APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Témoignage Témoignage d'une adulte dyslexique

à lire ! le témoignage de Catherine, dyslexique adulte ...

 

 


La dyslexie est pour moi un défaut, au même titre que d’avoir un grand nez, des grandes oreilles. Nous naissons avec et elle nous accompagne tout au long de notre vie. Il faut apprendre à vivre avec, car la dyslexie n’est pas seulement un problème de lecture et d’écriture. Elle se manifeste dans bien d’autre domaines comme l’orientation (ce qui est très gênant pour se rendre sur le lieu) et ne pas connaître la droite de la gauche. Elle peut aussi avoir des répercussions temporelles ce qui handicape dans la vie professionnelle. Le dyslexique est aussi parfois maladroit de ses mains et est en général très lent dans toutes ses activités. Chaque jour, chaque heure, chaque minute nous devons lutter contre ce défaut pour pouvoir être sur la ligne d’arrivée au même titre que les autres. La société ne connaît pas les difficultés qu’éprouvent les dyslexiques. Pour elle, la dyslexie n’est qu’un problème scolaire et une fois adulte tous les problèmes ont, comme par enchantement, disparus.





J’ai 35 ans et je suis dyslexique. Dans mon enfance , j’ai subi énormément de moqueries aussi bien de la part des autres enfants que des enseignants qui ne se gênaient pas pour me mettre un bonnet d’âne sur la tête. Que d’humiliations…Je me suis repliée sur moi-même .Je ne suis allée que jusqu’en 5eme et j’ai du redoubler au moins trois fois. Le jour de mes 16 ans, je me suis retrouvée derrière une machine à coudre à fabriquer des vêtements, sans qu’on me demande mon avis. J’y suis restée 8 ans . A la première occasion, je suis partie de cette usine de couture, sans aucun regret.

J’ai postulé ensuite en tant que serveuse, vendeuse et pour finir assistante maternelle. A la naissance de mon deuxième enfant , j’ai arrêté de travailler. C’est pendant cette période que mon mari m’a incité à reprendre mes études. J’ai repris depuis la 6ème et mon désir était d’avoir mon BAC. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours aimé les matières scientifiques au détriment des matières littéraires. Je devais mettre toutes les chances de mon côtés. J’ai choisi de passer un Bac Professionnel Scientifique en formation continue. Durant toute cette période, j’ai suivi des séances d’orthophonie qui m’ont énormément aidé en orthographe et surtout en expression écrite.

En consultant les sites de dyslexie sur Internet, j’ai appris que pour passes les examens, les dyslexiques étaient en droit de bénéficier d’un tiers temps supplémentaire pour chaque épreuve. C’est là que j’ai contacté les associations APESYS et CORIDYS Elles m’ont donné toutes les démarches à effectuer afin d’obtenir ce tiers temps. Cela n’a pas été sans mal, mais les associations m’ont toujours soutenue et encouragée afin d’atteindre mon but.
Aujourd’hui, j’ai atteint l’un de mes rêves : avoir mon Bac.
Je me souviens, lorsque j’était enfant, mon rêve était de devenir astronaute (certainement afin d’échapper à ce monde cruel auquel j’étais confrontée). Il y avait peut-être là haut un monde meilleur !
Il m’arrive certains soirs de contempler le ciel tout en me remémorant mes souvenirs d’enfant et de penser que nous sommes bien petits dans l’univers. Pourtant, j’ai eu l’impression de porter tout ce poids sur mes épaules.

Aujourd’hui mon plus grand rêve serait d ‘exercer un métier que me permettrait d’aider les enfants en difficultés afin qu’ils ne se sentent pas inférieurs au reste du monde et qu’ils s’épanouissent dans leur vie future ou bien d’écrire un livre. Mais comment le pourrais-je ?
En conclusion, mes expériences passées m’ont appris que si on désire réussir dans la vie, il faut se battre sans relâche et ne jamais se décourager. Un jour ou l’autre, la chance nous sourira, il suffit de croire en sa bonne étoile !
Catherine




Posté le Lundi 04 avril 2005 @ 10:33:08 par adminv

Liens Relatifs



Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

mayouth
2  

mayouth
  Posté : 22-06-2005 16:55

catherine,
Si vous etes du Mans, je pense vous avoir rencontré lors d'un débat sur la dyslexie à Ecommoy,vous m'aviez enormément impressionné avec votre superbe parcour.Je venait de découvrir que mon fils était dys,mon moral n'&tait pas brillant car mon fils avait d'énorme difficulté scolaire et votre témoignage m'a beaucoup aidé.J'en avait besoin car je n'était qu'au début de ma galère et surtout celle de mon petitDepuis ce jour je me débat dans un tas deproblème qui pourait etre évit" sans la bétise des gens.
merci de votre courage et de prendre le temps de faire ce témoignage lors des débat sur la dyslexie
mayouth
je suis sur le forum mot a mot

  Profil
Anonyme
4305       

Anonyme
  Posté : 21-07-2005 12:17

bonjour mayourt

oui je suis bien le personne dont vous citer ! je suis heureuse de vous avoir donner un peu despoir mais surtout faite confiance a votre enfant lui seul sera vous guider vers ses difficultés !
a bientot peu etre !

amitié
cathy !
catherinebrunel@aol.com

Anonyme
4305       

Anonyme
  Posté : 21-07-2005 16:38

bjrs Catherine je me présente je m'appelle stéphanie et je ne suis pas dyslexique mais j'ai un ami qui est dyslexique et qui le vie très mal car il a l'impression d'être plus bète qu'un autre. Etant petit il a subit de nombreuses moqueries de ses proffesseurs et maintenant il refuse de parler à tout ce qui touche l'école, d'ailleurs il a tout abandonné pour se dirriger vers le manuel, il travail dans la mécanique. J'aimerai savoir ce que je pourrai faire pour l'aider sans le blesser. Merci de me répondre le plus vite possible.

Anonyme
4305       

Anonyme
  Posté : 23-07-2005 20:40

bonjour stephanie

jai connu ce que decrit votre amis ! les moquerie ! les insultes et le reste ! je comprends aussi quil veuille effacer tout ce qui a atrait a lecole !mais aujourd'hui il doit prendre conscience que ces difficultés nont rien a voir avec un pb dintelligence bien au contraire nous les dys avons bien souvent un QI SUPERIEUR a la moyenne !
cela dit si il sait epanouit ds le metier de la mecanique cest tres bien ! les metier manuel ont ete devaloriser a tord et cest dommage car cela nest pas donner a tous le monde davoir de l'or ds les mains !!
maintenant stephanie si vous senter que votre ami n'est pas epanouit ds ce quil fait dite lui quil nest jamais trop tard pour reprendre sa vie en main ! aujourd'hui les banc de lecole lui doive le plus grands respect et la plus grande reconnaissance !

amitié
cathy

Anonyme
4305       

Anonyme
  Posté : 09-08-2005 19:56

la seule chose que j'orai envie de vous dire, moi qui suis dylexique et jeune (19 ans!), c'est que sa n'est pas un défault mais un handicap ! On as des droit et sa n'est pas que négatif il est important de se dire que cela nous constitu en citoyen, en Humain !

Moi je porte comme un drapeau ces mots "JE SUIS DYSLEXIQUE, DYSORTOGRAPHIQUE, DYSCALCULIQUE, DYSGRAPHIQUE et sa n'est pas négatif, c'est moi !" Bon courage !!

Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.1339 seconde(s)