APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Modéré par : chris Lolo78 
Index du Forum » » scolarité » » ROLE PSYCHOLOGUE ET ORTHOPHONISTE
AuteurROLE PSYCHOLOGUE ET ORTHOPHONISTE
MARIEKIM
1  

MARIEKIM
  Posté : 30-11-2017 11:35

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et je viens prendre des informations sur la dysorthographie pour ma fille Marie qui est suivie depuis le primaire pour des difficultés de retranscription du français à l'écrit (orthographe et grammaire).
ma fille est actuellement en 6ème et on peut dire qu'elle est une très bonne élève avec plus de 16 de moyenne générale sachant que sa moyenne la plus basse est en français avec 13 dû justement au fait qu'elle a des difficultés en dictées qui lui font chuter ses notes ; elle a une excellente professeur de français très compréhensive qui l'encourage car si ces notes de dictées sont très moyennes, en revanche, elle excelle en rédaction, compréhension de texte, lecture et oral qui compensent pour sa moyenne. A ce jour, elle n'est pas "officiellement" déclarée dysorthographique sachant que son orthophoniste pense qu'elle souffre d'un dysorthographie légère qu'elle est arrivée jusqu'à présent à compenser.
Mais maintenant je m'inquiète pour la suite car si bien sûr dans les autres matières les profs sont tolérants avec l'orthographe, comment l'aider pour les examens ?
Si j'ai bien compris l'orthophoniste ne peut pas établir un diagnostic que seule une psychologue peut faire pour qu'éventuellement ma fille puisse bénéficier de temps supplémentaire pour les examens officiels.
merci de m'éclairer sur la question.

Une maman prête à tout pour aider sa fille

  Profil  
gene
4868       

gene
  Posté : 02-12-2017 16:23

Bonjour,

Actuellement vous n'avez que le pré-diagnostique de l'ortho, ce qui n'est pas suffisant pour la mise en place d'aménagement officiel en classe et encore moins pour les examens.
Le but de bilan supplémentaire permettrait donc la pose d'un diagnostique officiel.
Le diagnostique officiel est posé par un médecin formé aux troubles des apprentissages ou un neuro en croisant les bilans ortho, test QI (wisk IV en général), bilan ORL, bilan ophtalmo et éventuellement neurovisuel et tout autres bilans complémentaire qui pourrait s'avérer nécessaire.

Les enfants qui souffrent de troubles d'apprentissages sans être en difficultés scolaire ont toujours beaucoup de mal à bénéficier d'aménagement de scolarité. Pour bénéficier d'aménagement aux examens, il faut prouver que l'enfant bénéficie d'aménagement de scolarité tout au long de l'année (donc un PAP ou un PPS).

Ma fille est multi dys et TDAH bien compensé sous ritaline avec 14 de moyenne général en 1ère, nous n'avons pas réussit à obtenir de PAP au collège et nous galérons au lycée pour les aménagement pour le BAC.

J'espère que j'ai pu vous éclairer.
GENE

  Profil  
Sauter à :
Recherche    

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0448 seconde(s)