Forum

Faurum

Résoudre son problè...
 
Notifications
Clear all

Résoudre son problème en anglais  

  RSS
Dref
 Dref
(@Dref)
Membre éminent

Premier post chez les adultes !

Mon fils (19 ans) semble vouloir régler son problème en anglais. Je cherche une méthode appropriée qui puisse l'aider (sachant qu'il n'ira pas vivre un an en Angleterre). Il doit parvenir à comprendre, mais également à lire et écrire, puisqu'il devra valider son niveau par un examen. Inutile de vous dire qu'il est allergique à l'anglais façon scolaire…

Des conseils ? Des idées ?

Et que pensez-vous de cette méthode, ceux et celles qui ont déjà creusé la question ?

http://www.englishspeakit.fr/pages/demo/elearning-demo.html?ie=UTF-8&oe=UTF-8&q=prettyphoto&!iframe!=true&width=655&height=450

Fred

Quote
Posté : 30/07/2012 8:45
Claude
(@Claude)
Membre noble

Sans avoir testé, j'ai visionné ton lien et exploré un peu leur site.

Cela a l'air bien pensé niveau cognition et accessible à nos Dys adultes.

De l'intensif sans en avoir l'air en rentrant dans su concret. Pourquoi ne pas essayer si ce n'est pas trop cher.

RépondreQuote
Posté : 30/07/2012 1:49
marinec
(@marinec)
Nouveau membre

Bonjour Dref

Personnellement, j'ai réussi a progresser en anglais en regardant des séries/films en anglais sous titré anglais. Ce n'est pas miraculeux mais ça présente à mes yeux le gros avantage de ne pas être un vrai temps de travail. A l'issu de mes journées de cours, une fois le travail fait, je n'avais pas l'énergie de me mettre réellement à étudier l'anglais tant dis que regarder une série relevait d'avantage de la détente. En regardant des choses assez léger, où l'on suit facilement l'intrigue même sans tout comprendre, j'ai pu m'imprégner de la musique de la langue, sans me soucier des règles de grammaire. En fin de compte, j'ai fini par pouvoir trouver les bonnes tournures "à l'oreille" plutôt qu'avec les régles qui me paraissait tout aussi obscure qu'en français et j'ai peu à peu élargie mon vocabulaire sans me stresser à retenir par coeur des listes de mots sans succès.

Une fois arrivé là, j'ai pu "bachotter" l'examen (j'ai passé le TOEIC) a coup d'examen blanc et de cours de soutien (proposer par mon école).

Il s'est écoulé un an entre le moment où je me suis mise sur le coup et l'examen. Toujours dans le cadre de l'école, j'ai fait un séjour à "l'étranger" de 4 mois en Slovénie (où j'ai communiqué en anglais) mais honnêtement, ça n'a pas été spécialement un déclique pour moi. Celà m'a surtout prouver que j'étais capable de comprendre le sens général de ce qu'on me dit en m'appuyant sur le contexte. En effet,l je suivait un peu près les discussions en anglais... aussi bien qu'en slovène dont je ne connaissais rien.

J'espère que mon expérience pourra aider.

Marine

RépondreQuote
Posté : 03/08/2012 1:31
Claude
(@Claude)
Membre noble

Mon fils a fait comme vous Marine ! Il en a visionné des séries en VO sous-titrées en anglais et des films ...

Moi, j'ai appris en regardant le show d'Oprah Winfrey (Talk Show aux USA) dans les années 80.

Du temps, pas de stress, pas de jugement, du plaisir, ça aide !

RépondreQuote
Posté : 03/08/2012 1:51
Dref
 Dref
(@Dref)
Membre éminent

Bonjour et merci pour vos idées. je crains qu'il faille quand même un petit niveau en anglais, niveau qu'il n'a pas du tout… Enfin, je vais en parler avec lui !

Fred

RépondreQuote
Posté : 22/08/2012 9:44
cbestern
(@cbestern)
Membre de bonne réputation

perso pour moi l'anglais as été aussi dur et long a apprendre que le français. Je n'ai pas trouver la formule miracle mais a force de vouloir faire rentrer un truc rond dans ma tete carré, ça fini par rentrer. J'ai 35 ans et un niveau d'anglais tres mauvais mais j'ai un niveau.

RépondreQuote
Posté : 05/09/2012 9:12
estelle_2574
(@estelle_2574)
Nouveau membre

Bonjour,

Je suis dyslexique-dysorthographique. J'ai 32 ans et je peux dire, à présent, que mes problèmes de lecture et d'orthographe sont derrière moi. Cependant, l'apprentissage des langues étrangères reste encore aujourd'hui très difficile. Pour ma part, j'ai également un trouble associé appelé TDAH (Trouble du Déficit de l'Attention avec Hyperactivité). Quand on est dyslexique, apprendre une langue demande beaucoup d'efforts et de concentration.

J'ai essayé plusieurs méthodes dont la méthode d'e.learning "l'anglais en V.O." proposée par "Le Comptoir des Langues". Si vous allez sur leur site, vous pourrez vous apercevoir que ces 2 noms "English Speak It" et "Le comptoir des langues" sont de la même société. Le contenu est donc identique. Qu'est-ce que j'en pense? Les histoires sont sympa, c'est bien expliqué, la progression de la difficulté est bonne mais je n'ai pas trouvé cette méthode suffisamment variée et interactive.

En revanche, je vous propose "Englishtown" : http://www.englishtown.fr/online/home.aspx

C'est la meilleure méthode que j'ai trouvée pour apprendre l'anglais quand on ne peut pas partir à l'étranger. Je vous laisse découvrir leur site. N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

De plus, il peut être intéressant de lire des livres en anglais. Il en existe avec des niveaux de difficultés adaptés à tous niveaux mais il n'est pas facile d'en trouver. Pour ma part, j'ai pu en acheter dans une librairie à Genève, OffTheShelf : http://books.offtheshelf.ch/ .

Je vous joins également ce lien : http://elt.oup.com/catalogue/items/global/graded_readers/oxford_bookworms_library/?view=Standard&cc=global&selLanguage=en&mode=hub

Pour ma part, j'ai lu "Goodbye, Mr Hollywood" et j'ai compris l'histoire, un exploit!

J'espère que ces quelques lignes pourront vous être utiles.

😀

RépondreQuote
Posté : 06/09/2012 10:14
Lola78
(@Lola78)
Nouveau membre

Bonjour,

J'arrive sur votre forum et je suis ravi de savoir qu'il existe un tel endroit où partager nos experiences.

Mon fils Romain a 15 ans et est dys-dysorthographique. Il avait beaucoup de mal avec l'Anglais vous vous en doutez.

Suite à la lecture de ce post il y a 3 mois, j'ai fais le choix d'essayer cette méthode. Je voulais aujourd'hui vous faire un bilan de cet essai et je me suis donc créé un compte sur le forum.

Romain a tout de suite accroché, les histoires sont sympathique et l'ensemble des mots sont illustrés par un dessins très explcite (quelque fois un peu trop). Il a aimé les jeux de sons et a fait beaucoup de progrès depuis 3 mois. Il nous a même rapporté un 13/20 à son premier DS, et dieu sait que ce n'était pas gagné 🙂

Je vous conseille réellement d'essayer, le prix n'est pas si élevé et c'est un bon investissement.

A bientôt,

RépondreQuote
Posté : 16/09/2013 7:34
jspski
(@jspski)
Membre éminent

bonjour,

moi j'ai tout esseiller pour apprendre l'anglais (stage en angleterre, methode alternative, film ou serie en VO sous titré,....) et j'en arrive a juste arriver a me débrouiller en anglais scientifique dont j'ai besoin pour ma fillière (et encore je l'ecrit très mal).

mais je pense que chaque elément ma aider dans mon apprentissage de l'anglais.

le gros problème de l'angalis c'est que on apprend la gramaire pour le parler, or je pense que nous autre les dys on ne fonctionnne pas sur des truc logique, mais sur du "ca sonne bien ou ca sonne mal". les fois ou j'ai le plus progresser c'est quand meme ne angleterre.

sinon pour les exam style TOIC ou TOFL un peu de bachotage est nessecaire, s'entrainer tout le temps a l'exam ca marche en complement de quelque progrès.

RépondreQuote
Posté : 17/09/2013 11:30
Share: