Forum

Faurum

Faché avec l'anglai...
 

Faché avec l'anglais  

  RSS
Jeremy
(@Jeremy)
Membre actif

Bon je reprends le titre d'une vidéo YouTube de Pascal Perrat pour parler de mes problèmes avec l'anglais.

Depuis environ un an je suis des cours du soir en anglais,  au début j'arrivais bien que mal à suivre le rime du groupe , j'étais motivé et les choses se passait plutôt bien mais plus le temps passe et plus l'ecart se creuse avec les autres élèves. Je ne sais pas quoi repondre au questions du prof , je cherche mes mots et je panique.   La prof bien que super sympathique semble de plus en plus découragé à mon endroit , bref je suis devenu l'idiot de la classe .

Oui j'étudie,  oui je fais les travaux que la prof nous demande,  oui j'écoute de la musique et des films anglais , j'utilise l'application duolingo mais ma progression demeure terriblement lente.

La prof me suggère de recommencer les cours du début,  pour moi recommencer les cours du debut va être un terrible aveux d'échec .

Hier j'ai quitter le cours d'anglais en me disent que c'était terminer pour moi , pourquoi vouloir apprendre cette horrible langue qu'est Anglais,  bref la solution facile. 

Aujourd'hui je me question à savoir si le problème n'est pas plutôt la façon dont je fais les choses, a faire du par coeur , a vouloir connaître les règles de grammaire d'une autre langue quand je connais nullement les règles de grammaire de ma langue maternelle, a vouloir me comparer aux autres de la classe. 

Si vous avez des conseils , trucs,  des pistes de solution ou de bonne lecture qui pourrait m'aider avec l'anglais .

Un grand merci à vous tous d'avoir pris le temps de me lire.

Bonjour à tous

Quote
Posté : 06/02/2019 3:15
Jeremy
(@Jeremy)
Membre actif

 Je ne sais pas si certain connaisse Odile Golliet, elle a écrit un bouquin intitulé l'anglais pour les dys.

Je ne sais pas si certain on déjà lu se bouquin , j'aimerais bien connaître vos commentaires. 

 

Je cherche des solutions pour mes problèmes avec l'anglais et j'aimerais savoir si son bouquin pourrais m'aider  .

 

Merci

This post was modified Il y a 6 mois by Jeremy

Bonjour à tous

RépondreQuote
Posté : 22/02/2019 2:49
Carbonnier
(@carbonnier)
Nouveau membre

Bonjour à tous, 

Je comprends entièrement vos difficultés, je me trouve dans la même situation. 

Un usage intensif fonctionne bien, mais ne s'avère pas être une solution durable, ayant réalisé un bac littéraire avec mention anglais renforcé, j'avais 8 heures d'anglais par semaine en présentiel, ajouté à cela le travail personnel. Seulement quand je suis arrivé à la Fac de droit, j'ai complètement perdu cette pratique à raison de 1h30 d'anglais par semaine, et de cours en deçà  de ce que je connaissais. Donc j'ai préféré me concentrer sur mes matières principales laissant de côté l'anglais.

J'observe au quotidien mes lacunes, pendant un temps j'ai essayé de visionner des films/séries en VO sous-titré français, mais très vite je me suis rendu compte que j'attachais uniquement de l'importance à la lecture et peu à la scène observée, ce qui rendait la compréhension difficile.

J'appuie vos précédentes remarques quant au long travail d'apprentissage de l'anglais, dotant que l'apprentissage usuel que l'on fait au collège/lycée ne convient pas aux dyslexiques, tout comme le français, les langues étrangères doivent faire l'objet d'une rééducation particulières. En conséquence, il est préférable de se tourner vers des solutions d'apprentissage spécifiques, tel que mentionné plus haut "L'anglais pour les dys" de Odile Golliet ou des solutions en ligne existent. Enfin, si vous êtes toujours suivi par un orthophoniste, ce dernier peut vous proposer des solutions diverses.

 

RépondreQuote
Posté : 13/06/2019 1:49
Jeremy
(@Jeremy)
Membre actif

Merci Carbonnier et Natanael pour vos conseils et commentaires 

Bonjour à tous

RépondreQuote
Posté : 23/06/2019 5:01
sophiedysenfantadoadulte
(@sophiedysenfantadoadulte)
Nouveau membre

bonjour,

l'anglais est une langue opaque, encore pire que le français écrit, qui, à la base, est un mix de 121 dialectes, ça serait bon de l'enseigner aux enfants pour que les cerveaux créatifs comme les vôtres ne ne sentent pas "débiles" (je me mets dedans hein) mais juste logiques, profondément logiques (une lettre = un son, point barre, comme en espagnol ou en italien par exemple, qu'on appelle des langues transparentes...

Ca c'était le premier point super rassurant sur vos difficultés à retenir l'anglais écrit.

Pour le reste, j'ai appris à plein d'ados dys très sévères comment venir à bout de cette fichue différence entre la prononciation anglaise et sa "traduction" écrite souvent pas logique...

N'hésitez pas à me contacter, même via skype, il existe vraiment des trucs à savoir vite appris.

mais surtout surtout... envoyez bouler vos peurs/hontes/blocages et croyez en vous ! Vous pensez différemment et... c'est votre plus grande force ! Faut juste trouver votre propre mode d'emploi !

max de courage, d'énergie, de gniac, de joie, d'envie de progresser pour vous <3...

n.b. on m'a tellement répété que je ne lirais ni ne parlerais jamais anglais, fff...ça dépend avec qui et comment on apprend, à tout humain une méthode adaptée. (niveau études 12 ans après le bac, ben pour une petite qui ne savait pas lire, olé !)

RépondreQuote
Posté : 01/08/2019 11:25
Natanael
(@natanael)
Membre actif

Carbonnier> merci pour ton témoignage.

J'ai fait la même chose (que Carbonnier) durant mes étudies : mis de côté l'anglais. Choisis des formations, dont le toeic que ne soit pas une condition pour obtenir le diplôme.

Cela m'a permis de réaliser l'intégralité de mes études, le revers de la médaille, n'est de pas pouvoir être recruté sur un grand nombre de postes parce que l'anglais est une obligation.  Je suis sûr que cela aura un impact certain sur ma rémunération et ma carrière, si je n'arrive pas à résoudre ce problème.

Je suppose que dans le secteur du Droit, l'anglais n'est pas nécessaire (du moins en France).

 

RépondreQuote
Posté : 01/08/2019 9:32
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription