Forum

Faurum

Quelle metier pour ...
 
Notifications
Clear all

Quelle metier pour un DSY  

Page 2 / 2
  RSS
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

D'autre sont venus pour des problèmes similaires. La mise en place de logiciel de dictée vocal avec correcteur antidote est une des solutions.

Pour le budget de l'aménagement de poste certains passent par la reconnaissance de handicap auprès de la MDPH.

Courage

GENE

RépondreQuote
Posté : 13/02/2015 1:00
POW
 POW
(@POW)
Nouveau membre

Bonjour,

j'ai 25 ans et je connais le meme problème que vous et j'ai l'impression que je suis malheureusement condannée à changer indéfiniment de travail.

j'ai été dagnostiqué dyslexique en juillet 2013, je venais de changer de travail et dans cette boite il y avait beaucoup d'échange par email j'ai donc décidé d'aller consulter une orthophoniste pour corriger mes problèmes d'orthographes et c'est la quelle a poser le diagnostique de la dyslexie.

j'ai démission de mon travail car j'étais mal a l'aise dans mon travail à cause de mes erreurs et d'une mauvaise ambiance, j'étais très stresser, angoisse, dépression. je déménage et retrouve un travail au début tous ce passait bien et au bout de 6mois des erreurs, stress, mal à l'aise. Mon employeur n'arrivait pas a expliquer ses erreurs et moi non plus. j' ai consulté une nouvelle orthophoniste qui m'a expliquer que la dyslexie ne se resumait pas a des simples fautes d'orthographes mais aussi à des inversions et problèmes de lecture. D'oû mes erreurs de recopie de chiffre et inversion en plus je me fatigue plus vite que les autres et je suis plus lente.

Au final, nous avons fait une rupture conventionnelle avec mon employeur car quand il a pris que j'étais dyslexique des mois de souffrance et de calvaire se sont enchainer (heures sup abusive jusqu'a 20h 22h, minuit, les week-ends, jours fériés, d'humiliation, de moquerie, être rabaisser) jusqu'a ce que je craque.

Ensuite chomage pour moi, je cherchais une reconversion professionnelle aucune idée ne me venait à l'esprit. Je suis gestionnaire de paie, j'ai fais des études de comptabilités DUT et licence puis une spécialisation paie.

j'ai été contacté par une agence d'intérim pour trois semaines de travail au final la mission se passe bien il me propose 4 mois puis 4 mois et encore 4mois la mission doit se finir début juin 2015. Alors je me suis mis a esperer un CDI pouvoir enfin faire des projets ( achat d'une maison, poser des vacances, se sentir bien, une situation stable) mais la dyslesie me rattrappe depuis mars. Mes collegues ont remarquer mes erreurs, ambiance de travail dégradé, angoisse, fatigue ( car pas de prise de vacances).

cette situation m'affecte beaucoup je me retrouve au final toujours en situation d'échec car dans mon métier beaucoup d'échange d'email ( perte de temps pour la rédaction pour faire simple et limiter les fautes d'orthographes) chiffres, téléphone, réaliser plusieurs opérations en meme temps.

Voila en juin je dois repartir une nouvelle fois à zéro que faire comme métier ?

cordialement,

RépondreQuote
Posté : 09/04/2015 1:09
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Pow, avez vous essayé la dictée vocal et les correcteurs orthographiques, cela pourrait être un investissement utile?

GENE

RépondreQuote
Posté : 09/04/2015 2:18
POW
 POW
(@POW)
Nouveau membre

non je connais pas, le coût du logiciel est élévé ?

est ce que vous me conseillier dans parler a mes prochains employeurs, apparamment on peut se faire reconnaitre entre "travailleurs handicapé" ?

quelles sont les démarches ? cela ne pénalise pas une carrière ?

cordialement,

RépondreQuote
Posté : 10/04/2015 12:00
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Vous pouvez déjà faire un essai avec l'option de votre ordi, il vous faut juste un casque et un micro.

Le plus basic des logiciels de dictée vocal est "dragon", pour le correcteur orthographique il faut prendre antidote.

Il y a des associations qui proposent des rencontres entre adulte dys pour échanger autour des moyens de compensation, n'hésitez pas à vous renseigner sur votre région.

GENE

RépondreQuote
Posté : 10/04/2015 11:23
POW
 POW
(@POW)
Nouveau membre

merci gene pour les conseils.

j'ai demandé un dossier pour la reconnaissance de travailleur handicapé, j'ai démarché deux associations pret de chez moi j'attend leurs retour.

je vais essayer d'aller voir pole emploi pour avoir un bilan de compétence car le cycle infernale recommence je suis de nouveau bientot sans travail ...

RépondreQuote
Posté : 07/05/2015 1:47
marieetrichard
(@marieetrichard)
Nouveau membre

Je pense aussi que si tu demandes à pas mal de gens tu vas vite te rendre compte que tel ou tel emploi t'es déconseillé. Alors que non. L'informatique en est un bonne exemple, nombreux sont ceux qui vont lever les yeux au ciel en disant que ce n'est pas un métier adapté. N'importe quoi ...

RépondreQuote
Posté : 19/06/2015 2:44
ludo
 ludo
(@ludo)
Membre estimable

bonjour à tous

la question si j'ai bien lu :paf

c'est quel métier pour un dys ?

Ont peux ajouté quel orientation pour un dys

Je me pose souvent la question, sommes nous fait pour quelque chose de particulier.

Je me pose souvent la question sur mes qualités. Quel qualité je possède.

Je me pose "PAS" la question sur mes défauts "ont à des champions autour de nous pour nous le rappeler tous les jours.

Je me dit toujours qu'il est plus facile de nager dans le sens du courant, que le contraire.

Autrement dit je préfet avancer avec mes qualités que mes défauts, en mon sens on y arrive plus vite et plus facilement.

RépondreQuote
Posté : 21/08/2015 11:16
HN
 HN
(@HN)
Nouveau membre

Bonjours tout le monde

Bonjour Adama1908

Pour ma part, je suis dyslexique et dysorthogaphique. Malgré se handicape j'ai fait des études, et aujourd'hui je suis en phase d'obtenir un second master et je souhaite continuer en thèse.

Comme quoi... on peut souffrir de dyslexie et pourtant réussir dans les étude.

Pourtant, il est vrais que se handicape n'est pas facile tout les jours.

Dans ma scolarité, pour les travaux, j'avais toujours le maximum de point en moins à cause de mes fautes. Pour les travaux plus conséquent comme les dossiers ou les rapport, j'ai la chance d'avoir une fiancée très compréhensive et très proche de moi qui me corrigeais la moindre de mes lignes. Dans le cas de mail ou de réponses directe par écris, ça reste compliqué même avec un correcteur.

il y as quelque temps, ma chef de projet m'as fait la remarque que je n'étais pas autonome dans mon travail. Que j'étais incapable de fournir un travail sans que quelqu'un repasse derrière pour me corriger... Je doit vous avouer que c'est plutôt blessant d'autant plus que je prévient les personne de mon problème.

Il faut savoir tenir bon et montrer que notre problème ne vient pas entraver le potentielle que nous pouvons apporter.

RépondreQuote
Posté : 22/08/2015 11:22
ludo
 ludo
(@ludo)
Membre estimable

Je suis d'accord avec toi HN.

Pour ce qui est de la relation au travail, j'ai pu constater, supérieur ou pas il y a toujours concurrence.

Peut être encore plus avec son supérieur, car en réalité sa concurrence direct est bien vous.

Le truc c'est que nous passons notre vie à nous remettre en question, si ont nous rappel tout le temps nos défauts nous restons fixé dessus

ont ce sans plus nul que les autres et les autres en profites bien.

Pas tous le monde bien sur, mais ce qui cherche ce type de profit.

Pour ce qui est d'évolué en entreprise, soit vous vous remettez en question ou vous VOIR "je n'arrive pas le conjugué" les autres évoluer mais ce n'est pas une science exacte.

J'ai commencer à évolué le jour ou j'ai commencer à voir mon potentiel.

Aujourd'hui j'ai créer ma propre entreprise (Je ne peut allée plus mais sais moi qui est pris cette décision)

et j'assume mon rôle

La question pour moi aujourd'hui ou ce trouve mes limites :b

RépondreQuote
Posté : 25/08/2015 8:43
Lolo78
(@lolo78)
Membre noble

Les limites sont celles que tu te donnes,,,,,,par manque de confiance,par peur de ne pas y arriver,peur de l'échec,peur du regard de l'autre,,,,etc...

Y a pas de limite!,t'as le droit de te tromper,droit de faire des erreurs,on est des humains,on apprend ,on tombe,se fait mal,,,,mais on se relève!

Parfois avec des séquelles,mais quand on veut vraiment et quelque soit le handicap,on déchire!!!!et on y arrive .

Je ne sais plus qui a dit,"fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité"

Et se dire ,mais oui,C'EST POSSIBLE!

Maman de 2 garçons,14ans et 11 ans dont le plus jeune dyslexique dysorhtographique TDA

RépondreQuote
Posté : 26/08/2015 12:06
ludo
 ludo
(@ludo)
Membre estimable

lolo 78, je dirait plutôt les limites que nous avons c'est souvent les autres qui nous les imposent.

Au risques de vous mètre les autres à dos si vous prenait un chemin qu'ils peuvent trouver chaotique.

Le soucis c'est et toujours la communication. Réussir à ce faire comprendre relève d'un combat de tous les jour. Pour mon cas j'ai toujours eux du mal à me faire comprendre. J'ai le sentiment que je parle martien, et que le seule moyen pour me faire comprendre est de faire des démonstrations, ce qui va souvent à l'encontre systématiquement de ce qu'ont me dit "de ne rien faire".

C'est au final après les 1er résultats que l'on fini pare me suivre.

Mais c'est toujours compliqué.

Au final j'ai fini par m'orienté professionnellement dans le dessin assisté par ordinateur. Ce n'est pas un hasard. Je suis arrivé à ce métier en assemblant les qualités des dyslexiques et c'est l'un des métiers que peuvent faire les dyslexiques sans problèmes.

Pour revenir sur nos limites, le mur des limites s'effondre lorsque nous prenons compte de ce que nous souhaitons et plus seulement ce que les autres personnes qui vous en tours souhaite pour vous.

Je ne dit pas non plus qu'il faut en faire cas ça tête l'avis des autres étalements compte mais a condition qu'elles soient réfléchies et vérifié

RépondreQuote
Posté : 26/08/2015 10:59
anealiboron
(@anealiboron)
Membre noble

"je dirait plutôt les limites que nous avons c'est souvent les autres qui nous les imposent"

C'est un peu des deux....

Les autres ne manquent pas de vous rappeler, vos carences, surtout lorsqu'ils sont furieux parce que vous avez raison et eux tort.... Lol, expérience vécu remontant à quelques jours...

Soi-même on a fait parfois une montagne d'une taupinière.... Mais on a vécu scolaire qui fait qu'on a une très mauvaise image de soi et de ses capacités.....

Quant au métier... Tous les métiers sont ouverts.... même ceux de la plume et de l'ordinateur... Faut simplement y mettre le temps, la hargne, le boulot et que cela correspondent à ce que l'on a profondément à ce que l'on a envie de faire.....

La programmation ce n'est pas si terrible, c'est juste une histoire d'apprendre à écrire une nouvelle langue et de comprendre ce qu'on est en train d'écrire.... Une nouvelle langue....mais avec tous les acquis déjà accumulé... En décortiquant le langage et non plus en le globalisant, c'est pas la mer à boire.....

Faire juste attention garder assez de souplesse à son apprentissage pour se souvenir qu'il existe des langues étrangères même en langage de programmation... Que si l'ordinateur ne comprendra toujours que le binaire... Les hommes ont réussi à inventer déjà 2 ou 3 grandes langues qui pour dire la même chose emploie un formalisme différent.... Ah les humains !!!

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

RépondreQuote
Posté : 27/08/2015 11:11
Page 2 / 2
Share: