Forum

Faurum

le dire au boulot?
 
Notifications
Clear all

le dire au boulot?  

Page 1 / 2
  RSS
lilalex
(@lilalex)
Membre éminent

Bonjour à tous,

j'ouvre cette discussion sur une question que je me pose en ce moment: faut-il dire à ces chefs qu'on est dys? cela a-t-il vraiment un intéret? n'y a-t-il pas plutôt des risques?

Si je me pose ces questions c'est parce que j'ai plutôt bien compensé ma dys du coup les gens qui finissent par l'apprendre me disent "ah bon ça se voit pas". J'ai fait des études supérieures. J'ai même réussi 2 concours de l'administration (ça m'a demandé beaucoup de préparation mais j'y suis arrivé!). Alors le peu de fois où je l'ai dis dans mon boulot j'ai eu le droit à des réactions qui m'ont refroidi. J'ai eu l'impression qu'on doutait de ce que je dissais.

Alors aprés tout pourquoi le dire? On trouve que je bosse plutôt bien. Ok je lit trés lentement et l'autre fois j'ai eu un méga bug devant ma chef pour écrire un mot. Alors des fois ils doivent me trouver trés fatigué... ce qui n'est pas si étonnant dans le context actuel de mon boulot.

Mais si je le dis leur regard va inévitablement changé. Et comment me verront-ils? Le risque n'est-il pas trop grand?

Je sais que d'autre se posent la question. Alors qu'en pensez-vous?

:#

lilalex

Quote
Posté : 05/03/2013 7:08
cbestern
(@cbestern)
Membre de bonne réputation

je travail dans l'informatique en SS2I et j'ai 15 ans d'ancienneté, je change de contrat et donc de chef tous les 2 ou 3 ans.

mon responsable direct m'as un jour demandé pouquoi il y avais autant de fautes d'ortho dans certain de mes mails, surtout en soirée.

C'est un mec cool, un jour j'ai craqué, je lui ait dit en entretiens en tete a tete, il as pas compris pourquoi je le cachais, je crois que c'est une veille habitude!

il s'est beaucoup renseigner, il me prend plus pour un différent, me passe les problème insurmontable que je résoult relativement facilement, il dit qu'il aime bien avoir une pensé neuve sur un problème.

Je pense donc que dans certaine condition ça peut valoir le coup de le dire, surtout si ça peut apporter réelement quelque chose.

sur les 30 000 personnes de ma société il doit y en avoir 5 qui sont au courant, je trouve que c'est bien suffisant

RépondreQuote
Posté : 06/03/2013 7:32
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Effectivement, si ça apporte un plus, il ne faut pas hésiter.

Si c'est le dire pour le dire, beaucoup penseront que c'est uniquement pour attirer l'attention et obtenir un traitement de faveur.

Le dire si la charge de travail devient trop importante et qu'un aménagement de poste peut être demandé via une reconnaissance de handicape.

GENE

RépondreQuote
Posté : 06/03/2013 10:10
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

En effet, je vous rejoinds, cela dépend de la personne que vous avez en face de vous et de son parcours. Ma chef a un parcours atypique comme le mien, je n'ai eu aucune difficulté de lui dire. Elle le prend en considération et comprend mieux mon fonctionnement. Y compris, elle me pose des question sur cet handicap. Avec les autres, surtout les trentenaires, là le regard a changé quand ils ont su, je n'en parle pas. Ils sont mardés de diplomes et me regarde de haut. J'en parle volontier avec les adultes que je pense dys et bien souvent, ils sont content d'avoir un des leurs.


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 06/03/2013 6:41
Clau
 Clau
(@Clau)
Membre éminent

J'ai essayé de le dire mais les réactions sont souvents pas celles que l'on attend.

Pour le moment j'ai pas de remarques sur mon boulot ni même de remarques sur l'orthographe. Je pense que je dois remercier les corecteurs orthographiques ou simplement que personne ne fait attention à l'orthographe (j'occupe un poste plutôt technique que litéraire).

Alors même si y'a des jours où c'est dure, pour le moment je n'en parle pas. Je pense que je le dirais si un jour on me fait des remarques.

RépondreQuote
Posté : 06/03/2013 7:02
ArmelB
(@ArmelB)
Membre éminent

Avant de le dire, il faut être sur que d'une part on peut le présenter comme un atout pour soi et pour le poste que l'on occupe et d'autre part que l'on gardera la considération de sa hiérarchie et de ses collaborateurs.

Je change de poste régulièrement, aussi je m'adapte à chaque fois. Mais, naturellement, je vais faire de ma dyslexie un atout dans mon travail.

Armel

RépondreQuote
Posté : 08/03/2013 8:24
lilalex
(@lilalex)
Membre éminent

En fait, pendant mes études je le disais facilement. C'est depuis que je bosses que je le dis plus et parfois ça me donne l'impression de ne pas être honnête envers les autres et envers moi-même. En même temps j'ai pas apprécié le regard de certain collègues qui ont l'air de concidérer les dys comme de pauvre petites choses qui ne pourront jamais rien faire dans leur vie.

Je pense que vous avez raisons quand vous ditent que ça dépend de la personne en face. Ma chef actuelle ne m'a pas l'air assez ouverte d'esprit pour comprendre réellement ce qu'est la dys.

Pour ce qui est de l'aménagement à cause de la charge de travail, je l'ai envisagé il y a pas longtemps mais les choses se sont calmé depuis. Et franchement, je considérerais ça comme un échec de leur part en terme de management. Pour moi un manager doit savoir prendre en compte les capacités de chacun sans qu'on ai besoin de coller un mot sur une différence particulière.

lilalex

RépondreQuote
Posté : 08/03/2013 10:24
ArmelB
(@ArmelB)
Membre éminent

j'ai présenté ma dyslexie à mes collègues, après avoir établi une relation de confiance et d'amitiés avec eux.

Ce qui me freine à le dire ce n'est pas la honte, mais d'être confronté à l'incompréhension des gens devant une chose qu'ils ne connaissent pas et que l'on présente toujours médiatiquement comme un handicap. Aussi, lorsque j'annonce que je suis dyslexique, je m'assure que j'aurais le temps d'en expliquer toutes les subtilités.

De plus c'est un trait de ma personnalité qui est intime. Je ne le partage pas avec tout le monde. Je reste prudent.

En ce qui concerne les managers, dans l'absolue, je suis d'accord avec vous. En même temps ce sont des êtres humains . 😉

Armel

RépondreQuote
Posté : 08/03/2013 6:17
loungta
(@loungta)
Membre estimable
Citation : lilalex 

Je sais que d'autre se posent la question. Alors qu'en pensez-vous?

:#

Je vais lire cette discussion avec attention, mon fils dys et dysorthographe est en bts est sera d'ici 1.5 mois en stage en entreprise... devra t il le dire ou non?

Citation : gene

Effectivement, si ça apporte un plus, il ne faut pas hésiter.

Si c'est le dire pour le dire, beaucoup penseront que c'est uniquement pour attirer l'attention et obtenir un traitement de faveur.

Le dire si la charge de travail devient trop importante et qu'un aménagement de poste peut être demandé via une reconnaissance de handicape.

GENE

ça rejoint ce que je pense ... le dire que si necessaire sinon se fondre dans la "masse" 😉

Message édité par : loungta / 27-03-2013 14:09

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

RépondreQuote
Posté : 27/03/2013 2:56
flau
 flau
(@flau)
Membre actif

j'ai parlé de mon problème de dys au boulot et la d'drh me demande de faire un bilan orthophonique pour un reclassement possible dans ma boite; est qu'ils ont le droit ??? 🙁 merci de votre réponce

LLG

RépondreQuote
Posté : 08/04/2013 2:47
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Disons qu'il faut voir ce que propose la DRH.

Est ce une proposition de poste plus adapté ou est ce une mise au placard?

Avez vous parlé de votre dys comme un problème ou juste comme une spécificité.

Une reconnaissance de handicape est elle envisageable pour obtenir un financement d'aménagement de poste (logiciel ou autre).

Un dialogue constructif avec les ressource humaine doit être au bénéfice de tout les partis.

GENE

RépondreQuote
Posté : 08/04/2013 12:43
claudia15
(@claudia15)
Membre noble

Sans oublié que les entreprises se doivent d’intégrer dans leurs équipes des handicapés. C'est bon pour le statistiques 😉


"la plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute"
Nelson Mandela

RépondreQuote
Posté : 08/04/2013 10:06
flau
 flau
(@flau)
Membre actif

je suis dys et je n'arrive plus a le vivre au boulot, épuisant, comment faire !!!

LLG

RépondreQuote
Posté : 20/04/2013 1:28
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

Avec une reconnaissance de handicape, il est possible de demander des aménagements de post.

Il faut évaluer ce qui pourrait vous aider à compenser. Logiciel (stage pour apprendre à l'utiliser)

Quel type de reclassement propose la DRH, c'est peut être une opportunité à saisir avant de s'éffondrer complètement.

C'est à vous d'établir un projet pour l'avenir, les DRH des grands groupe sont assez enclin à suivre le projet d'un employé qui se prend en main.

GENE

RépondreQuote
Posté : 20/04/2013 1:33
flau
 flau
(@flau)
Membre actif

le dire au boulot, non non non, dans des grandes boites en restucturation .... c la porte , le placard ou un interret pour un statut handicapé .... MAIS MERDE ONT EST PAS HANDICAPE....jute diférent mais avec justement des atouts sur la 3 D on bleuf tout le monde !!!

LLG

RépondreQuote
Posté : 28/04/2013 3:46
Page 1 / 2
Share: