APEDYS
   
La dyslexie, l'union fait la force!
   
Revue de presse A chaque langage sa dyslexie !

misslabe écrit "Un petit article trouvé dans le Nouvel Obs

 

A chaque langage sa dyslexie

Pas de jaloux : les petits élèves français, anglais, italiens ou russes qui apprennent une langue alphabétique ne sont pas les seuls à souffrir de dyslexie. Leurs camarades chinois sont également touchés par cette difficulté d’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Mais ce ne sont pas les mêmes zones du cerveau qui sont affectées, expliquent des chercheurs chinois et américains dans la revue Nature publiée aujourd’hui.

Contrairement à ce qui a été suggéré, la dyslexie n’aurait pas une origine biologique universelle, affirment Li Hai Tan et ses collègues, mais dépendrait de la culture et du langage de chacun. Les études ont jusqu’à présent démontré que chez les élèves dyslexiques, qui ont du mal à fait correspondre les sons et les lettres, l’activité cérébrale est réduite dans le cortex temporo-pariétal gauche.

En menant une étude similaire sur de jeunes Chinois, les chercheurs ont observé que les enfants ayant des difficultés d’apprentissage des idéogrammes avaient une moindre activité dans une autre région du cerveau, le gyrus frontal moyen gauche.

Cela expliquerait pourquoi certains enfants bilingues, anglais-japonais par exemple, peuvent être dyslexiques dans une langue et pas dans une autre. Voilà qui pourrait encourager les dyslexiques français à s’initier aux idéogrammes…

Cécile Dumas - (02/09/04) - Nouvel Obs



"
Posté le Samedi 04 septembre 2004 @ 20:03:04 par apedys

Liens Relatifs



Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 


Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. pour plus d'informations

Temps : 0.0375 seconde(s)