APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Modéré par : chris 
Index du Forum » » divers » » dys/alimentation
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteurdys/alimentation
Chantalotte
186     

Chantalotte
  Posté : 03-04-2010 16:15

Bonjour,

Lors de la première consultation avec l'ophtalmo spécialiste de la proprioception, je lui ai fait part des goûts culinaires basiques de notre fils. Il m'a répondu "ça fait partie du tableau" (sous-entendu de la dyslexie).

Vos enfants sont-ils aussi des monomaniaques de la fourchette ?

Dans le même registre, en petite section, il ne démordait pas du bleu, tout était colorié en bleu : ça aussi, c'était représentatif d'après le médecin.

  Profil  
HeleneL
12   

HeleneL
  Posté : 03-04-2010 16:24

Bonjour,
En ce qui me concerne, mon fils est un très petit mangeur, (longiligne et vraiment maigre) et se nourrit d'un petit nombre d'aliments. Il a beaucoup de "dégouts", et aime les choses cuisinées simplement (par exemple, jamais de sauce pour les pates). D'une manière générale, il a tendance à ne manger qu'un seul type d'aliment par repas. Grande passion pour le riz, on a connu des semaines où il ne se nourrissait que de riz (nature!)

Ceci étant, pour un enfant "difficile", il a des gouts parfois très ouverts: alors qu'il déteste les pommes de terre, que la viande le dégoute d'une manière générale, il mangera de très bon coeur épinard, brocolis (en fait ce sont les seuls légumes qu'il mange!!!), mais aussi crevettes, noix de St Jacques ... pourvu qu'elles soient cuisinées "natures".
Mais je n'ai jamais pensé à établir un lien entre alimentation et dyslexie!!!

(En petite section, et alors qu'il était de début d'année, il n'identifiait toujours pas les couleurs qu'il nommait au petit bonheur la chance, à tel point que la maitresse nous a envoyé faire un test pour vérifier qu'il n'était pas daltonien. Pas du tout, il n'a simplement "acquis" les couleurs qu'au cours de la moyenne section, autour de 4-5 ans donc ....

  Profil  
gene
4290       

gene
  Posté : 03-04-2010 20:09

Chaque dys présentent des spécificités, dans plusieurs domaine. La sensibilité au bruit, à la douleur, au gout, au visuel sont les plus souvent cité. Ce sont des points qui ne sont pas étudier, mais qui pour nous parents sont à prendre en compte et à respecter.

Mes enfants non plus n'aiment pas mélanger la nourriture et j'en ai une qui a une grosse macrobiothique(tout les légumes crue de préférence).
Chez nous c'est la sensibilité au bruit de mon ainée qui est le plus génant comme pour moi. Le cerveau a du mal a filtré les bruits de fond. Les bruit de fond sont donc perçu comme aussi important que les conversation. Cela génère beaucoup de fatigue et de stresse.

GENE

  Profil  
Claude
5404       

Claude
  Posté : 04-04-2010 00:58

Au niveau alimentaire, chaque enfant DYS ou pas peut développer des comportements anormaux dûs à une souffrance psychologique. Que cette souffrance soit causée par une dyslexie mal prise en charge dans son milieu social (école) ou par tout autre chose, cela peut se concrétiser par de l'anorexie, de la boulimie, des refus de prise d'aliments ou des excès de certains autres.
C'est juste l'expression d'une souffrance.

Pour la sensibilité au toucher, au bruit, c'est tout autre chose.
Enfin à mon avis personnel.

Claude

  Profil  
LAC
4869       

LAC
  Posté : 04-04-2010 01:10

Bonsoir,

Pour ce qui est du domaine alimentaire, j'avoue ne pas partager ce genre d'opinion. Chaque enfant est différent dans ses goûts alimentaires.
Que certains enfants (ou adultes) développent des TCA (Troubles du Comportement Alimentaires) n'a pas pour moi de caractère directement lié aux dys. On peut bien évidemment être dys et développé un TCA, comme ne pas être dys du tout et avoir ce même trouble.

Personnellement, mon fils est un énorme mangeur (et c'est peu dire !) hormis les betteraves qu'il déteste !

Par contre, en ce qui concerne les couleurs, jusqu'en CP il ne pouvait distinguer le rouge et le vert, et un daltonisme a été fortement suspecté.
Il semblerait que ce problème de perception de couleurs soit liés à certains troubles du langage. A confirmer...

Amicalement.

LAC

  Profil  
isanoe
890      

isanoe
  Posté : 04-04-2010 12:43

bonjour
je me demande si cette valeur nutritive ne tient pas aussi au fait de l'education...ainsi des parents veulent que leur enfant mangent et aiment tout, d'autres non, certaines familles mangent très bien, d'autres non...je ne sais pas, mais j'ai, du mal à penser que la nourriture et la dyslexie aillent de paire...
en ce qui nous concerne, nous sommes une famille qui n'oblige pas les enfants à manger de tout , et même si nous mangeons équilibrés en général, nous ne sommes pas modeles en la matiere ,loin de là...
ma fille ainée ,non dys, n'aime rien ou presque... viande, poisson, feculents, laitage et fruits sont la base de son alimentation, jamais de sauce ,de legumes et ceux quels qu'ils soient...
ma seconde fille qui est dys, mange de tout avec bonheur, hormis quelques legumes comme la betterave ou epinard et de rares viandes, elle mange de tout avec plaisir, et comme elle à 15 ans, elle à tout le temps fain malgré une silouhette longiligne (pourvu que ça dure )
autrement, à l'ecole ses dessins etaient magnifiques pour son age, très elaborés , mais certes souvent unicolor...idem pour ma fille ainée, sauf qu'elle ,elle n'a jamais vraiment su ,ni aimé dessiner...elle preferait faire des dessin geometrique...
alors bon, à savoir si c'est dys ou pas tout ça..
isa

  Profil  
Dref
1674       

Dref
  Posté : 05-04-2010 11:15

Moi je me demande s'il n'y a pas un problème avec les dys et les betteraves



Fred

  Profil  
gene
4290       

gene
  Posté : 05-04-2010 11:47

Chez nous les bettraves ne passe pas, pourtant il y a de bonne trace de dys chez moi et j'en mange depuis toute petite.
J'ai une fille filliforme et une qui a tendence à l'embompoint. Une maccrobiotique et l'autre grosse préférence pour les escargots, le foie gras, st jacques et féculent à la place des légumes. Donc une diéthétiuqe et une gourmande/gourmette.

Je dirai tout de même que la texture en bouche est importante pour les deux.

GENE

  Profil  
Claude
5404       

Claude
  Posté : 05-04-2010 19:14

On dérive sur cette file !

Par "faire partie du tableau", le posturo entendait bien sûr que tout problème psychosomatique était en relation avec la dyslexie. Ne cherchons pas ailleurs.

Claude

  Profil  
Dref
1674       

Dref
  Posté : 06-04-2010 07:51

Mes betteraves, c'était un clin d'œil, Claude !

Fred

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :
Recherche    

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.087 seconde(s)