APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Modéré par : chris 
Index du Forum » » Dicussions » » à propos des mini crises d'epilepsie
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurà propos des mini crises d'epilepsie
anealiboron
2142       

anealiboron
  Posté : 11-02-2011 13:48

Dans le précédent forum
Samaelle a écrit
Bonsoir,
Je me permet d'apporter quelques précisions sur l'EEG, car je fais passer des EEG à des enfants qui présentent un retard ou des troubles des apprentissages scolaires.
L'EEG permet de dépister une épilepsie partielle de type absences juvéniles qui se traduit par une rupture de contact de 5 à 20 secondes, l'enfant est" ailleurs" d'ou souvent catalogué par les enseignants d'enfants dans la lune, réveur......

amicalement
samaelle

J'ai été interpellé par le pb... et je me posais les questions suivantes :
Samaelle, une question, est-ce qu'une grosse crise d'epilepsie, peut être la preuve qu'il existait préalablement des crises d'epilepsies partielles auparavant ?
Comment peut-on différencier une crise d'epilepsie partielle, de rêverie normale ou l'on part ailleurs ????
Pourquoi les gens normaux ne sont-ils jamais ailleurs ?????


HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

  Profil  
anealiboron
2142       

anealiboron
  Posté : 11-02-2011 13:52

zut j'ai lu la consigne trop vite.... J'ai oublié le nom de la file... Tu peux me la remettre dans Discussion Lac svp; je ne sais pas faire.....
Merci......

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

  Profil  
Claude
5404       

Claude
  Posté : 12-02-2011 06:16

N'importe qui peut faire des mini crises d'épilepsie. Les répercussions dépendent de l'endroit où elles se passent dans le cerveau.
Lorsqu'il y a mini-crises pendant la nuit en général, et que le résultat est un trouble du langage, on ne parle plus de "trouble spécifique du langage", car on a une cause identifiée.
Un médicament pour calmer les crises devient alors indispensable.

Claude

  Profil  
anealiboron
2142       

anealiboron
  Posté : 12-02-2011 09:57

Je sais qu'une mini-crise d'epilepsie c'est un survoltage du cerveau... Tout le monde en a, c'est par exemple, le phénomène de la reconnaissance.... Le sentiment d'avoir déjà vécu une scène... Il y aurait un déphasage entre conscient et inconscient...
Mais j'ai du mal poser mes questions.....
Donc je les repose....

1) On a tous des moments où l'on s'absente de la réalité, de l'environnement... Surtout quand tu te te barbes... Quand peux-t-on parler de mini-crise d'epilepsies.... quand peut-on parler de voyage dans la lune ?

La question est importante, car les services de neuro risquent d'être submergés de demande d'EEG....J'y file tout de suite d'ailleurs j'ai la réputation d'être très souvent dans la lune.... LOL

2) et là, la réponse est beaucoup plus importante.... Est-ce qu'une grosse crise d'épilepsie peut laisser supposer qu'il existait un terrain favorable et déjà au préalable des mini crises d'epilepsie...et que même si l'IRM a donné un résultat négatif, il est préférable de faire un EEG ????



HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

  Profil  
Claude
5404       

Claude
  Posté : 12-02-2011 12:10

L'absence réelle due à une mini crise d'épilepsie est très différente d'une absence "dans la lune".
Pendant une absence épileptique, tu as beau mettre ta main devant le regard de la personne, tu as beau le rappeler à la réalité, il ne revient pas. Le relâchement des muscles est aussi un signe différent d'une absence de rêverie.
Cela peut même arriver alors que la personne est en pleine action. Elle lâche alors ce qu'elle tenait dans les mains, peut tomber et ne pas comprendre pourquoi. Mais en général, elles arrivent plutôt pendant une période de repos.

Certaines mini crises sont déclenchées par des clignotements de lumière. Par exemple lorsqu'on joue à un jeu type console très rapide ou lorsqu'on conduit sur une route bordée de platanes avec le soleil qui disparaît et réapparaît à chaque trou entre les arbres.

Pour ta seconde question, oui, c'est possible qu'il y ait eu des mini crises avant non dépistées si elles se passaient pendant le sommeil.
En journée, les mini crises se voient nettement.

Bon, maintenant si un médecin passe par le forum, il pourra mieux en parler que moi qui ne suis pas médecin...

Claude

  Profil  
anealiboron
2142       

anealiboron
  Posté : 12-02-2011 12:18

Bon ben s'il y a un neurologue qui passe par là, cela m'interesse...
Quand tu es dans la lune, il faut parfois beaucoup pour en sortir..... En fait tu es tellement plongé dans tes pensées que plus rien n'existe autour de toi...
Bon sur ce je pense qu'il vaut mieux pour un gamin vérifier ce genre de phénomène.... Moi j'aime mieux ma lune....LOL

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

  Profil  
mu52
73    

mu52
  Posté : 04-03-2011 17:36

bonjour!!

je ne sais pas si vous pourrez m'éclairer mais je vous ais lu et je me pose une question.

ma fille (dysléxique dysorthographique) fait depuis 2 ans quelque chose d'étrange j'en ais parler a plusieurs reprise (psychoneurologue et généraliste) tous m'ont répondu la meme chose : c'est le stress...et la mettez plus dans "cette" situation..
sauf que...cette situation revient et c'est logique puis ce que c'est en raport avec certaine bétises... qu'elle fait une boulette et que j'essais de lui faire reconnaitre ce qu'elle vient de faire...

en faite ça commence ...je découvre une bétise...j'apel ma fille...elle me répond le fameux "c'est paaas moiiii" sauf que je sais que c'est elle donc je lui expose les "preuves" que j'ais accumuler et là elle devient blème toute blanche, les cernes deviennent marqué et elle me dit ne plus rien voir...
donc je la rassure je lui explique qu'elle angoisse parcequ'elle se sent pris au piège mais faut qu'elle se détende que tout ce que je souhaite c'est la "vérité" qu'elle reconnaisse sa bétise...
mais aparement les oreille bourdonneet dit ne plus rien voir...elle nomme "un voile noir" et faut qu'elle s'assoie tremble un peu...apres elle a soif et elle est fatigué.

c'est pas de l'épilepsie tout de meme?? les médecin me l'aurait dit??? (j'espère...)
d'autre parent de petits dys ont déja vécu ça?
je me rapel moi aussi enfant avoir eu des absence mais c'est quand on me forçais a rester debout immobile...je tombait dans les pommes si on me maintenais trop longtemps.

ça parait béte mais c'est une chose qui ennerve la papa "ces absence" car pour lui c'est de la comédie car elle aurait tres vite comprit que ca la sauve direct de la punition...sauf qu'elle a pas un caractère manipulateur donc je m'interroge.

merci

maman qui se sent moins désemparée devant les difficultés de son enfant grace a ce forum!! on avance merci!!!

  Profil  
anealiboron
2142       

anealiboron
  Posté : 04-03-2011 18:30

Je ne suis pas toubib.....
Le c'est pas moiiiiii. Normal et banal... Le couteau sous la gorge a un certain âge, et même plus tard... C'est une réaction normale.... Pas la peine de se biler...
Toutefois, ce qui me pose pb c'est la suite....
Après réflexion, mais sans base... Je ne crois pas à l'épilepsie, pour moi je pencherais plus pour du stress... Mais du stress à ce point cela me pose pb..... surtout devant sa mère, à moins que vous la roué de coups tous les jours....

Il faudrait voir si dans d'autres conditions de stress elle a des réactions aussi violentes... et je demanderais tout de même au toubib quelques petites vérifications...

Le Stress à ce point c'est pas bon du tout pour le fonctionnement du corps.

HI HAN !!!!!!!!!!!!!!!

  Profil  
gene
4847       

gene
  Posté : 04-03-2011 19:20

Ca ressemble plus à du stress, qui se transforme en crise d'angoisse.

Pour moi rester debout ou dans un situation inconfortable m'a mené jusqu'à la syncope. C'est précédé du point noir qui trouble la vision, les oreilles qui bourdonnent, la tonicité musculaire qui s'éffondre et ma tension artérielle chute de façon spectaculaire.
Une fois identifié la situation à risque, je la fuis, si la crise est trop avancé, il faut que je m'allonge.

Le problème de la bétise récurente est à résoudre pour éviter la situation de stress. Comment, c'est un autre problème. Mais vous pouvez dire à votre mari que ce n'est pas du cinéma.

GENE

  Profil  
mu52
73    

mu52
  Posté : 05-03-2011 07:35

merci beaucoup.

moi aussi si on me forcais a rester je m'éfondrais mais la situation était trés désagréable...
alors que d'etre pris "la main dans la sac" c'est certe pas marrant mais au point de faire un syncope tout de meme...
(ma grande ca la faisait plus rigoler qu'autre chose en comparaison)
oui anealiboron je comprendrait en effet si derrière la dispute il y avait des coup...ou quelque chose qui fait peur...
mais a la maison c'est plutot "faute avouer de suite pardonner" donc sa réaction m'a toujours paru disproportionner...
j'en reparlerais a mon médecin on verra bien.

ps: le c'est paaaas moiiii , c'est le début normal en effet :)...ma puce de 22 mois me le sert déjà mais avec un grand sourir!! donc pourquoi chez elle ca génère un tel stress....

merci encore


maman qui se sent moins désemparée devant les difficultés de son enfant grace a ce forum!! on avance merci!!!

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :
Recherche    

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0591 seconde(s)