Forum

Faurum

Puis je être dysort...
 

Puis je être dysorthographique à 22 ans ?  

  RSS
crpe2019
(@crpe2019)
Nouveau membre

Bonjour,

J'ai 22 ans, et je suis une pro des fautes d'orthographes et de syntaxe. Mes professeurs me l'ont toujours fait remarquer tout au long de ma scolarité.

Cette année je suis en M1 MEEF pour devenir professeur des écoles. Je travaille dur sur mes fautes (qui sont de tout type : grammaticale, orthographique et de conjugaison), je relis mes copies sans cesse mais ce n'est pas ce qui m'empêche de faire des fautes.

Dernièrement une expérience m'a fait douter quant à mes aptitudes orthographiques :

Le mois dernier une prof qui est elle même dyslexique m'a prise à part pour me faire part de ces inquiétudes : J'étais une de ses meilleures copies au partiel, et pourtant j'étais celle qui avait fait le PLUS de fautes et ceci n'est pas concevable pour une future prof (elle a compté chaque faute de chaque copie, donc j'étais bien celle qui a fait le plus de fautes sur 60 élèves). 

Ainsi je me demandais, s'il était possible que pendant 20 ans de scolarité mes professeurs soient passé à côté de ma dyslexie, et si je devais demander un bilan orthophoniste ? Ou si ceci est inutile à 22 ans.

Honnêtement j'ai peur d'être ridicule de demander un bilan orthophoniste à 22 ans...

Quote
Posté : 03/03/2019 12:34
Apedys-admin
(@apedys-admin)
Membre Admin

Etre pro des erreurs d’orthographes… c’est déjà avoir de l’humour pour annoncer une difficulté. Bravo.

On parle alors de dysorthographie.

La dyorthographie est un trouble qui peut se « mesurer », se diagnostiquer par un bilan orthophonique, ce trouble d’apprentissage accompagne très souvent les divers troubles DYS, dont la dyslexie (trouble de la lecture et de l’acquisition de son automatisme).

Si vous décidez de faire un diagnostic, il est important de faire le point aussi sur votre vitesse de lecture ou les autres difficultés (les troubles associés) qui peuvent être liées à votre éventuelle dysorthographie.

C’est le bilan orthophonique qui vous précisera l’intensité du trouble.

Oui , il se peut que vous ayez traversé les années de scolarité sans diagnostic parce que c’est le cas de beaucoup d’élèves. Si vous êtes resté cependant dans le système scolaire traditionnel, vous avez sans nul doute mis en place des stratégies de compensation.

La difficulté, aujourd’hui est que, en master, il va être très difficile maintenant de mettre d’éventuels aménagements en place, alors que vous n’en avez pas disposé auparavant et que vous n’en avez pas fait la demande au moment de l’inscription.

Pour bénéficier d’aménagements de scolarité et d'examen il faut faire la preuve d'un trouble important (rôle des bilans) et  de difficultés scolaires.

Un bilan très sérieux très chiffré va être nécessaire sur la dysorthographie mais aussi sur les éventuels troubles associés. C’est seulement à ce moment-là que de solutions vont pouvoir se dégager : comprendre la composante du trouble, son degré (certains troubles restent légers et ne nécessitent pas d’aménagements).

 

Après se posera la question «  que mettre en place » si la difficulté est avérée ?

Quels outils à mettre en place pour contourner là à ce stade vos difficultés :

  • La rééducation,
  • le travail avec des fiches de correction,
  • Les logiciels de dictée vocale vont vous permettre de dicter des phrases en faisant beaucoup moins d’erreurs et à l’usage (habitude de la correction) à ne plus en faire.
  • Les logiciels de correction syntaxique peuvent apprendre à corriger vos erreurs de style (de construction de phrase)
  • J’ai rencontré récemment une étudiante qui a l’aide de 2 outils a testé en stage sa capacité à corriger les productions des élèves : car c’est aussi de cela dont il est question.

Comment être autonome avec des outils de contournement, dans sa vie professionnelle ?

Quels moyens de préparation avant de pouvoir écrire au tableau sans erreur ?

  • Nous l’avons déjà réfléchi avec certains étudiants, mais normalement cela s’anticipe avant l’entrée en scolarité et avant l’inscription au  concours.

Et il est aussi possible que le diagnostic ne détecte qu'une petite difficulté qui ne nécessitera pas d'aménagements...Mais dans tous les cas, les orthophonistes sont appelées à diagnostiquer autant les personnes âgées, les adultes que les jeunes (même si toutes ne traitent pas les tests adultes).

 

Vous pouvez nous joindre pour en parler de vive voix sur le 07 55 63 33 32

RépondreQuote
Posté : 04/03/2019 12:30
crpe2019
(@crpe2019)
Nouveau membre

Merci beaucoup pour votre réponse aussi complète ! 

Cette réponse m'a beaucoup rassurée, je ne connsaissais pas toutes ces remédiations.

Je vais alors prendre un rendez vous orthophoniste. 

Et je vous re merci encore

RépondreQuote
Posté : 14/03/2019 7:58
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription