lui aussi classé comme stupéfiant et du même genre que la ritaline. Cela semble faire effet car l'instit, l'orthophoniste et la prof de musique m'ont dit qu'il faisait des progrès et semblait prendre confiance en lui. Il ne sont pas au courant de la prise de médicaments et pensent donc que c'est leur méthodes qui portent leurs fruits.

Je n'ai pas remarqué d'effet indésirable (le médecin m'avait dit que s'il y avait des tics nerveux ou des maux de tête important on arrétait tout).

Je revoie le neuro-pédiatre la semaine prochaine pour faire le point.

Ce que j'ai constaté c'était peut être un peu plus d'énervement le soir et une plus grande sensibilité, il se met quequefois à pleurer quand il n'arrive pas à faire une chose. Il a aussi des difficultés à s'endormir mais c'était déjà le cas avant.

Il a quand même plus confiance en lui et se sent aussi rassurer d'avoir ce médicament et me le réclame le matin.

Nous avons attendu presque un an et demi avant de nous décider car c'est vrai que ça n'est pas anodin comme médicament mais c'est suivi de très près et au moindre doute, on arrête, il n'y a pas d'accoutumance. Le médecin nous a même dit d'arrêter pendant les vacances scolaires.

RépondreQuote
Posté : 22/11/2013 4:22
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Le médicament agit comme un antidouleur, c'est à dire qu'il agit quelques heures et ensuite l'effet s'estompe rapidement.

Pour les hyperactif cela veut dire que tout les symptôme reviennent au galop et ne sont plus maitrisable, ce qui est désagréable pour l'enfant qui donne l'impression d'être dans un état pire qu'avant.

Dans mon cas (à l'âge adulte), la diminution de la fatigue et du stress en cours de journée, me permettait d'encaisser sereinement la fin de l'action du médicament.

Je regrette une chose, c'est de n'avoir pas cesser de fumer en même temps que j'ai pris la ritaline, parce que la 1ère semaine je n'avais plus besoin de fumer autant et le grignotage avait disparu. Mais ça n'a duré qu'une semaine, les habitudes ont la vie dure. Je prenais la ritaline sans interruption weekend et vacances, je trouvais pénible d'arrêter et reprendre, mais quand j'ai décidé d'arrêter, ça n'a pas été un problème. C'était l'alternance avec sans qui était pénible pas le manque.

Certains enfants ont une réelle perte d'appétit et dans ces cas il faut envisager l'arrêt.

GENE

RépondreQuote
Posté : 22/11/2013 4:35
Auroredyspraxie
(@Auroredyspraxie)
Membre de bonne réputation

Bonsoir

en aparte pour Gene : je vous ai répondu en privé mais je suis pas sure que ma réponse soit partie J'ai un peu de mal à utiliser la boite privée de ce site.

RépondreQuote
Posté : 22/11/2013 7:05
durdur
(@durdur)
Membre estimable

Bonjour,

Je ne peux pas vous aider pour la médication mais pour les errances diagnostiques je suis au top ! juste pour dire qu'un rdv d'une demi-heure me semble très peu pour diagnostiquer définitivement : selon le moment de la journée ou de la semaine où vous voyez mon fils, vous ne lui denneriez jamais la même pathologie.

bonne journée.

RépondreQuote
Posté : 23/11/2013 10:32
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonsoir durdur,

Oui j'suis d'accord,pour les différents moment de la journée,mais là ce qui me choque c'est qu'on a en face de nous des professionnelles qui gèrent des petits bout,et c'est eux qui envoient les comptes rendu auprès du médecin scolaire,qui entre nous n'a jamais rencontré mon fils,et va se caler sur les différents bilan(ortho,pédopsychiatre)je sais aujourd'hui quelle aménagement mon fils à besoin,j'espère que ça sera entendu par l'équipe enseignent,j'ai RDV lundi soir avec tous ce petit monde et le médecin scolaire avec mon fils.je stress un peu,ça fait tellement longtemps que j'attend ce moment,quelque soit son dyagnostique il va plus mal que ce que je pensais,et ses notes sont en chute libre,en l'espace d'un mois,il en deviend même agressif avec nous a la maison,et me dit que tout ce qu'on fait ne sert à rien,j'ai des doutes sur tout,et même l'horthophoniste je me demande s'il doit continuer,car d'après la pédopsychiatre une fois la RITALINE prise plus de problème de concentration donc moins de faute,et plus de travail accompli.alors à suivre.

Et merci a tous ceux qui racontent leurs expériences.on se sent moins seule.et ça aide a mieux comprendre certaines choses,pour les différentes démarches aussi ça ma beaucoup aide.encore merci.

A suivre.laurence

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 23/11/2013 8:22
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonsoir,

Bon Benh ça y est,le RDV avec la directrice,medecin scolaire,prof principale c'est super bien passé,j'étais super stressé,je ne savais pas par quoi commencer et bégayé sans pouvoir trouver mes mots,un truc de dingue.bref tout le monde a été très compréhensif,surtout la prof principal qui a bien cerné mon fils,car apparemment elle avait un peu d'expérience et a même demandé si je pouvais lui rapporter de la doc sur les dys TDA,elles ont notées sur une feuille tout les aménagements nécessaire pour un PAI en attendant le PPS,il n'aura pas l'ordi dans un premier temps car la MDPH n'en a plus(d'après le médecin scolaire)j'ai demandé d'alléger son emploie du temps scolaire ultra chargé par des accompagnements personnalisé en plus des suivis ortho et psy pour qu'il est un peu de temps a faire ce qu'il aime et surtout surtout l'allégé 😉 ouf

.et on a aussi prit la décision avec le papa très inquiet de lui donner la RITALINE (je n'en ai pas parlé à la réunion j'attend de voir les résultats)notre médecin de famille nous dit qu'effectivement on peut essayer,il faut trouver un moyen de le soulager,et de toute façon on va le suivre de près.

Voilà,je me sens un peu soulagée et me dit que peut être s'il est reconnu dans son handicap il avancera avec sérénités.

Je reviens plus tard vous donner ses résultats sous RITALINE.

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 25/11/2013 11:37
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Bonjour,

Bon Benh je vous donne des nouvelles de mon petit loup.

Alors déjà je voulais donner le bon nom du médoc QASIM qui est un peu près la même chose que RITALINE.

ça fait que 4 jours qu'il en prend sur le conseil du neuro pédiatre du KREMELIN BICETRE.et la décision a été super dur a prendre :#.

Déjà dans un premier temps il écrit tout ses cours,qui jusque-là était quasi impossible.

Il m'impressionne car il arrive a me d'écrire l'état dans le quel y est à différent moment de la journée.

Super attentif et concentré le matin jusqu'à environ 14h et après il dit se sentir agacé et ça se voit sur ses cahiers de copie.

La neuro pédiatre me dit que c'est normal pour le moment il a la petite dose,on augmente semaine prochaine.

Par contre on continu l'orthophoniste il fait des inversions phonologique p/b, f/v, k/g

Le bilan orl est bien au test Audiogramme.

Il lui reste aussi le problème du regard des autres sur lui,donc ne veut toujours pas d'ordi(que j'ai demander quand même)

Et ne veux plus que le prof face des photocopies et dit qu'il n'en a plus besoin puisqu'il a la pilule magique.ca m'inquiète un peu.j'ai donc demandé un suivi avec la pédopsychiatre.

Il a du mal à s'endormir,se réveil plusieurs fois la nuit.

Mais dans l'ensemble en 4 jours c'est fou comme il se sent quand même mieux.

Voilà à bientot

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 29/11/2013 12:07
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Espérons que la suite de la médication continue d'être bénéfique, un an ou deux pour apprendre un nouveau comportement et pouvoir cesser la médication.

Le suivi pédopsy pour gérer le regard des autres sera bénéfique et aussi pour apprendre à ne pas compter que sur le Qasim pour se gerer.

GENE

RépondreQuote
Posté : 29/11/2013 7:39
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble
Citation : gene 

Espérons que la suite de la médication continue d'être bénéfique, un an ou deux pour apprendre un nouveau comportement et pouvoir cesser la médication.

Le suivi pédopsy pour gérer le regard des autres sera bénéfique et aussi pour apprendre à ne pas compter que sur le Qasim pour se gerer.

Merci beaucoup,c'est ce que je pense aussi 😉

Laurence

Message édité par : Lolo78 / 30-11-2013 08:47

Message édité par : Lolo78 / 30-11-2013 08:48

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 30/11/2013 9:45
Page 1 / 2
Share: