Forum

Faurum

la multidilexique et les troubles de l'alimentation, un lien ?  

  RSS
erkoss
(@erkoss)
Nouveau membre

Bonjour,

Je m'excuse si je me suis trompé de section. Alors voilà je suis ici, car je voudrais vous poser une question. Depuis plusieurs mois j'essaye de prendre du poids, mais je dois d'abord trouver mes blocages psychologie par rapport à ça. J'explore donc toutes les pistes qui pourraient être reliés à mes soucis de poids. Et donc je me demandais si étant multidilexique cela pouvait avoir un lien ? Est-ce que je peux avoir des troubles de l'alimentation à cause de ça ? Parce que si je me pose aussi cette question, c'est parce que j'ai beaucoup de mal à gérer mes quantités, à voir si ce sont de grosses quantités enfin des quantités qu'un adulte est censé manger. En général je dois peser pour connaitre la quantité, mais je ne le fais plus, car c'était devenu trop stressant. Je sais que ma question peut-être absurde et moi-même je ne le crois pas trop au final, mais je préfère tout explorer pour en être sûr que cela ne touche pas mes soucis d'alimentation.

RépondreQuote
Posté : 09/03/2018 10:09
REFLO75
(@REFLO75)
Membre de confiance

Bonjour,

Le fait d'avoir une perception cérébrale dissociée (dysfonctionnelle) avec les capteurs (visuels, auditifs, sensoriels, ...) et surtout temporel joue sur la notion de faim me semble judicieux après il est préférable de voir avec le corps médical.

J'ai constaté une situation inverse à la vôtre ou la tendance à prendre du poids est facilitée et surtout ne pas le perdre faute de compensation par une activité physique plus importante.

Cela semble s'expliquer par un écart entre la perception des quantités mangées et le fait qu'un trouble de l'attention avec impulsivité associé aux troubles multidys dont la dyscalculie (pas la notion du nombre donc du volume et des quantités) influx sur les signaux cérébraux pour indiquer un niveau de satiété.

Le coté estime de soi peut être aussi à creuser car l'enrobage ou la maigreur peut être un moyen de compenser les relations en société pas aisées pour les porteurs de troubles Multidys. L'alimentation peut être un plaisir ou le contraire en fonction de chaque individu.

Il faut donc retrouver le juste volume en fonction de ses besoins (métabolisme basal, physiologie digestive...).

Vous faire aider par un rééquilibrage alimentaire avec un médecin qui vous connais bien (activité physique, stress, qualité et quantité des aliments, environnement lors de la prise du repas...)

Il y a toujours des pistes à creuser pour améliorer sa santé.

J'espère vous avoir donner quelques clés à adapter à votre situation.

Cordialement

REFLO75

RépondreQuote
Posté : 09/03/2018 4:26
erkoss
(@erkoss)
Nouveau membre

Merci pour ta réponse. Je suis suivie par une psychologue et qui me fait aussi de l'hypnose. on a déjà traité les nombreux trauma que j'ai eu dans mon passé. malgré tout il y a eu peu d'impact sur mon alimentation.

C'est aussi pour cela que je recherche du coté de ma multidyslexique pour savoir s'il y a un lien ou pas. Bien sûr c'est surtout au niveau des quantité que j'essaye de comprendre pourquoi j'ai autant de mal a savoir quel quantité manger, reconnaître ma faim ainsi que ma satiété.

Mais c'est vrai qu'avec le recul je mange plus dans le but de vouloir prendre du poids que par plaisir. faut que je creuse plus de ce coter, surtout et au niveau de mon estime de soi, chose que je n'avais pas penser a explorer.

RépondreQuote
Posté : 09/03/2018 5:27
gene
 gene
(@gene)
Membre célèbre

En prenant le questionnement en pensant plaisir/satisfaction/frustration.

Le niveau de frustration souvent mal géré peut entrainer des dépendances.

Compenser la frustration par une satisfaction de plaisir illusoire comme la nourriture, la nicotine, la prise de risque (montée d'adrénaline), le sport (dopamine?).

Tu ne sais peut être plus définir ton degré de satisfaction et tu compenses par la nourriture.

Ce n'est qu'une hypothèse perso.

GENE

RépondreQuote
Posté : 12/03/2018 7:26
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription