APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Document divers Paul Messerschmidt Ils ne savent pas lire et s’ils étaient dyslexiques ?


Résumé du livre épuisé de Paul Messerschmidt   


Ils ne savent pas lire et s’ils étaient dyslexiques ?





Définitions

La dyslexie est un trouble durable de l’apprentissage de la lecture. L’enfant présente des difficultés à lire nettement inferieures à celles de son âge (avec un retard d’au moins 18 mois) Mais la dyslexie n’est pas un simple retard de lecture et encore moins celle d’un retard mental. Elle n’est pas consécutive à un trouble sensoriel (par exemple mauvaise vue ou mauvaise audition) C’est un trouble du développement linguistique et neuropsychologique qui atteint les mécanismes de lecture dans leur structure même

La dyslexie affecte à la fois la compréhension et l’expression du langage écrit

C’est un trouble linguistique oral pour 30 à 50 pour cent des dyslexiques.

Le trouble de la dyslexie affecte l’individu toute sa vie même si le sujet développe d’autres compétences, pallie ses conséquences (nombre de dys font d’excellents artistes, d’excellents mathématiciens.....)

La véritable origine de la dyslexie

Il faut d’abord comprendre que la dyslexie est un trouble du langage qui résiste à une pédagogie commune. La dyslexie n’est pas créée par telle ou telle méthode d’apprentissage de la lecture ni par une éventuelle incompétence des maitres. Il faut se garder de croire qu’on peut fabriquer des dyslexiques.

Par contre certaines méthodes sont mieux adaptées que d’autres aux enfants dyslexiques

Comment reconnaître une dyslexie ?

Les parents doivent être vigilants

  • Au développement  du langage oral et aux fautes commises par l’enfant
  • L’enfant est il compréhensible par tous et même par les non familiers ?
  • Au changement  de comportement  de l’enfant lors des premiers apprentissages CP, CE1 CE2
  • Aux fausses bonnes lectures (l’enfant lit très bien les textes appris par cœur mais ne peut déchiffrer les autres)

Les enseignants doivent être vigilants

  • A tout décalage de l’enfant par rapport au niveau de la classe
  • Au comportement, agitation, désintérêt, lenteur, fatigabilité
  • A une fragilité émotionnelle
  • A la dépendance de l’enfance vis-à-vis de l’enseignant, de ses camarades
  • Aux résultats qui varient beaucoup dans le temps, chute de niveau par ex
  • A la fragilité des acquis (l’enfant mémorise mal, ne sait se servir de ce qu’il a appris)
  • Aux signes spécifiques des troubles d’apprentissage concernant le langage, la lecture, l’organisation du travail, gestion du temps, du matériel et de l’espace

Les signes spécifiques de la dyslexie

  • Mauvais repérage dans l’espace : l’enfant n’arrive pas à bien reproduire les formes, à distinguer sa droite de sa gauche, se meut parfois avec maladresse
  • Mauvaise mémoire immédiate. L’enfant a du mal à mémoriser ce qu’on vient juste de lui répéter
  • Latéralisation non établie à 5 /6 ans
  • Graphisme difficile et maladroit
  • Lenteur excessive dans les tâches scolaires
  • Instabilité psychomotrice : agitation permanente avec troubles de l’attention et de la concentration

A partir du cours préparatoire

  • Difficultés importantes en orthographe
  • La prononciation est  hachée, manque de mélodie
  • Erreurs systématiques dans le recopiage
  • Incapacité à terminer les taches proposées dans les temps
  • Désinvestissement devant les taches écrites

Intensité de la dyslexie

  • On parle de dyslexie lorsque le décalage entre l’âge réel et l’âge lexique est d’au moins 18 mois
  • Décalage lexique de 0 à _ 20
  • Dyslexie légère de _20 à _ 35
  • Dyslexie moyenne de _35 à _ 60
  • Dyslexie sévère de _ 60 à _ 120
  • Alexie à _120 à l’âge ou l’apprentissage est considérée comme terminé

Typage des dyslexies

La voix phonologique ou analytique qui est indirecte et procède par étapes successives de déchiffrage pour arriver au mot

La voix lexicale ou globale qui est directe et qui à l’opposé du déchiffrage permet de lire un mot entier sorti du stock lexical, sorte de mémoire enregistrée des mots

Chez un bon lecteur les deux modes de lecture existent

Il existe plusieurs types de dyslexies

La dyslexie dysphonétique ou phonologique

Difficultés à lire à voix haute les mots rares. L’enfant s’appuie sur le contexte pour lire les mots

Erreurs telles que

  • Confusions de graphies proches sur le plan articulatoire p/b k/g d/t ch/j
  • Inversion de la séquence des lettres
  • Omission ou ajout de syllabes

La dyslexie morphémique ou dyseidétique

La lecture ne se fait que par voie phonologique indirecte c'est-à-dire en analysant

Sa lecture est lente, hachée. Il déchiffre lentement tous les mots

Il existe aussi la dyslexie mixte qui combine les deux

Troubles associés

Parmi les troubles associés des dyslexiques on notera le refus scolaire, l’hyperactivité, l’hyperanxiété, l’inertie

Pédagogies

Les pédagogues ont bien compris que l’utilisation de la méthode globale et la méthode synthétique sont toutes deux nécessaires à l’apprentissage de la lecture. Plus tard on veillera à valoriser l’enfant, et adapter l’enseignement à la lenteur de l’élève




Posté le Mardi 02 février 2010 @ 19:08:57 par apedys

Liens Relatifs



Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

Marilja
15   

Marilja
  Posté : 20-03-2017 20:08

Awesome blog. I enjoyed reading your articles. This is truly a great read for me. I have bookmarked it and I am looking forward to reading new articles. Keep up the good work!
192.168.0.1


qweetrgrg rtherthh etgherth

  Profil
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0615 seconde(s)