APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Document divers En direct du forum, une réponse brève et précise ...

Suite à une question posée sur le Forum, un membre du conseil d’administration d’Apedys Rhône a rédigé ce document.

Il donne les définitions de :

  • SEGPA, CLIS, UPI, RASED
  • CDES, CCPE, CCSD 
  • PAI, PII, PIIS

et comment faire ...



 

Qu’est-ce que ?

 

  • SEGPA : ce dispositif reçoit normalement des enfants ayant un retard scolaire important. Il faut avoir un niveau CE2 pour pouvoir y être orienté. Il offre à ces enfants quatre années pour acquérir les bases qui leur manquent tout en leur permettant de choisir une orientation professionnelle.
  • CLIS : ce dispositif (CLasse d'Intégration Scolaire) est réservé au primaire. Il accueille des enfants en situation de handicap, où l'on adapte la scolarité en fonction du handicap. Selon les cas, ce dispositif permet une scolarité normale, mais aménagée en tenant compte du handicap, ou une scolarité adaptée, car le handicap (souvent mental) ne permet pas de suivre les programmes.
  • UPI : ce dispositif (Unité Pédagogique d'Intégration) est l'équivalent des CLIS dans le secondaire. Il existe des UPI TSL (des CLIS également), mais elles sont généralement plus destinées aux dysphasiques.
  • RASED : Réseau d'Aides Spécialisées pour les Enfants en Difficulté. Ce dispositif (en primaire uniquement) est chargé de la prévention et de la remédiation. Le réseau est composé d'un psychologue scolaire, d'un rééducateur et d'un maître de CLAD (CLasse d'ADaptation). Normalement, le RASED est averti par l'enseignant des difficultés d'un enfant, le prend en charge si cela suffit.

 

 

Les commissions d'éducation spécialisées

 

Les enfants en difficultés scolaires (maladie, handicap, retard) sont normalement signalés aux commission d'éducation spécialisées qui, au vu du dossier (médical, scolaire, familial, assistante sociale) proposent la solution qui parait la mieux adaptée à la situation de l'enfant (établissements spécialisés, scolarisation en CLIS, UPI, SEGPA, ou en milieu ordinaire avec convention d'intégration). Les parents peuvent refuser ces propositions, un établissement scolaire, non.


 

Les commissions d'éducation spécialisées sont au nombre de trois :

 

  • la CDES (Commission Départementale d'Education Spéciale) qui est saisie dès qu'il y a un aspect financier (AVS - Assistante de Vie Scolaire), matériel pédagogique adapté, orientation en établissements spécialisés). Elle délègue aux CCPE et CCSD les dossiers d'orientation en milieu ordinaire.
  • la CCPE (Commission de Circonscription Préélémentaire et Elémentaire) en charge du primaire. Elle propose l'orientation en milieu ordinaire, avec les aménagements nécessaires, ou en CLIS. Elle transmet les dossiers à la CCSD pour les orientations en SEGPA ou en UPI, et à la CDES pour les orientations en établissements spécialisés, ou demandes d'AVS ou de matériel pédagogique adapté, ...
  • la CCSD (Commission de Circonscription du Second Degré) statue elle pour le secondaire, orientation en milieu ordinaire, en UPI ou en SEGPA. Elle transmet également à la CDES les dossiers comportant un volet financier.

 

Les CCPE ou CCSD sont généralement saisies par l'établissement scolaire qui s'aperçoit des difficultés d'un enfant. Une équipe éducative se réunit, elle comprend les enseignants, les membres du RASED en primaire, le médecin scolaire, l'assistante sociale, les parents, le monde médical privé (orthophonistes, pédo psy, psychomot, ..) qui suit l'enfant en dehors de l'école, et toute personne qui est en relation avec l'enfant et qui peut éclairer les difficultés.

 

Les parents peuvent saisir directement la CCPE, la CCSD ou la CDES.

 

Un enfant diagnostiqué " dyslexique sévère " doit avoir un bilan neuro psy réalisé dans un centre référent. Cela permet de monter un dossier à la CDES pour demander la reconnaissance de la sévérité du trouble, cela servira pour demander le tiers temps lors des examens, et pour établir avec le collège les modalités d'accueil de l’enfant.

 

 

Les modalités d'accueil des enfants

 

  • le PAI (Projet d'Accueil Individuel) est réservé aux enfants malades ou souffrant d'un handicap léger et prévoit l'organisation pratique de l'accueil : rendez-vous chez l'orthophoniste, pédo psy, ... durant le temps scolaire

  • le PII ou PIIS (Projet Individuel d'Intégration Scolaire) comporte en plus un volet pédagogique mentionnant les aménagements dans le volet scolaire : objectifs fixés à l'enfant notamment.

 

 

On peut déjà contacter le collège de secteur pour parler de l’enfant et voir ce qu'il est prêt à faire pour l'accueillir. Si vous sentez que personne ne se sent concerné, chercher un autre établissement.

 

Contacter alors le secrétaire de la CCSD de votre secteur. Pour cela, appelez l'inspection académique de votre région ou consultez le site internet suivant :

http://www.education.gouv.fr/systeme_educatif/academie/default.htm

 

Les secrétaires de CCSD connaissent bien les établissements de leur secteur et pourront vous orienter vers des collèges sensibilisés à la dyslexie (il en existe parfois car c'est une démarche volontaire des enseignants et locale à l'établissement) ou plus simplement des collèges sensibilisés à l'accueil des enfants en situation de handicap. Il vous faudra dans ce cas rencontrer les enseignants et définir avec eux les aménagements nécessaires pour faciliter la scolarisation de votre enfant

Vous devrez si vous n'êtes pas dans votre collège de secteur, faire une demande de dérogation, mais pour un motif médical et avec un dossier bien constitué, la dérogation sera accordée.

 




Posté le Lundi 31 janvier 2005 @ 14:02:34 par adminv

Liens Relatifs



Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 


Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0605 seconde(s)